10 bonnes excuses pour refourguer bébé à sa mère

18 Sep 2014

10 bonnes excuses pour refourguer bébé à sa mère

Etre père, c’est génial. Oui mais voilà, votre truc à vous, c’est de jouer au ballon, d’empiler des cubes jusqu’au plafond et de dégoter les meilleurs planques pour une partie de cache-cache…  pas de nettoyer des fesses tatouées de caca. Bref, de temps en temps, vous avez envie de prendre le large. En même temps, quel parent n’en aurait pas envie…

Du coup, vous décidez de mettre votre mauvaise foi légendaire au service d’un objectif : refourguer bébé à sa mère. Et reconnaissons une chose : sur ce coup-là, vous ne manquez pas d’imagination pour vous trouver de (bonnes) excuses.

TOP 1 | Il t’appelle !

Vous avez sans doute remarqué comme moi qu’un lardon réclame beaucoup plus souvent sa maman que son papa. Du coup, malgré toute votre bonne volonté, il y a des moments où votre présence n’est pas nécessaire. Et s’il prenait malgré tout l’envie à bébé de vous appeler, vous pouvez aussi le menacer discrètement de le priver de biberon pendant les 2 mois à venir, en fronçant les sourcils.

TOP 2 | Je sais pas faire

Ben oui, Ils sont comme ça les hommes : de grandes gueules, incapables de changer une couche un peu trop pleine. Touchée par votre fébrilité de grand gaillard, votre femme devrait logiquement prendre le relais avec le sourire. De quoi crier victoire (en silence évidemment). Attention quand même à ne pas en rajouter. Vous pourriez passer pour un éternel incapable, pour ne pas dire un demeuré.

TOP 3 | J’ai piscine

Depuis que bébé est né, vous avez fait vôtre l’expression popularisée par Laurent Baffie sur le plateau de Nulle Part Ailleurs. Du coup, votre maillot de bain est toujours prêt, au cas où vous devriez filer à l’anglaise le temps de quelques brasses. Méfiez-vous quand même, Votre belle pourrait vous embaucher pour emmener votre lardon à sa séance de bébés nageurs.

TOP 4 | Attends, je passe l’aspirateur

Excuse imparable. Vous passez l’aspirateur si peu souvent que jamais votre belle n’osera vous stopper dans votre tâche. Marche aussi avec, « attends, je fais la vaisselle », « attends, je repasse ton linge », ou « attends, je nettoie les toilettes ». Cela dit, réfléchissez-bien : pour ma part, entre changer les couches de bébé ou faire le ménage, mon cœur balance.

TOP 5 | Je crois que j’ai la grippe

Depuis que bébé a vu le jour, votre système immunitaire défaille. Du coup, vous cumulez les maladies contagieuses. Dans ces conditions, impossible d’approcher ce petit être si fragile que vous chérissez de loin. Pensez à acquérir un Vidal pour varier les épidémies.

TOP 6 | J’ai une réunion

La réunion professionnelle de dernière minute, ça c’est l’excuse ultime. C’est pas votre faute, c’est celle de votre connard de patron. Faites gaffe quand même à ce qu’une copine de votre femme ne vous retrouve pas accoudé au zinc de votre troquet préféré, à tester les dernières pressions avec votre bande de potes. Vous pourriez le payer très cher.

TOP 7 | Je finis ma partie et j’arrive

Pris par une de vos infernales parties de GTA 5, Fifa 14 ou Call of Duty, impossible de vous faire lâcher la manette. D’autant plus que vous avez ruiné le bouton pause. Du coup, vous demandez à votre belle de patienter quelques minutes en attendant votre (hypothétique) venue. Faites gaffe quand même qu’elle ne fasse pas valser votre console dernière génération par la fenêtre sur un coup de colère.

TOP 8 | Je viens d’enfiler mon costume

Depuis que votre mouflon a vu le jour, votre femme ne comprend pas pourquoi vous partez chaque jour bosser, habillé comme au mariage de votre belle-soeur. L’astuce est pourtant simple : on n’a encore jamais vu personne nettoyer les fesses d’un chiard nippé en YSL.

TOP 9 | Téléphone !

Depuis que vous avez payé votre meilleur ami pour vous biper dès que votre belle vous appelle à la rescousse, vous vivez une sorte de Dolce Vita. Terminé les couches dégoulinantes, les régurgitations effarantes et les crises de pleurs interminables. Pensez quand même à bien recharger la batterie de votre portable !

