9 astuces pour protéger son enfant du soleil

protéger son enfant du soleil

Oui, aussi agréable soit-il, le soleil est dangereux. Les UVA contribuent au vieillissement de notre épiderme et les UVB provoquent des coups de soleil susceptibles de favoriser le développement de cancers cutanés.

Et si le soleil contribue aussi à la fixation du calcium sur les os et à la synthèse de la vitamine D, il convient de s’en méfier. Particulièrement en présence de jeunes enfants.  Plus sensible que la nôtre, la peau de nos bambins est en effet particulièrement menacée, dès que les beaux jours arrivent.

Protéger son enfant du soleil, le B.A.ba

Pour autant, nul besoin de se calfeutrer dans la pénombre d’une grotte pendant tout l’été pour éviter les agressions du soleil à vos enfants. Quelques astuces de bon sens, accordés à une vigilance soutenu, vous permettront de profiter du beau temps en limitant les risques.

Attention, ces astuces concernent les enfants de plus de trois ans. Pour les bébés, la règle est simple : pas d’exposition au soleil.

1| Apprenez à connaître sa peau

Pour résister aux assauts du soleil, notre peau peut compter sur sa pigmentation. Moins elle est forte, plus les risques sont importants. Basiquement, une peau blanche sera plus vulnérable qu’une peau noire. Et évidemment, nous ne sommes pas égaux. Il convient donc de s’informer sur le type de peau de votre enfant avant de l’exposer. Prenez conseil auprès de votre dermato.

2| Couvrez-le

C’est le réflexe numéro 1 à acquérir, même s’il peut paraître contradictoire. Dès que le soleil montre les muscles, couvrez votre enfant. Proposez-lui par exemple un tee-shirt à manches longues léger mais opaque avec un pantacourt ou un pantalon en lin. Ajoutez à la panoplie un chapeau et des lunettes de soleil. Et pourquoi pas un tee-shirt anti UV comme présenté ici.

3| Utilisez de la crème solaire

Facile à dire mais pas à faire. L’enquête de Que Choisir en dit long sur le sujet, comme je l’explique ici. Malgré tout, difficile de s’en passer. Favoriser les crèmes qui protègent contre les UVA et les UVB, et celles qui offrent un coefficient de protection égal à 30, voire à 50. N’hésitez pas à en remettre régulièrement, notamment après une baignade.

4| Cherchez de l’ombre

Si vous avez décidé de passer la journée entière à la plage, pensez à aménager un coin d’ombre. Montez un parasol ou installez-vous sous les pins. Votre enfant pourra venir y manger, s’y reposer et éventuellement jouer lorsque le soleil se montre trop agressif.

5| Choisissez vos moments

L’été, les rayons du soleil frappent fortement entre 12 heures et 14 heures. Pour protéger votre enfant du soleil, évitez de l’exposer entre 11h et 16h. Profitez-en pour jouer à l’ombre et couvrez-le correctement.

6| Contrôlez le temps d’exposition

Réduisez le temps d’exposition au minimum. Si cette mesure peut paraître contraignante pour un enfant, elle est pourtant essentielle. Quelques minutes au soleil suffisent. Fractionner donc les moments d’exposition en petites tranches et trouvez des astuces pour l’inviter à s’installer à l’ombre.

7| Vérifiez l’indice UV

L’été, la météo indique l’indice UV du jour. Vous retrouverez aussi cette information du côté de la cabane des sauveteurs sur la plage. Sans vous inquiéter outre mesure, cette donnée doit vous alerter sur les mesures à prendre pour éviter à votre enfant de prendre un coup de soleil.

8| Méfiez-vous des apparences

Sur la plage, les apparences sont trompeuses. Quelques nuages, un peu de vent et la sensation de brûlures du soleil sur la peau disparaît. Pas question pour autant de lever la garde. Le soleil est traître et frappe souvent quand on l’attend le moins.

9| N’oubliez pas l’hydratation

Protéger son enfant du soleil, c’est aussi penser à son hydratation. Invitez-le à boire souvent, en petites quantités, en privilégiant de l’eau fraîche mais pas glacée. Insistez s’il refuse. Vous pouvez aussi lui proposer des fruits. Evitez en revanche tous les sodas, trop sucrés.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour protéger votre enfant du soleil ? Etes-vous vigilant ? Comment vos enfants réagissent-ils ?

Crédit photo : bébé et le soleil

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 25 juillet 2013 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


31 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gilles
    le

    Et les t-shirts anti-UV ? Capital a fait un reportage-test il y a 15 jours : concluant.
    J’en ai acheté un pour mon fiston (5,5 ans)…
    Plus la crème sur le reste du corps et voilà.

    Répondre
  2. Tof
    le

    ici aussi on est fans des t-shirt anti UV . on les préfère bien large pour ne pas qu’ils collent de trop en cas de transpiration. y a une chouette marque mais je ne sais pas si je peux la citer.
    bref elles ont un look surfeuses.

