A quel âge mon enfant peut-il aller seul à l’école ?

Enfant-seul-pour-aller-a-ecole

Mon enfant est-il prêt à aller seul à l’école ? A-t-il l’âge et la maturité pour respecter les règles ? On se pose tous la question un jour ou l’autre.

Peur qu’il se fasse renverser en traversant la route, peur de la mauvaise rencontre, peur qu’il s’égare du chemin… même si on a envie de lui faire confiance, on hésite souvent pour différentes raisons.

Nous devons néanmoins progressivement réussir à accompagner nos enfants vers le chemin de l’autonomie.

Selon une étude de la sécurité routière, réalisée en 2011, il semblerait que 80 % des enfants soient accompagnés d’un adulte pour aller à l’école, jusqu’à la fin de l’école élémentaire.

Cette « surprotection » pourrait être à l’origine du pic d’accidents des enfants de 11 ans, l’âge de l’entrée au collège. Ils ne seraient pas suffisamment préparés à affronter la route seul. Alors, à quel âge les enfants peuvent-ils aller seuls à l’école ?

A quel âge est-il conseillé de laisser aller son enfant seul à l’école ?

Théoriquement, un enfant peut aller seul à l’école, à partir de 7 ans, « l’âge de raison ». Il devient plus autonome, plus raisonnable et peut commencer à se déplacer seul sur de petites distances.

Ce n’est que vers 10 ou 12 ans qu’un enfant est vraiment autonome et capable d’anticiper les dangers de la route.

La Sécurité routière conseille fortement de débuter les petits trajets seul entre 7 et 8 ans, de façon à anticiper en les préparant progressivement.

Comment savoir si votre enfant est prêt pour se rendre seul à l’école ?

L’âge de 7 ans est mentionné à titre indicatif. Certains enfants auront besoin de plus de temps pour devenir autonome et responsable. Si votre enfant n’est pas prêt, ne le forcez surtout pas.

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte : Si vous habitez en ville ou à la campagne, la distance qui sépare votre maison de l’école, le nombre de rues à traverser…

Comment limiter les risques sur le chemin de l’école ?

Afin de rassurer enfants et parents, il est important d’encadrer le trajet maison/école. Voici quelques astuces pour limiter les risques.

1| Votre enfant doit connaître les règles de sécurité sur la route

Avant d’aller seul à l’école, votre enfant devra connaitre les règles de sécurité à appliquer sur la route : ne pas courir, marcher au milieu du trottoir, traverser quand le petit bonhomme est vert, traverser sur les passages piétons en regardant de chaque côté (gauche, droite, gauche)… C’est indispensable pour que votre enfant réalise le trajet dans de bonnes conditions et en toute sécurité.

L’éducation aux règles de circulation sur la route fait également partie du programme de l’éducation nationale. La Sécurité routière travaille avec les enseignants et délivre l’APER (Attestation de Première Education à la Route) qui valide l’acquisition de règles et comportements liés à l’usage de la route.

2| Accompagnez votre enfant vers l’autonomie dès le plus jeune âge

Il est conseillé de débuter l’apprentissage des dangers de la rue à partir de 3-4 ans. On peut par exemple commenter le parcours pour lui expliquer les règles de circulation. Dès la maternelle, il est également possible de lui apprendre à traverser quand le bonhomme est vert, à utiliser les passages piétons. Petit à petit, votre enfant apprendra les bons réflexes et vous l’accompagnerez vers l’autonomie.

3| Votre enfant doit s’approprier le chemin de l’école

Votre enfant peut aller seul à l’école s’il connait parfaitement le trajet. Il est conseillé de réaliser ce chemin ensemble plusieurs fois auparavant.

4| Votre enfant doit pouvoir demander de l’aide

Commerces, voisins connus… trouvez-lui un point de repli s’il a un souci durant son trajet. Ce sera autant rassurant pour lui que pour vous. En cas de problème, votre enfant pourra se rendre à cet endroit pour demander de l’aide ou pour qu’on vous appelle.

