Vienne avec des enfants : bons plans pour un séjour en famille

9 Mar 2017

partir à Vienne avec des enfants

Vienne fait partie de ces destinations qu’on imagine peu parcourir avec des enfants. Parce que la capitale de l’Autriche est d’abord une ville d’histoire et de culture. La plupart des bâtiments conserve d’ailleurs l’empreinte des hommes illustres qui l’ont parcourue et la moindre pierre résonne encore des compositions des grands noms de la musique qui y ont séjourné. Et tout ça laisse à priori peu de place à l’énergie foudroyante de nos mômes.

Pourtant, réputée pour sa qualité de vie, la capitale de l’Autriche l’est aussi pour sa tradition d’accueil des petits. Si les autrichiens vous surprendront probablement par leur discrétion et leur pudeur toute germanique, ils gardent en général leurs plus beaux sourires pour les enfants. Et ils leur offrent souvent une place privilégiée, en proposant par exemple des visites ou des animations adaptées.

Alors, faut-il visiter Vienne avec des enfants ? Oui, bien sûr. Arts, architecture, musique, histoire, loisirs… la ville réserve de multiples surprises pour qui sait les saisir. Mais si la majorité des visiteurs n’accorde qu’un grand week-end à la capitale de l’Autriche, je vous conseille d’y rester plus longtemps, autour d’une semaine en optant pour une location de vacances. Pour vivre au rythme de vos enfants et prendre le temps de vous imprégner de la magie des lieux.

Vous découvrirez ci-dessous tous mes bons plans pour profiter de votre séjour à Vienne avec des enfants, et des informations pratiques pour préparer votre voyage.

balade à Vienne avec des enfants en tramway

Vienne en famille : découverte de l'architecture

Vienne avec des enfants - chateau de schonbrunn

Vienne - cathédrale Saint Etienne sur Stephanplatz

Vienne avec des enfants - la grande roue wiener riesenrad au Prater

11 trucs à faire à Vienne avec des enfants

Vienne regorge de curiosités à découvrir et une semaine ne suffit pas à toutes les parcourir. Voilà quelques idées, à partir de balades que nous avons pu réaliser en famille. Attention, les visites et attractions sont souvent relativement chères. Néanmoins, les entrées sont la plupart du temps gratuites pour les enfants de moins de 6 ans sur présentation de leur carte d’identité. Si vous connaissez Vienne, n’hésitez pas à partager vos autres bons plans en commentaires !

1 | Ringtram : le tour du centre historique

Si Vienne est une capitale moderne, la ville garde ce petit quelque chose de désuet qui nous replonge fréquemment dans les années 50. D’anciennes lignes de tramways du siècle dernier aménagées de sièges en bois circulent encore pour le plus grand bonheur des enfants. L’une d’entre elles – la Ringtram – reconnaissable par sa couleur jaune, fait le tour complet du ring, le boulevard qui ceinture le centre-ville historique. Vous découvrirez ainsi tous les majestueux bâtiments administratifs du 19e et 20e siècle, du parlement à l’hôtel de Ville en passant par le musée d’histoire naturelle ou l’opéra.

Mon avis : la balade en Ringtram fait partie des incontournables d’une visite de Vienne avec des enfants, même si vous pourrez parcourir les boulevards à pieds si les vôtres sont de bons marcheurs. Le tour dure 25 minutes. Des départs sont donnés toutes les demi-heures depuis Schwedenplatz.

  • Prix : Comptez 8 euros par adulte (9 euros l’été), 4 euros pour un enfant de 6 à 15 ans, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.
  • Y aller : Métro U1 ou U4, s’arrêter à Schwedenplatz

2 | Balade autour de la cathédrale Saint-Etienne

Vienne doit d’abord sa renommée à ses monuments et ses jardins qui évoquent l’histoire de la ville. A l’intérieur du ring, vous ne pourrez faire un pas sans tomber sur un joyau architectural principalement baroque. Sur Stephansplatz, la Cathédrale Saint-Etienne est quant à elle un bel exemple de style gothique. Son intérieur est incroyable de richesses. Une balade à pied dans l’enceinte du Ring fait ainsi probablement partie des incontournables pour découvrir Vienne et s’imprégner de son atmosphère si particulière.

