10 trucs à ne pas dire à une maitresse de maternelle

trucs à ne pas dire à une maitresse d'école

Si nos enfants adorent leur maitresse, il faut bien reconnaître qu’elles en voient des vertes et des pas mûres toute l’année. Parce qu’entre nous, supporter une horde de chiards en pleine montée d’amphétamines du matin jusqu’au soir relève soit du sacerdoce, soit de l’inconscience.

Et le pire, c’est qu’au-delà des lardons qui s’accrochent à son mollet, une maitresse d’école doit aussi supporter les parents qui vont avec. Et autant vous dire que ses oreilles doivent siffler.

Bref, on demande souvent beaucoup à la maitresse de nos choupinets, quitte à oublier qu’on ne ferait son job pour rien au monde. Ce qui ne nous empêche pourtant pas de médire à tout va sur sa condition de fonctionnaire privilégiée, en s’abstenant de gratter le vernis des stéréotypes.

Bref, si vous aimez la maitresse de vos mômes, abstenez-vous de prononcer devant elle les quelques punchlines ci-dessous. Canicule aidant, elle pourrait vous répondre par une droite bien placée.

1| Ca va ? Pas trop fatiguée ?

2| Dites donc, il serait peut-être temps de leur apprendre la conjugaison ? Parce que pour l’instant, ils sont surtout bons à torturer le français.

3| Vous pourriez faire attention à ce qu’ils ne se salissent pas quand même.

4| Et vous faites la sieste avec eux ?

5| Ca va, l’école maternelle, c’est pas le bagne non plus !

6| C’est vous qui leur apprenez tous ces gros mots ?

7| Quoi ? Vous prenez une journée parce que vos enfants sont malades ? Et qui va s’occuper des nôtres ?

8| Il a encore perdu son manteau à l’école. Vous pourriez faire attention !

9| Je ne comprends pas, il ne fait jamais ça à la maison.

10| Et bien figurez-vous que pendant que vous lisez Tchoupi à une classe de pecs, moi je bosse !

Merci aux maitresses de faire briller les yeux de nos enfants pendant toute l’année !

Et vous ? Vos enfants ont-ils passé une belle année scolaire ? Etes-vous reconnaissant du travail accompli par la maitresse de vos enfants ?

Crédit photo : Shutterstock

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 2 juillet 2015 et mis à jour le 14 mai 2019 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


24 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. celine ol
    le

    Bonjour
    Depuis le premier jour d’école de ma fille, nous avons rencontré 6 maitresses (en 5 ans !), toutes aussi sympathiques et compétentes les unes que les autres ! Encore une bonne année qui se termine. J’espère que les prochaines seront sur le même modèle !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je suis certain que ton comm’ va faire plaisir à des dizaines de maîtres et maîtresses, qui ne sont pas toujours valorisés autant qu’ils le méritent !

      Répondre
  2. Doudou
    le

    J’adore la 10 😀
    Merci à toutes les maitresses et maitres pour nos enfants qui ne sont sûrement pas facile et où il faut une sacrée vocation pour faire ce métier 🙂
    Bravo également !

    (par contre, je ne remercie pas ceux qui sont mauvais ou pire… cf actualité sur les profs/directeurs d’établissements scolaires n’est-ce pas 😉 )

    Répondre
      • Doudou
        le

        Tu as bien raison !
        Le monde est assis triste comme ça !
        Il vaut mieux se focaliser sur les belles choses pour se tenir droit dans ses bottes et vivre 😉

        Je tenais également à remercier les Ass’Mat, la nôtre est vraiment génial, et je sais que la relation qui s’est installée durera plus longtemps que le simple contrat signé il y a un peu moins de 2 ans déjà 😉

        Répondre
  3. galatee
    le

    Bonjour,
    La maîtresse actuelle de mon deuxième était également la maîtresse de mon premier il y a 6 ans. Elle m’a annoncée la semaine dernière qu’elle changeait d’école pour continuer mais cette fois en primaire, grosse tristesse, j’aurais tellement aimé qu’elle soit également la maîtresse du troisième . Je l’ai sentie également très émue par son départ, même si elle a ce qu’elle souhaitait,elle a tout de même un petit pincement au coeur.Celle d ecette année du grand, je sais qu’il l’aura encore l’année prochaine en CM2 alors c’est cool!! J’ai toujours entretenu de bonnes relations avec les professeurs de mes enfants et je suis ravie quand j’en retrouve un pour mon deuxième et ça fait chaud au coeur quand eux le sont aussi 😉
    Merci à toutes ces personnes qui aident à faire grandir (dans tous les sens du terme) nos enfants , ATSEM, maîtres, maîtresses, directeur, directrice….

    Répondre
    • Olivier
      le

      Merci de cette jolie histoire. et tu as raison de remercier tout le monde, car il n’y a pas que les profs dans une école 🙂

      Répondre
    • Olivier
      le

      Je ne suis pas certain qu’il y ait compétition entre les deux. D’ailleurs, alors que Mychoup’ a quitté sa nounou depuis longtemps maintenant, elle y est encore très attachée et nous la voyons toujours de temps en temps.
      La nounou est une personne à part, la première à s’occuper des enfants, et ça, ça ne s’oublie pas !

      Répondre
  4. l0uanne
    le

    Et n’oubliez pas les animateurs ;_; Car nous voyons les enfants au moment ou ils sont le plus déchaîner (entre midi et deux et après la classe) et nous n’avons pas les vacances scolaires en repos !!

    Répondre
  5. Adeline
    le

    Bonjour,

    Merci aussi aux parents compréhensifs, du travail que peuvent accomplir les maitresses, ATSEM ou tout autre personne exerçant les métiers liés à l’enfance.

    C’est gratifiant de voir que nous ne sommes pas là que pour « faire garderie » (faire des dessins ou jouer avec eux toute la journée….(phrase déjà entendus par des parents)).
    Je veux dire qu’on ne fait pas que cela, on leur apprend les gestes de la vie quotidienne (pour ma part).

    Futur atsem, on croise les doigts.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Et même bien au-delà des simples gestes de la vie quotidienne (la vie en collectivité, le respect des autres, le travail, la fraternité…)
      Un boulot pas facile mais tellement important !

      Répondre
  6. Claire Robin
    le

    Merci pour cet article et ces commentaires pleins de bienveillance ! ça fait effectivement beaucoup de bien à lire et cette reconnaissance fait aimer son métier encore plus.
    Les enfants sont parfois fatigants mais aussi épatants, drôles, attendrissants et tellement plus…et certains parents sont également particulièrement géniaux!
    Donc merci à vous aussi 😉 !
    Claire ( une maîtresse triple maman)

    Répondre
  7. Geneviève
    le

    Je suis pas d accord du début de l article c est vrai que ce n est pas tjs évident tout les jours mais c est qd même eux qui l on choisit leur métier moi je suis aide soignante et c est pas tjs facile non plus géré le patient et la famille mais je l ai choisi ce métier il y des jours avec et ss et j ai moins se congé qu eux
    alors je suis d accord que ce n est les institutrices qui doivent les éducations des enfants se sont les parents et que souvent les parents sont démissionnaire c est bien malheureux

    Répondre
    • Olivier
      le

      Le métier d’aide-soignante relève aussi du sacerdoce ou de l’inconscience, comme plein d’autres métiers d’ailleurs. et ce n’est pas parce qu’on a choisi un métier qu’on doit passer sous silence les outrances des personnes pour/avec lesquelles on est censé travailler. Vous en savez quelque chose, non ?

      Répondre