5| Votre enfant doit avoir le temps de se rendre à l’école

Il est indispensable que votre enfant ait le temps nécessaire pour aller seul à l’école. Pour sa sécurité, il ne doit pas être pressé, pour ne pas courir sur la route. Prévoyez-lui une marge pour qu’il se rende à l’école dans de bonnes conditions.

Et vous ? A partir de quel âge avez-vous autorisé votre enfant à aller seul à l’école ? 

Article posté le 11 mai 2020 et mis à jour le 22 mai 2020 dans Questions de parents, Apprentissage, Ecole

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


8 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits

  1. Nina
    le

    Quand je lis de laisser son enfant de 7-8 ans allez seul à l’école, cela m’horrifie! J’espère que aucun parent ne suivra ces conseils avec tout les pedophiles et tout ces enfants qui ont disparus!

    Répondre
    • Audouin
      le

      Que se soit a 8 ans ou 11 ans un moment il faudra laisser son enfant seul.
      Si c est un trajet court avec juste un petit quartier a traverser par exemple 8 ans ‘e me choque pas là encore l article précise bien selon les conditions ville campagne feu combien de routes a traverses.

      Répondre
  2. Elisa
    le

    Je trouve l’article très juste, tout est une question de maturité de l’enfant et d’environnement. Il faut l’accompagner à grandir et non le protéger par principe à tout prix.

    Répondre
  3. Tinetine
    le

    Bonjour,
    Cela fait très peur de laisser son enfant seul sur le trajet de l’école. J’ai une fille de 10ans et avec mon mari on pense la laisser rentrer seule de l’école le midi pour le déjeuner. La raison: nous avons eu une fille 9ans après notre première et souvent notre bébé mange à 11h et part à la sieste à 12h. L’objectif est de laisser notre grande rentrer seule pour retrouver son papa (en congé parental) pour manger et repartir seule à l’école. Nous habitons complétement à côté de l’école et il n’y a pas de route à traverser mais le chemin est boisé et complétement masqué par le bâtiment dans lequel nous habitons. En gros, elle est vraiment livrée à elle même le temps d’arriver à l’école. C’est bête mais quand je pense que pour moi, quand j’allais à l’école, c’était tellement naturel d’y aller seule mais quand nous sommes de l’autre côté de la barrière c’est terrifiant. C’est notre responsabilité, si ma fille à un problème sur le chemin c’est entièrement notre faute. Bref je pense que vous avez compris.
    Je soutiens les parents qui doivent prendre ce genre de décisions et je les encourage.
    Bonne continuation à tous et bonnes vacances pour l’été qui approche.
    Une maman

    Répondre
    • Elodie
      le

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage !
      Je suis complètement d’accord avec vous. Ma fille de 10 ans commence tout juste à rentrer de l’école à pied. Pour me rassurer, j’ai opté pour une montre traceur GPS. Pour débuter je trouve que c’est une bonne solution. Un TOP montre connectée est actuellement en rédaction et devrait être publié très prochainement 🙂 Si ça peut vous aider 😉
      Belle journée

      Répondre
  4. Mikaël
    le

    Mon ainée, 10 ans, entre en sixième. Elle m’a juste dis qu’il était hors de question que je l’emmène au collège…. Ce weekend, promenade vers le collège sous sa conduite pour vérifier que l’itinéraire est maitrisé et qu’il est fait en sécurité. A mi parcours, elle passe devant la mairie de notre petite ville. Je lui ai expliqué qu’elle pouvait demander de l’aide ici si besoin.

    Je me suis souvenus qu’en 6ème j’y allais aussi seul en bus et/ou en RER, voir à pied en fonction de mon humeur. J’avais tellement aimé découvrir ces différents itinéraires possible et ce sentiment de liberté !

    Ca m’a aidé à l’autoriser. Ainsi que sa maturité. Il faut savoir lâcher. Mais ce n’est pas simple. J’ai mis une consigne de m’appeler à son retour à la maison (je rentre 20 à 50 minutes après elle).

    Répondre
    • Elodie
      le

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage et bravo à vous ! 😉
      Il n’est jamais facile de laisser nos enfants prendre leur « indépendance ». Vous avez su border les choses : trajet, point de chute en cas de soucis, appel à l’arrivée…
      C’est top, vraiment !
      Belle journée à vous

      Répondre