TOP 10 | t’es sûr que c’est le mien d’abord ?

Faites quand même bien attention avant de lui jeter cette excuse scabreuse à la face. Vous pourriez vous retrouver le cul sur le paillasson avant même d’avoir fini de la prononcer.

Heureusement pour vous mesdames, ces excuses sont unisexes. Vous pouvez donc parfaitement les utiliser à votre entier bénéfice. Le temps de partager quelques mojitos entre copines !

Et vous ? Quels sont vos meilleures excuses pour refourguer bébé à sa mère ? Ou à son père ?

D’autres articles ?

Crédit photo : maman occupée

35 réponses to “10 bonnes excuses pour refourguer bébé à sa mère”

  1. Valerie 18 septembre 2014 at 22 h 11 min #

    Bien trouvées!…. J’aime beaucoup la 5 qui ne fait pas sentir l’entourloupe!… Souvent les hommes n’ont même pas besoin d’avoir d’excuse parce que les femmes ont une fâcheuse tendance (pas toute heureusement) à vouloir tout faire toute seule… 😉
    faites le test, pour voir: http://www.droledemaman.com/etes-vous-une-maman-solo-qui-signore-faites-le-test/

    • Olivier 19 septembre 2014 at 8 h 54 min #

      C’est vrai ça… il a fallu des mois à super maman pour accepter que je m’empare de certaines tâches, même si elle savait pertinemment que j’en étais capable.
      Une histoire de cordon ombilical sans doute 😉

  2. 01Claire 18 septembre 2014 at 22 h 55 min #

    euh oui, j’ai imposé la douche entre mecs…
    Un jour « faut toujours que je fasse tout dans cette baraque, y en a marre de ton i-phone! » et de rajouter « bon tu le laves parce que moi décalotter un zizi je sais pas faire, je suis une fille! »
    Et tous les soirs, le moment magique pour Maman, la douche de p’tit mignon -un quart d’heure sans rien faire-

    • Olivier 19 septembre 2014 at 8 h 54 min #

      Et franchement… un quart d’heure, c’est pas le Pérou ! Alors profite 🙂

  3. Hamelinna 19 septembre 2014 at 4 h 31 min #

    Tiens, j’essaierai de lui sortir la dernière, juste pour voir la tête qu’il fait… :p

    Ici, j’ai souvent droit au coup du « Je suis malade, faudrait pas que je lui refourgue » et « J’arrive dans une minute, je suis en combat sur mon jeu ! »

    • Olivier 19 septembre 2014 at 8 h 56 min #

      Le coup de la maladie est complètement unisexe… faut pas te gêner pour débarquer avec la tête lourde, la gorge qui gratte et le nez bouché quand tu as envie de prendre le large, hein !?

      • Agnès 19 septembre 2014 at 9 h 38 min #

        Le coup de la maladie, bébé ne comprend pas du tout, hélas, il ne se gênera pas pour réveiller Maman… En plus, c’est malheureusement prouvé, les mâles sont toujours plus malades que les femelles : quand mon homme est malade, il est allongé comme une loque incapable de lire son ordonnance, alors que moi je tiens avec de la propolis, des gargarismes et des tisanes jusqu’au samedi matin (et je me fais refiler de la cortisone avec du dafalgan par le médecin parce que bon, « avec un enfant de 2 ans et demi de toute façon vous n’allez pas pouvoir vous reposer. Il fait la sieste l’après midi ? ok alors prenez la juste le matin »)

        • Olivier 19 septembre 2014 at 13 h 33 min #

          Les mâles plus malades que les femelles… je suis certain qu’il y a une explication scientifique à ça ! On n’y peut rien, on est comme ça.

          • Agnès 26 septembre 2014 at 9 h 55 min #

            Exactement : les mâles ont préféré investir dans des « attributs sexuels secondaires » (plumage coloré pour les oiseaux par exemple) plutôt que dans un système immunitaire de qualité, et ça a marché. Et puis, pour la survie de l’espèce, la femelle doit éviter d’être malade durant la gestation et la toute petite enfance, il lui fallait donc un système immunitaire efficace, alors que chez beaucoup d’espèce, passée la copulation le mâle n’intervient plus dans la vie du bébé, voire il va courir après une autre femelle, donc du point de vue de la survie de l’espèce il peut tomber malade plus facilement…

            • Olivier 28 septembre 2014 at 16 h 54 min #

              Ah bah voilà. Je savais bien qu’il y avait une explication rationnelle à tout ça !

