8 preuves qu’on ne comprend décidément rien aux enfants

1 Fév 2017

Nos enfants auraient-ils le vice dans la peau ? Alors qu’on les imagine toujours prompts à multiplier les pitreries les plus improbables, une autre lecture de leurs habitudes révèlerait au contraire une certaine lucidité.

Bref, nos mômes ont de la suite dans les idées et n’hésitent pas à nous le faire savoir, même si on n’y met pas du nôtre. La preuve par 8 !

TOP 1 | Quand ils se badigeonnent la tête de purée de brocolis. On appelle ça du mimétisme. Une étape importante de leur développement. Bref, eux aussi veulent profiter d’un masque aux vertus naturelles comme maman.

TOP 2 | Quand ils s’essuient le nez plein de morve sur nos fringues. A force de leur répéter qu’ils ne sont qu’un bout de nous, logique qu’ils aient envie de nous rendre ce qui nous appartient.

TOP 3 | Quand ils inondent la salle de bain en moins d’un quart d’heure de bain. C’est juste par pure générosité. Pour nous faire profiter d’une ambiance spa pendant qu’on les surveille.

TOP 4 | Quand leur énergie créative déborde sur les murs du salon. C’est parce qu’ils sont désormais pleinement convaincus des compliments dont vous les gratifiez à chacun des dessins qu’ils ramènent à la maison. C’est vrai quoi, Léonard de Vinci aussi a été enfant, après tout.

TOP 5 | Quand ils refusent obstinément d’aller à l’école. N’y voyez pas de fainéantise mais plutôt de l’humilité. Le sentiment qu’ils ont de vous dépasser intellectuellement alors qu’ils n’ont pas encore franchi le CP les gênent aux entournures. Si on venait à prendre conscience de leur intelligence supérieure, on pourrait développer un complexe.

TOP 6 | Quand ils ne veulent rien avaler d’autre que des desserts au dîner. C’est parce qu’ils ont compris que les sucres rapides sont nécessaires pour affronter un effort intense et immédiat, comme nous le leur avons appris, en grands sportifs que nous sommes. Du coup, ils anticipent l’heure du coucher, pendant laquelle ils vont devoir lutter avec force et abnégation pour nous faire tourner bourriques.

TOP 7 | Quand ils rient à gorge déployée en hurlant qu’on a pété dans la rue. C’est le signe qu’il est temps de jeter nos vieux DVD des meilleurs sketchs de Bigard. De toute façon, c’est dépassé. Aujourd’hui, plus personne ne pète sur scène. Bref, il n’y a plus qu’à acheter l’intégrale des œuvres d’Eric Rohmer, on va voir si ça les fait marrer !

TOP 8 | Quand ils vident intégralement leur armoire à la recherche de leur tee-shirt préféré. N’en prenons pas ombrage. La conclusion est pourtant évidente : notre méthode de rangement toute pourrie est à revoir si on attend de nos enfants qu’ils s’habillent seuls.

Et vous ? Quelles sont les situations les plus agaçantes que vous rencontrez avec vos enfants ?

D’autres articles ?

Crédit photo : un enfant dessine sur les murs

6 réponses to “8 preuves qu’on ne comprend décidément rien aux enfants”

  1. Isabelle 2 février 2017 at 10 h 41 min #

    La 6 pour moi ! Je comprends mieux maintenant

    • Olivier 2 février 2017 at 11 h 12 min #

      Il y a toujours une logique 🙂

  2. Mimi 6 février 2017 at 22 h 22 min #

    Excellent !
    La 2 en ce moment… argh les virus de l’hiver !

    • Olivier 7 février 2017 at 9 h 22 min #

      C’est la roulette russe à chaque fois !

  3. Emeline 10 février 2017 at 21 h 00 min #

    Il faut dire aussi qu’ils ont une conscience écologique impressionnante:
    Quand ils refusent de manger des légumes, c’est pour nous sensibiliser aux problèmes des pesticides.
    Quand ils se réveillent juste au moment où on vient d’entrer sous la douche, c’est pour nous éviter de gaspiller de l’eau.
    Quand ils se mettent à courir partout dans un magasin de chaussures, c’est pour dire « non » à la surconsommation.

    • Olivier 13 février 2017 at 10 h 00 min #

      Loool mais oui mais c’est bien sur ! 🙂

Envoyez une réponse