Mon avis : prenez le temps, admirez et laissez-vous bercer. A l’occasion, vous pourrez déguster une pâtisserie au Café Central, même s’il est très fréquenté par les touristes, traverser le Ferstel passage dans le palais du même nom et découvrir le toit coloré de la Cathédrale Saint-Etienne depuis le Skybar, au dernier étage du Steffl Department Store sur Kärntner Strabe. Autour de Stephansplatz, fuyez les vendeurs de places de concerts que vous reconnaîtrez à leurs accoutrements typiques et à leur maîtrise presque parfaite de la plupart des langues parlées par les promeneurs, à moins que vous ne souhaitiez profiter d’une soirée musicale. Faites enfin un tour au Graben, la plus célèbre place de Vienne et sa rue commerçante dédiée au luxe.

  • Y aller : Métro U3 et U1, s’arrêter à Stephanplatz.

3 | Prater : le parc des Viennois

Le plus grand parc public de la ville fait partie des haltes incontournables à Vienne avec des enfants. Complètement dédié aux distractions populaires, le Prater accueille en son sein une fête foraine permanente. Symbole de Vienne, la grande roue – la Wiener Riesenrad – a été inaugurée en 1897. Plus loin, vous pourrez vous arrêter au square pour enfants, longer des pistes de courses de chevaux, taper la balle sur un terrain de foot, multiplier les cabrioles sur la piste de BMX… le parc compte même un stade, une piscine et de vastes espaces de pelouse pour se prélasser au soleil les beaux jours venus.

Mon avis : Côté fête foraine, vous vous laisserez charmer par ces attractions sorties d’un autre temps, à l’image de la grande roue et des roller-coaster qui l’entourent. Et vous apprécierez les allées calmes du parc pour une longue balade en famille. Les enfants sont dingues de l’endroit et les adultes se laissent facilement séduire.

  • Y aller : Métro U1 et U2, s’arrêter à Praterstern

4 | Musée du Belvédère : pour découvrir Klimt et Schiele

Le Belvédère est constitué de deux magnifiques palais d’architecture baroque (18e siècle) reliés par un jardin. Aujourd’hui, le lieu est un musée. Le Belvédère inférieur accueille des expositions temporaires et le Belvédère supérieur la collection permanente. C’est au deuxième étage de ce dernier bâtiment que vous trouverez les œuvres de Schiele et Klimt parmi lesquelles Le Baiser. Les deux artistes font à eux seuls la renommée du lieu et de l’Autriche.

Mon avis : La collection d’œuvres que le musée national d’Autriche a réussi à réunir est incontournable. Dommage que la visite soit constamment perturbée par les allers et venues peu discrètes de personnels de sécurité pour certains très désagréables. Impossible de se concentrer sans être dérangé par leur regard inquisiteur. Si vous décidez de visiter le musée avec des enfants, concentrez-vous sur les pièces maîtresses, préparez votre venue avant en organisant un petit jeu de piste et limiter la visite à 1 heure.

  • Prix : 14 euros par adulte pour le Belvédère Supérieur, 12 euros pour le Belvédère inférieur, 9 euros pour le Winterpalais, 7 euros pour le 21er Haus. L’entrée est gratuite jusqu’à 18 ans. Des billets combinés sont également proposés.
  • Y aller : Métro U1, s’arrêter à Südtiroler Platz

Vienne avec des enfants - balade fete foraine du Prater

Vienne : détail de la cathédrale saint Etienne

Passage Ferstel à Vienne Autriche

balade à Vienne en famille, au Graben

5 | La Hofburg : sur les traces de Sissi l’impératrice

La Hofburg est le plus grand palais de Vienne. Ses premières pierres dates du 13e siècle mais il a constamment évolué au fil du temps. Il a notamment accueilli la dynastie des Habsbourg et héberge désormais la résidence de la Présidence de la république d’Autriche. La Hofburg comprend plusieurs musées et de vastes jardins, à découvrir par petites parties si vous avez des mômes.