  4. Agnès 19 septembre 2014 at 9 h 24 min #

    Mon homme ne dit pas « je sais pas faire » (sans doute parce que lui aurais très vite rétorqué « improvise ! comment tu crois que j’ai appris ? ») mais plutôt « tu fais mieux ». J’ai vite compris que moi aussi je pouvais utiliser cette excuse parce qu’il y a aussi des trucs qu’il fait mieux que moi. Par contre « je finis ma partie » ce n’est pas valable parce que c’est donner un mauvais exemple à un enfant dont on exigera qu’il vienne immédiatement quand on l’appelle. Et puis, il y a des jeux auxquels on devrait éviter de s’adonner quand bébé est réveillé et qu’il peut venir vous regarder jouer, surtout quand bébé a déjà 3 ans. GTA en fait partie…
    Ah et puis le téléphone, parfois, Papa a bien compris que « si c’est important, il rappellera, là maintenant tu t’occupes de lui (c’est toi qu’il réclame) ! »

    • Olivier 19 septembre 2014 at 13 h 34 min #

      Ah bah oui, mais s’il se grille tout seul en faisant les trucs mieux que toi, c’est de sa faute.
      Le vrai génie, c’est de ne surtout pas montrer qu’on en a 😉

      • Agnès 26 septembre 2014 at 10 h 07 min #

        Ne jamais faire mieux que l’autre, c’est aussi ne pas pouvoir critiquer… Et manger sans broncher des plats pas à son goût. Il a vite fait le calcul, sachant tout ce que je peux manger et qu’il n’aime pas, il avait intérêt à s’y mettre s’il voulait son carrelet et son steak comme il en avait l’habitude.

        • Olivier 28 septembre 2014 at 16 h 56 min #

          Tout à fait. Faut apprendre à faire des concessions ou accepter. Toute médaille a son revers…

  5. Anna 19 septembre 2014 at 9 h 38 min #

    Je viens de faire le teste proposé par Valérie et c’est bon je ne suis pas une maman solo qui s’ ignore (ouf!)
    Il faut dire que je ne me suis jamais imaginé devoir tout gérée toute seule et je l’ai souvent répété à mon mari avant que Choukette 1 arrive ! Après je suppose qu’avant d’avoir un enfant on n’imagine pas que son homme va retomber en enfance lui aussi 😉

    • Olivier 19 septembre 2014 at 13 h 36 min #

      Nous ? Retomber en enfance ? Mais ma pauvre, on n’en est jamais vraiment sorti, c’est juste que tu ne t’en étais pas rendu compte… 😉

      • Anna 19 septembre 2014 at 18 h 36 min #

        Ah ! Ceci explique cela !! 😉

  6. Maman Lapin 19 septembre 2014 at 17 h 01 min #

    Moi il en a sorti une à laquelle tu n’avais pas pensé. Il m’a dit « Je ne suis ni puéricultrice ni assistante maternelle » quand j’ai évoqué un hypothétique changement de couche paternel.

    Petite vengeance, quand il m’a demandé de garder sa naine pour emmener le plus grand voir un film au ciné entre hommes, j’ai répliqué « je ne suis pas baby sitter » il a du emmener les 2 du coup gniark gniark gniark…. moi je suis restée en mode cocooning avec Razmokett

    Non mais oh !

    • Olivier 19 septembre 2014 at 17 h 13 min #

      C’est un peu comme une partie de tennis en somme ! Une vacherie en appelle toujours une autre 😉

      • Maman Lapin 19 septembre 2014 at 18 h 12 min #

        Disons que je le mets en face de ses responsabilités… une couche changée en 6 mois tu imagines même pas le nombre d’excuses foireuses que j’ai entendues. Celle là c’était juste la pire !
        Alors je me suis dit que ça justifiait un p’tit retour de bâton

  7. Noémie 19 septembre 2014 at 20 h 36 min #

    2 points dans le test proposé ^^ ‘mode de garde et cadeaux (le papa trouve qu’il est inutile de dépenser trop d’argent et qu’on peut faire plaisir autrement qu’en achetant … Bon il a raison mais moi les cadeaux j’adore en faire 😀 ).

