Corvées du quotidien : et si on inversait les rôles ? #DoItTogether

10 Mai 2017

corvées du quotidien : inversons les rôles

Le partage des tâches ménagères : voilà un sujet qui fait souvent réagir. Le billet que j’ai publié sur le sujet la semaine dernière a d’ailleurs suscité beaucoup de réactions.

Indesit a lancé une grande enquête à laquelle je vous invite à répondre ici. Objectif : élaborer un panel Européen pour mieux comprendre la répartition des tâches ménagères au sein des familles.

J’ai fait le test : une dizaine de questions, façon QCM. Résultat : « vous êtes l’exemple parfait d’une famille où les rôles s’inversent lorsque nécessaire. » Ouf, on a eu chaud !

Ici, on partage les corvées en fonction des préférences (et des compétences) de chacun. Depuis que j’ai rétréci les fringues de Madame, je ne suis plus autorisé à utiliser la machine à laver, mais je me replie sur la vaisselle ou la cuisine. Le week-end, j’embarque souvent Mychoup’ pour faire les courses pendant que sa mère commence le ménage. Et de retour du supermarché, la petite prend parfois l’éponge et le chiffon pour participer au nettoyage de la cuisine ou du salon. Bref, on essaye de conserver un certain équilibre, même si les corvées du quotidien font parfois l’objet de crispation entre nous. On ne va pas se mentir…

L’une des questions du quizz porte d’ailleurs sur un préalable important au partage des tâches ménagères : le dialogue. Et l’écoute mutuelle qui va avec. Pas toujours facile d’entendre les reproches de son conjoint sur le ménage. Ils doivent pourtant d’abord être compris comme un appel du pied à partager plus équitablement, et éventuellement à faire les choses ensemble.

D’ailleurs, il est aussi question dans ce quizz de l’implication des enfants. Après tout, il n’est jamais trop tôt pour leur apprendre que non, les yaourts à la vanille ne naissent pas dans les frigos et que la panière à linge ne se trouve ni sous leur lit, ni dans leur coffre à jouets.

Au supermarché, les courses avec Mychoup’ se termine souvent en courses de caddie. Et le nettoyage de la salle de bain peut vite prendre des allures de bataille d’eau géante. Mais l’important, c’est que le boulot soit fait. Et si en plus on y trouve matière à s’amuser, tant mieux !

Partage des tâches ménagères, la mini-série

Pour nous faire rire et nous inviter à échanger sur le sujet, la marque d’électro-ménager vient de lancer une mini-série intitulée « Inversons les rôles avec Indesit ». 4 familles doivent relever le challenge #DoItTogether en se répartissant plus équitablement les corvées du quotidien, tout au long de 4 épisodes, animés par la présentatrice TV Sandrine Quétier.

On y voit par exemple François, le papa, s’occuper des lessives, du repassage et des devoirs de son fils pendant que sa femme, Virginia, repeint la salle-de-bain. Quant à Sylviane et Arnaud, il sont décidé de troquer courses alimentaires et cuisine contre sortie des poubelles et lavage de la voiture.

Si vous êtes curieux du résultat, c’est par là !

Et vous ? Discutez-vous du partage des tâches ménagères ? Impliquez-vous vos enfants ? Que pensez-vous de la mini-série « Inversons les rôles avec Indesit » ?

Réalisé en collaboration avec Indesit

3 réponses to “Corvées du quotidien : et si on inversait les rôles ? #DoItTogether”

  1. ellea40ans-Stephanie 11 mai 2017 at 6 h 29 min #

    Merci pour cette découverte. Les taches ménagères sont toujours source de tension. C’est terrible. Bonne journée a toi

    • Olivier 11 mai 2017 at 15 h 30 min #

      Effectivement, il y a encore du boulot !

  2. LaVieDePapa 19 mai 2017 at 17 h 37 min #

    Moi je fais parti des 27% 😉
    Mon dernier Vlog en témoigne : https://youtu.be/br-ov3K5ifs

Envoyez une réponse