    On n’oublie pas les lunettes de soleil.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ben voilà, je crois qu’on a acheté le notre un peu juste. Du coup, quand on essaye de l’enlever, ça colle un peu !
      C’est quoi la marque en question ?

      Répondre
    • Gilles
      le

      En fait, Capital en a parlé car les marques « grand public » en ont sorti cet été.
      Nous avons acheté le notre à Décathlon et on a choisi une taille en fonction de « si sa tête passe facilement o upas » car comme c’est un peu moulant (effet polyamide ?), bah faut bien vérifier.
      Moins de 10 € et Capital montrait bien que quelque soit la marque, aucun souci.
      D’ailleurs la marque qui les vendait cher se distinguait par l’effet mode, pas par le fait de mieux protéger ou non…
      Et ça va dans l’eau, donc piscine de jardin ou plage, c’est du bon 🙂

      Répondre
      • Olivier
        le

        Effectivement, le notre passe difficilement la tête, et colle un peu quand il est mouillé. Mais, tu as raison, c’est une arme (efficace) de plus contre le soleil !

        Répondre
        • Gilles
          le

          De toute façon, je ne sais pas pour toi, mais mon fiston s’habille en 8/9 ans donc je pense que l’année prochaine, faudra en racheter 😉 donc bon… autant prendre le moins cher…
          Je suppose, vu l’effet de mode (communication TV par exemple), il y aura bien un test UFC//QC ou 60M sur ça…

          Répondre
          • Olivier
            le

            Ah ça, c’est certain ! Il faudra renouveler l’achat dans un an… 😉 Un peu comme toute sa garde-robe d’ailleurs !

  3. Agnès
    le

    « Eviter l’exposition entre 11h et 16h » c’est hyper difficile quand on va à la plage. Les zones d’ombre sont limitées évidemment, et il est parfois difficile de mettre un parasol à l’endroit où Simon veut faire ses pâtés de sable, sans compter qu’il reste rarement plus de 5 minutes au même endroit, et puis on ne peut pas mettre de parasol dans la pataugeoire (oui, nous fréquentons une plage avec pataugeoire). Et bien sûr, on a beau venir tôt, il est trop occupé à jouer pour accepter de manger et c’est la crise quand il faut partir (on essaie de partir vers midi et demi, quand il commence à faire vraiment chaud, et qu’il va être l’heure de la sieste…)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Si tu mets bout à bout les 9 astuces, tu finis par ne plus t’exposer au soleil du tout. Il faut trouver le juste milieu.
      Ici, on ne va pas à la plage le matin, juste l’après-midi après la sieste. on garde les matinées pour les balades, les cafés en terrasse, le marché…

      Répondre
      • Agnès
        le

        Quand on n’avait pas encore d’enfant, on allait à la plage dès 8h pour être tranquille, et on n’y pique-niquait que très rarement : à partir de 10h ça commence à bien se remplir avec des mémés qui parlent fort pour ne rien dire, et à midi on ne trouve plus de place pour se garer. Autant dire qu’on n’essaierait pas d’y aller après la sieste, on n’aurait pas la place d’y poser nos affaires. Mais si Simon ne s’y amusait pas autant (en plus le bac à sable près de chez sa nounou va être supprimé alors il n’aura bientôt plus que la plage pour assouvir sa passion des « châteaux ») on ferait comme quand on ne l’avait pas. Ou bien on irait y pique-niquer le soir en semaine.
        L’an dernier on était partis en Bretagne, on allait à la plage après la sieste, mais il y avait pas mal de monde et puis c’était la marée montante : moins de sable et des vagues qui font peur. Une fois on y est allés en fin de matinée, on avait toute la plage pour nous mais l’eau filait au loin : on n’a pas pu nager beaucoup, par contre Simon s’est davantage mouillé, et il a adoré ramasser des coquillages !

        Répondre
        • Olivier
          le

          Un peu de sable et un peu d’eau… et c’est le bonheur ! Mychoup’ est comme ton petit Simon, elle pourrait y passer la journée 😉

          Répondre
  4. Clairou
    le

    On a la chance d avoir une base de loisirs à 1 h de route avec baignade et coins d ombre!
    On y a testé le t shirt anti uv qu on m a donné et bien nikel!!!!
    Avec de la crème solaire sur le reste du corps ( je crois que la mienne n est pas top vu les marque de bronzage….)
    Et le chapeau anti uv de la box du mois de juillet et nikel!!!!!!!

    On évite le soleil j y réagis pas trop bien cette année!!

    Répondre
  5. Caropuce
    le

    J’ai une question stupide. En quoi un T-shirt anti UV protège mieux qu’un T-shirt normal? j’ai jamais vu quelqu’un prendre un coup de soleil avec un t-shirt classique si?

    bref les tissus standard filtrent déjà les UV non?