    En même temps je m’en doutais papa travaille le week-end et la semaine gère tout à la maison, d’ailleurs bébé préfère papa 🙂

    Du coup quand il me dit qu’il veut faire une partie de je ne sais quel jeu sur PC ou prendre un bain tranquillou,, franchemement, je le laisse avec grand bonheur car j’ai bébé pour moi toute seule 😀 et même si j’ai dû mal à comprendre ce qui a bien pu le fatiguer en étant juste avec bébé, je me dis qu’il doit sûrement avoir besoin de souffler 🙂

    • Olivier 22 septembre 2014 at 8 h 45 min #

      C’est chouette quand on arrive à se relayer sans que l’un ou l’autre ne se sente lésé.

  8. Cloé D 19 septembre 2014 at 22 h 54 min #

    Chez nous, ça va, Papa est assez polyvalent. mais s’il y a une chose, qu’il ne veut jamais faire, c’est habiller le monstre. J’ai droit à CHAQUE fois à « je sais pas où sont rangés les vêtements! ». A CHAQUE fois je lui montre, mais en 3 ans, c’est toujours pas rentré dans son ciboulot. C’est quand même pas compliqué, y a que 3 tiroirs!
    Alors, le plus pénible, c’est le matin. Pour l’école, on s’est dit qu’on se lèverait chacun notre tour. Quand c’est mon tour, je le laisse dormir. Quand c’est son tour, il me réveille systématiquement en hurlant (pas très patient le garçon) parce qu’il ne trouve pas ci ou ça!

    Olivier, as-tu un conseil à me donner pour lui faire enregistrer l’emplacement des vêtements? Ou peut-être as-tu le même problème?

    • Anna 20 septembre 2014 at 9 h 26 min #

      Sors ses vêtements la veille. Tu les mets à un endroit biiiiieeeeeennnnnnn visible dans la chambre du petit et voilà, le matin y’a plus qu’à enfiler. Cependant c’est vrai que les hommes au niveau association des couleurs ils sont loin d’être au point : le collant rose avec le tee shirt vert et la jupe grise c’est moche mais mon mari le fait quand même… et le pire c’est que quand je lui fais la remarque il me dit  » c’est bon, c’est des vêtements, elle est habillée et on a choisi ensemble »… comme si c’était une excuse…

      • Olivier 22 septembre 2014 at 8 h 50 min #

        Ah bah voilà. Effectivement, je ne suis pas méga au point pour l’habillage et je ne m’y retrouve jamais dans tous ces tiroirs. Donc comme le dit Anna, je préfère faire confiance à super maman qui choisit les fringues la veille. Et moi, j’habille Mychoup’ avec le lendemain.

  9. stieuma 20 septembre 2014 at 22 h 05 min #

    Pour le point 4/, je préfère 100 fois m’occuper du petit plutôt que faire le ménage, le repassage ou laver les chiottes !

    • Olivier 22 septembre 2014 at 8 h 51 min #

      Comme tu as raison, faut être dingue pour penser le contraire 😉

  10. Lily 22 septembre 2014 at 10 h 38 min #

    Comme on se retrouve dans cette article et oui il m est arrivé de vouloir lancé la console par la fenêtre md
    r

    • Olivier 22 septembre 2014 at 12 h 59 min #

      Tant que tu ne passes pas à l’acte, tout devrait bien se passer 😉

  11. 40ans4enfants 25 septembre 2014 at 8 h 28 min #

    Mouhahahaha, génial cet article ! Moi j’ai une excuse qui n’est pas très vendeuse: « prends-le, il est super chiant! » 😀
    C’est bien connu qu’avec les grands-parents, le petit Gremlins redevient instantanément Mogwaï (dixit ma mère)

    • Olivier 25 septembre 2014 at 8 h 56 min #

      Au moins, ça a le mérite d’être clair. y’a pas tromperie sur la marchandise ! 🙂

Trackbacks and Pingbacks

  1. 8 signes qui prouvent que vous élevez un enfant unique - Blog Je suis papa ! - 3 novembre 2014

    […] raisons d’aller à Londres avec des enfants, 10 dessins-animés pour faire taire vos gosses, 10 bonnes excuses pour refourguer bébé à sa mère… tous les TOP sont […]

  2. Le coup de coeur du mercredi pour le blog “Je suis Papa” | Blog Esprit d'équipe - 7 janvier 2015

    […] les battles « Parents VS grands-parents », « les 10 bonnes excuses pour refourguer bébé à sa mère », les « 17 trucs débiles qu’on fait gober à nos enfants », etc … ce jeune papa […]

  3. 7 trucs à savoir avant de faire des enfants - Blog Je suis papa ! - 13 septembre 2018

    […] 10 bonnes excuses pour refourguer bébé à sa mère […]

Envoyez une réponse