10 leçons de vie à apprendre de nos enfants

des leçons à apprendre de nos enfants

Si nos mômes nous agacent, nous exaspèrent, nous fatiguent, voire nous pourrissent la vie, reconnaissons leurs au moins une qualité : le regard qu’ils portent sur la vie est une vraie leçon à lui tout seul.

Pas encore totalement coincés dans le grand moule des conventions sociales, affranchis des a priori qui nous plombent, nos enfants croquent chaque minute avec une innocence aussi désarmante que ressourçante.

Et s’ils détenaient malgré eux le secret d’une vie heureuse ?

Quand nos enfants nous font la leçon

Naturels et authentiques, nos enfants font parfois preuve d’une lucidité désarmante face à la vie. Jusqu’à devenir une source d’inspiration pour mieux vivre notre condition d’adultes ?

TOP 1 | L’enthousiasme

Pour nos enfants, chaque instant se dévore avec la gourmandise du premier jour. Chaque seconde défile avec la même intensité que la précédente. Rien ne sert de courir après le bonheur, puisqu’il se cache dans le moment présent.

TOP 2 | Le moment présent

Avec les enfants, le passé n’existe plus et le futur n’existe pas. Il n’y a qu’ici et maintenant. C’est sans doute la raison pour laquelle ils savourent pleinement chaque instant sans se poser ces questions qui nous immobilisent, nous les adultes.

TOP 3 | La soif de découverte

La curiosité, c’est la vie. Et nos enfants n’en manquent pas. S’ils avaient une répartie suffisante, ils se moqueraient du regard blasé que nous portons sur ce qu’ils considèrent eux comme de purs moments de bonheur : l’odeur d’une fleur, la magie d’un livre, la saveur d’un bonbon, la joie d’une rencontre, un paysage, un sourire, une surprise…

TOP 4 | L’authenticité

Pas de faux-semblant avec les enfants. Pas de masque ni de tricherie. Pas de normes ni de conventions. Et si leur sincérité nous laisse parfois pantois, c’est que nous n’avons perdu l’habitude d’y être confrontée. Malheureusement.

TOP 5 | L’instinctivité

Nos enfants ne se posent pas 10 000 milles questions avant de remuer le petit doigt de pied. Ils foncent, expérimentent, comparent, et recommencent jusqu’à obtenir satisfaction. La vie, c’est simple comme une envie de BN en fait !

TOP 6 | L’amour inconditionnel

Si nos enfants savaient ce que l’amour pose comme question aux adultes que nous sommes, ils n’en reviendraient pas. Pour un môme, aimer c’est simple comme un regard, doux comme un bisou dans le cou, tendre comme un câlin. Pour un enfant, l’amour ne se discute pas, il se vit.

TOP 7 | Le courage

Le courage face à l’épreuve, le goût de l’effort, la détermination d’en découdre. Nos enfants aiment apprendre, affronter les résistances, se mesurer à la nouveauté… et leur force de caractère inspire le respect le plus absolu.

TOP 8 | L’ouverture

Les différences ne les effraient pas, et les discriminations ne font pas partie de leur mode de pensée. Noir, blanc, jaune, petit, grand, gros, vieux, jeune, en tee-shirt ou en costard, chauve ou hirsute, ils s’en fichent tant que vous êtes d’accord pour jouer avec eux aux Playmobil.

TOP 9 | La parole

Nos enfants ont une langue et adorent s’en servir. A la différence de tous ces adultes à qui il faut tirer les vers du nez pour qu’ils se livrent un peu ! Un môme exprime ses sentiments, ses émotions, ses envies, avec une sincérité désarmante.

TOP 10 | La générosité

On pourra dire tout ce qu’on veut sur les enfants : qu’ils sont égoïstes voire égocentristes, nombrilistes et obnubilés par leur petite personne, moi je les trouve généreux. Le cœur sur la main, toujours un mot gentil, une empathie incroyable, et une douce bienveillance.

Et vous ? Qu’avez-vous appris au contact de vos enfants ?