Mon avis : Si vous décidez de visiter La Hofburg avec des enfants, concentrez-vous sur le musée Sissi qui rend hommage à la fantasque impératrice Elisabeth et la visite des appartements impériaux qui permettent de se plonger dans l’atmosphère de l’époque, même si la scénographie de l’ensemble peut parfois paraître un poil too much. Passez rapidement les collections d’argenterie et de porcelaines de la cour par lesquelles commence la visite. Allez ensuite boire un verre et déguster une pâtisserie dans l’un des superbes cafés du quartier.

  • Prix : 12,90 euros par adulte, 7,70 euros par enfant de 6 à 18 ans, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.
  • Y aller : Métro U3, s’arrêter à Herrengasse. Métro U1, s’arrêter à Stephanplatz

6 | Hundertwasserhaus : une autre vision de l’architecture viennoise

La maison de Hundertwasser ne se visite pas. Elle attire pourtant une foule de curieux. Du nom de l’artiste qui l’a construite, cette bâtisse est en fait un immeuble HLM à l’architecture controversée. Hundertwasser l’a imaginée pour favoriser l’esprit créatif. Orné de multiples motifs aux couleurs et matériaux divers, l’édifice est coiffé par deux dômes en forme de bulbe.

Mon avis : l’immeuble vaut le coup d’œil, au moins pour comprendre que l’identité viennoise ne se limite pas aux stéréotypes dont on l’affuble régulièrement. Dommage que la ville ait laissé des opportunistes en dénaturer l’esprit en leur permettant d’ouvrir dans la rue adjacente des souks à touristes dans lesquels vous trouverez des souvenirs made in China à des prix exorbitants.

  • Y aller : Tram 1, s’arrêter à Hetzgasse

7 | Shopping autour de Mariahilferstrabe

Si vous ne visitez jamais une capitale sans passer quelques heures à faire du lèche-vitrines, c’est à Mariahilferstrabe que vous devrez vous arrêter. Dévouée au Dieu Dollars, l’artère commerciale rassemble sur 2 km toutes les marques internationales dans un dégueuli d’enseignes lumineuses que j’ai eu pour ma part un peu de mal à supporter. Parallèle à Mariahilferstrabe, le quartier de Neubaugasse rassemble quant à lui des boutiques hétéroclites, des restaurants à la mode et quelques échoppes de créateurs.

Mon avis : Sur Mariahilferstrabe, vous trouverez forcément de quoi offrir un petit cadeau à vos kids, pour les récompenser des kilomètres qu’ils ont parcouru à pieds et de la curiosité avec laquelle ils ont abordé les lieux historiques que vous vouliez à tout prix leur faire visiter. Mais pour une séance shopping plus authentique, courrez plutôt à Neubaugasse.

  • Y aller : Métro U2, s’arrêter à Museums-quartier. Métro U3, s’arrêter à Zieglergasse ou Neubaugasse

8 | Schönbrunn : palais, zoo et théâtre de marionnettes

Schönbrunn, c’est un petit peu le Versailles viennois. Construit au 17e siècle et réaménagé à maintes reprises, le palais fait la fierté des habitants et de toute l’Autriche. Vous pourrez visiter quelques pièces, la chapelle du château ou le musée des carrosses. Mais le parc du château renferme également plusieurs jardins, un labyrinthe ouvert aux beaux jours et même un zoo au beau milieu duquel trône le pavillon du petit-déjeuner de l’empereur. Le théâtre de marionnettes, que nous n’avons pas eu le temps de faire, est parait-il une vraie merveille. A lui seul, le parc du château accueille 8 millions de touristes chaque année.

Mon avis : Avec des enfants, prenez au moins deux jours pour faire le tour de cet immense ensemble. Choisissez un moment de beau temps pour profiter des extérieurs. Laissez-vous porter par la magie des différents jardins, faites rêver les enfants au château et emmenez-les éventuellement visiter l’incontournable zoo.