    Répondre
    • Gilles
      le

      Bah non les tissus ordinaires ne filtrent pas les UV.
      Et les UV ne sont pas forcément synonymes de coups de soleil, mais plutôt cancérigènes à long terme.
      Enfin en tout cas le reportage mettait bien ça en valeur : tissu coton = zéro protection anti UV.

      Répondre
        • caropuce
          le

          Bonjour,

          Du coup je me suis un peu renseigné. J’ai écris à mon beau-père qui est chercheur en optique. Je me suis dit que les UV… il devait pouvoir m’expliquer. Voilà ça réponse (je suis flemmarde je copie colle).

          « Ma première reaction est la meme , ça sent l’arnaque. En effet, je n’ai jamais vu un de nos enfants prendre un coup de soleil avec les T-shirt en coton et chapeau de l’époque !
          En fait, essayons de raisonner rationnellement: c’est plutot une demi- arnaque, i.e. on fait croire aux gens que qqchose est absolument indispensable, alors que c’est – parfois – un petit plus. Je m’explique: la densité surfacique d’un tissu est plus ou moins grande – y a des trous, donc de la lumiere (UV compris) passe: c’est le fond de l’affaire (cf: http://www.explic.com/11266-vetements.htm). Le site ci-dessus donne un IP équivalent de 15 à 50 pour un vetement anti-UV; cf ci dessous pour la signification de IP – . Ce qui n’est pas dit c’est quel est le rapport pour un vetement coton bien classique ! J’ai tendance a croire que ce sont les tissus ultra légers synthétiques qui posent pb, plus qu’un brave coton comme dans le temps.
          Quoiqu’il en soit, la meilleure protection reste de limiter la durée au soleil, même bien habillé, et pas aux heures proches de midi-solaire. »

          et pour expliquer les IP il est allé sur wikipedia (mon ami qui m’explique tout) http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A8me_solaire

          Bref j’en conclue qu’un T-shirt en coton est certainement un très bon filtre anti-uv. Et que les vêtements soi-disant anti-UV marche sans doute, mais pas forcément mieux.
          Ce que mon expérience familiale tend à confirmer. J’ai un petit frère avec une peau méga sensible. Jusqu’à l’adolescence à la plage il portait obligatoire un T-shirt en coton (même pour se baigner). Il n’a jamais pris de coup de soleil en le portant alors qu’avec de la crème solaire si. Après peut-être que certains tissus synthetiques ne protègent pas aussi bien que du coton ou du lin. C’est probable et potentiellement là_dessus que les marques se basent pour faire leur pub et vendre un T-shirt mega cher je présume.

          merci pour vos réponses 🙂

          Répondre
          • Olivier
            le

            Ah bah voilà un argumentaire qui sème le doute… bien ou pas bien les tee-shirts anti UV, du coup je ne sais plus… merci de cette petite enquête. A creuser à l’occasion !

          • Olivier
            le

            Raison pour laquelle ce serait bien d’avoir une réponse définitive pour ne pas rester dans le doute. Les explications de ton beau-père sont intéressantes mais pas suffisantes… je vais essayer de me renseigner !

          • Gilles
            le

            Surtout que le labo qui faisait les tests sur M6 était pas un labo de l’une des marques 😉

  6. isa
    le

    juste pour ajouter mon grain de sel, j’habite en Afrique en ce moment, et je mets des t shirts classiques en coton à mes enfants pour la baignade, la plage….en plus de la crème….jamais eu de coups de soleil dessous 🙂 (et ça cogne dur ) Ici pourtant quasi tous les français ont leurs t shirts anti UV…. le seul avantage que je vois, c’est que ça sèche vite, donc peut être moins désagréable à porter longtemps… quoi que quand il fait chaud, un tshirt humide…. Dans les 2 cas ,ça grattouille et ça colle des boutons (comme les maillots de bain ) si on les garde très longtemps (eau salée plus sable)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Don pour toi, le st shirts anti UV ne seraient pas si utiles que ça ?! Difficile de savoir s’il s’agit d’un coup marketing ou si ce produit offre un réel avantage…
      Et pour ma part, rien ne remplace le bon sens (pas trop de soleil, de l’ombre, de la crème, une hydratation correcte, des vêtements amples…)

      Répondre
  7. Sarah Ribou
    le

    merci pour cet article. J’ai acheté une crème qui vient de sortir, elle s’appelle Dermaltitude, maintenant je ne prends plus que ça. Elle est normalement conçue pour la montagne mais elle est aussi très bien pour l’été 🙂 Elle est géniale parce qu’elle a un pinceau applicateur qui permet de se mettre de la crème sans avoir les mains graisseuses. elle résiste à la sueur et mes enfants l’adorent, ils ont l’impression de jouer a la peinture je dois les empêcher de vider le tube ! J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi 🙂 http://www.dermaltitude.com

    Répondre