Photo Credit: peasap

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 2 janvier 2014 et mis à jour le 31 mai 2019 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


28 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sourismaman
    le

    Entièrement d’accord avec toi, tout est dit et avec beaucoup de justesse, j’adore…perso, j’en apprends tous les jours!

    Répondre
  2. emilie
    le

    Que c’est vrai! Et c’est finalement un beau message d’espoir en cette période de voeux…
    Et puis ça nous permet de vivre des situations cocasses (genantes), à raconter à nos amis…
    Comme ce lundi matin en arrivant à l’ecole…
    Le petit Pablo : « Louis, Louis »
    Louis : – – –
    Monsieur Papa : « Louis, tu dis bonjour à Pablo »
    Louis : « Non, c’est pas mon copain »

    Le lendemain matin, apres un diner-morale sur les regles de politesse (et d’hypocrisie en societe) :
    Le petit Pablo « Louis, Louis »
    Louis : « Bonjour Pablo » (sourire trop fière de la maman sous le regard du papa de Pablo)
    Le petit Pablo : « ça y est Louis, tu es mon copain? »
    Louis : « Non. Mais mon papa m’a dit que je dois dire bonjour à Pablo » (sourire finalement génée de Maman…)

    Répondre
  3. Soussou Reve
    le

    C’est une bien jolie manière de voir les choses… Il faut que je m’en souvienne à l’avenir, on a bcp à apprendre encore 😉

    Répondre
  4. maman est occupée
    le

    Alors ici, la parole, ils s’en servent bien : toujours quelque chose à dire ! Nous ne manquons pas d’animation du coup à la maison !

    Répondre
  5. Fred / Une souris bleue
    le

    Bon ben rien à ajouter … Moi j’ai appris principalement la patience et ne plus m’énerver pour des broutilles …

    Répondre
  6. coralie de cetaitcommentavant
    le

    Avec tout ce qu’ils ont d’innocence et de bonheur de vivre, tu résumes parfaitement ce que nous devrions retenir et surtout s’appliquer à vivre plus souvent !

    Répondre
  7. Anne-Estelle
    le

    Leur facilité à vivre l’instant présent c’est vrai que c’est fascinant… j’aimerais être encore comme ça. Ce que j’aime aussi chez ma Schtroumpfette c’est :
    – pas peur du regard des autres : pas de faux semblant, si elle est de mauvaise humeur on le sait, si elle a le coeur à chanter, tous les voisins l’entendent… rien n’est à demi-mesure, tout est vrai parce qu’elle le vit comme ça 🙂
    – son imagination et sa créativité : elle parle aux personnages dessinés sur ses couches, elle invente des chansons et des jeux de mots, elle crée de nouveaux jeux avec ceux qu’elle connait par coeur…

    Je l’envie

    Répondre
  8. La ruche de Lorine
    le

    C’est un très beau texte et il juste vrai..
    Mes enfants m’ont juste ramené aux valeurs essentiels !!!!! Et que le bonheur d’un enfant n’est pas une chambre qui déborde de jouets mais plutôt le temps que nous parents, nous passons de temps à jouer avec eux …

    Répondre
  9. nounou 42
    le

    Bonjour,tres jolie ode à l’enfance,mes enfants sont grands,mais c’est pour tout cela que je suis nounou.J’espère que le monde futur,gardera ces idées et que nos bambins resteront toujours notre priorité,et que l’on verra des parents (comme vous),etre fièrs et heureux de l’etre.

    Répondre
  10. Confidences de maman
    le

    Une bien belle liste que j’approuve totalement !!
    Ils sont mignons parce pas encore « pollué » par tout le monde des adultes.

    Répondre
  11. clairou
    le

    que c’est beau!!!

    avec la sangsue j’ai réappris l’innocence, ces petites réflexions qui te font sourire par leur simplicité.

    Répondre
  12. lylou
    le

    elle mapprend ou me reapprend a savourer chaque instant en famille et qu’il ya des moments simples comme la prendre avec nous dans le lit le dimanche matin cest tellement bon ^^
    je m’emerveille a chaque nouvelle chose qu’elle fait je dis je mais le papa aussi

    Répondre