  • Prix : visite du château à partir de 14,20 euros par adulte (gratuit pour les moins de 6 ans), labyrinthe à 5,50 euros, musée pour les enfants à partir de 8,80 euros, zoo à 18,50 euros par adulte.
  • Y aller : Métro U4, s’arrêter à Schönbrunn

9 | Naschmarkt : le marché viennois tendance

Entre Kettenbrückengasse et Getreidemarkt, un grand marché aux fruits et légumes déploie ses étals toute la journée. Le Nachmarkt est même prolongé d’un marché aux puces le samedi. On y trouve des produits frais ou préparés, locaux et exotiques. De quoi remplir le frigo tout en se fondant dans le quotidien des viennois.

Mon avis : c’est le marché tendance à Vienne. On y vient autant pour faire les courses que se promener ou manger un morceau dans un de ses nombreux restaurants. A chaque étal, un vendeur tente de vous accrocher en vous proposant de goûter ses spécialités. De quoi tester les papilles des enfants. L’ambiance est animée, colorée, joviale. Le vrai marché, quoi !

Y aller : Métro U2 ou U4, s’arrêter à Karlsplatz. Métro U4, s’arrêter à Kettenbrückengasse.

10 | Donaukanal : une balade à la découverte du street-art viennois

Après l’inondation de 1862, Vienne décide d’ériger un canal en plein centre-ville qui suit le Prater, borde le centre historique en longeant la très passante Schwedenplatz avant de rejoindre le cours du Danube. Si la balade le long du canal du Danube (Donaukanal) est appréciée des amateurs de jogging, des cyclistes et des promeneurs, elle fait aussi le bonheur des street-artists qui laissent courir leur imagination le long de ces parois de pierres.

Mon avis : Voilà qui tranche avec l’image lisse et un brin sentencieuse de la capitale viennoise. Oui, Vienne vit aussi son amour d’une expression artistique protéiforme au présent. Si Kruder & Dorfmeister ont ainsi mis la ville en lumière sur la carte des musiques électroniques, les nombreux street-artists qui la composent pourraient vite la placer sur celle des arts contemporains. L’occasion de montrer à vos enfants que l’art se conjugue au pluriel, dans une ambiance apaisée !

  • Y aller : Métro U1 ou U4, s’arrêter à Schwedenplatz

11 | Donaupark : un point de vue sur Vienne depuis la Donauturm

Depuis 1979, Vienne est l’un des quatre sièges des Nations-unis Avec Genève, New-York et Nairobi. Plus de 4000 personnes travaillent ainsi dans l’une des agences installées à UNO City, un quartier peuplé de building sensiblement identique à celui de La Défense, sur le bord du Danube. Juste à côté, le Donaupark est le deuxième plus grand parc public de la ville. Il s’étend jusqu’aux plages aménagées sur les rives du Danube, là où les Viennois aiment se baigner aux beaux jours. Il accueille aussi la Donauturm, plus grande tour de la Ville, haute de 252 mètres.

Mon avis : moderne et bétonné, le quartier ne présente pas d’intérêt majeur. Le parc peut en revanche se révéler agréable l’été, pour se détendre, pique-niquer et laisser les enfants gambader les pieds dans l’herbe. Depuis la Donauturm, le point de vue sur la ville est impressionnant mais pas donné. On peut même y sauter à l’élastique. Bref, une visite intéressante pour comprendre la géographie de la ville, mais pas indispensable.

  • Prix : 7,90 euros par adulte, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans
  • Y aller : Métro U1, s’arrêter à Kaisermühlen-VIC

En une semaine, découvrir Vienne avec des enfants relève du défi. Nous n’aurons pas eu le temps de visiter l’opéra, de découvrir le musée d’histoire naturelle, de nous balader dans le quartier des musées, de faire du patin à glace autour de la mairie « Rathaus Wien », ou de voir un des nombreux concerts donnés en ville. L’occasion de compléter cet article de vos propres expériences en commentaires.

Street art sur Donaukanal à Vienne - canal du danube

Musée du Belvédère supérieur à Vienne pour découvrir Klimt et Schiele

Maison Hundertwasser à Vienne Autriche

Rue commerçante de Mariahilferstrabe à Vienne en Autriche

Marché de Naschmarkt à Vienne

Vue sur Vienne depuis Donauturm

Préparer ses vacances à Vienne en famille

Vous trouverez ci-dessous quelques infos pratiques pour préparer votre voyage.

Voyager à Vienne

Pour venir à Vienne, mieux vaut prendre l’avion. De nombreuses compagnies régulières et plusieurs low-cost desservent la ville. Parmi elles, Air France, Austrian Airlines, Ryan Air, Air Berlin… une pièce d’identité suffit aux ressortissants de l’UE, aux Suisses et aux Canadiens pour voyager.

Se loger à Vienne

La capitale autrichienne compte de nombreux hôtels. Mais pour découvrir Vienne avec des enfants, louer un logement me parait la meilleure idée. Cette solution vous permet de respecter le rythme des petits tout en vous incitant à vivre à l’Autrichienne. Vous trouverez de nombreuses locations de vacances à Vienne, sélectionnés par Interhome. Nous avions quant à nous opter pour un vaste appartement dans le quartier de Leopoldstadt. Et nous n’avons vraiment apprécié ses équipements, sa localisation près des transports en commun et sa terrasse. Markus, le propriétaire, est très sympa. Bref, on recommande !

Se déplacer à Vienne

Si vous choisissez de découvrir Vienne à l’occasion d’un court séjour, profitez de la Vienna City Card. Sur 24h (13,90 €), 48h (21,90 €) ou 72h (24,90 €), elle offre la possibilité de circuler en tram, en bus et en métro. Mais elle offre aussi de nombreuses réductions et offres gratuites pour découvrir la ville. Si vous restez une semaine, prenez plutôt une carte hebdomadaire valable du lundi au lundi pour 16,20 euros. Les enfants de moins de 6 ans voyagent gratuitement.

Commerces

Les Viennois commencent leur journée à 8 heures le matin pour la terminer vers 17h. Si la plupart des commerces ferment à 19h30, vous en trouverez volets clos dès 17h, notamment le samedi.

Langue

Les Autrichiens parlent allemand. A Vienne, les plus jeunes maitrisent parfaitement l’anglais. Les autres s’en tirent avec plus ou moins d’aisance. Peu d’Autrichiens que nous avons rencontré nous ont parlé en français.

Et vous ? Connaissez-vous la capitale autrichienne ? Quels souvenirs en gardez-vous ? Envie d’un séjour à Vienne avec des enfants ?

D’autres articles ?

Merci à : Hélène Preskbosch, lectrice du blog, de m’avoir aidé à préparer ce voyage, en acceptant de partager sa passion pour l’Autriche.

Article réalisé en partenariat avec Interhome

5 réponses to “Vienne avec des enfants : bons plans pour un séjour en famille”

  1. Mélanie 9 mars 2017 at 15 h 49 min #

    J’y suis allé il y a quelques années sans enfant. J’ai adoré. En couple, il faut se perdre du côté du muséum quartier, boire un verre dans un bar et terminer dans un chouette petit resto. Que de souvenirs ! Et y retourner avec mon fils ? Et bien pourquoi pas !

    • Olivier 9 mars 2017 at 16 h 58 min #

      Je suis certain que tu découvriras la ville sous un autre jour. et tu n’échapperas pas au test de toutes les balançoires que compte la capitale viennoise (et y’en a un paquet).

  2. Emeline 11 mars 2017 at 22 h 58 min #

    Merci pour cet article! Moi qui aime voyager, je n’aurais jamais pensé y emmener ma fille. J’ai vu Prague et Budapest (magnifiques!)avant de l’avoir et depuis, Vienne me tente aussi! Là, elle a 3 ans: peut-être un peu petite quand même? Encore que… les châteaux, les parcs… c’est peut-être plus une question de rythme… et de marche… Mais dans quelques années, je me le note :-).

    • Olivier 13 mars 2017 at 13 h 57 min #

      Tout est en effet dans le rythme. Plus les enfants sont jeunes, plus les journées doivent être, à mon sens, allégées. Pour qu’elles restent agréables pour les petits. Mais c’est tout à fait possible dès 3 ans, avec une bonne poussette ou un porte-bébé au cas où 🙂

Envoyez une réponse