Bébé n’aime pas les câlins

bébé n'aime pas les calins, elle préfère rigoler

C’est le drame de ma vie d’apprenti-papa. Bébé n’aime pas les câlins. Jamais plus de 20 secondes d’accolade, après Mychoup’ s’ennuie. Même Super-Nounou l’a remarqué. Si elle pouvait parler, elle me dirait : «  Tu sais papa, on n’est pas là pour écouter péter les boucs ! On est là pour s’amuser, on est là pour rigoler. »

Bébé aime rire

Ce qu’elle aime Mychoup’, c’est une bonne partie de poilade. Quand papa lui mâchouille les orteils, lui mordille les talons, lui croque les bourrelets des cuisses ou lui liposuce le bidou. Ça, c’est rigolo ! Un petit tête-contre-tête face à la glace de la salle de bains, elle éclate de rire. Super-Maman se lave les dents, elle pouffe. Papa fait pipi, elle rignoche. Allez comprendre…

« C’est le drame de ma vie d’apprenti-papa. Bébé n’aime pas les câlins »

Petite, Mychoup’ passait ses journées (et une bonne partie de ses nuits) sur nos épaules, la tête enfouie dans le cou de papa ou de Super-Maman. Bébé souffrait de coliques. La semaine dernière, elle s’est endormie pour la première fois sur mon ventre. Bébé avait mal aux dentsMychoup’ n’aime les câlins que quand elle n’est pas bien.  

T’inquiète pas mon bébé, les câlins, je m’en passerai. On va plutôt rigoler !

Et vous ? Bébé apprécie-t-il les câlins ? Un peu, beaucoup, pas du tout ? 

Crédit photo : shannahsin

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 31 octobre 2011 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


7 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lacrymosa
    le

    Dure la vie sans câlins. J’ai la même a la maison ! Du coup je profite de tous ses éclats de rire a la place ! Je me dis que j’aurai peut être droit a des câlins plus tard… J’espère… 🙂

    Répondre
  2. MaMa TwIns
    le

    Ici aussi mes garçons me font peu de câlins, ils préfèrent aussi que l’on s’amuse, c’est pas grave, je profite (tout comme toi) des câlins quand ils sont malades. Et c’est très bien comme ça 😉

    On entend souvent que les garçons sont très collés à leur maman, pour l’instant, ils ont 18 mois et sont très indépendants. Peut-être plus tard…..

    Répondre
  3. fleur
    le

    Le mien non plus n’est pas câlin, je pense que son full time job de bébé l’en empêche, trop de choses à faire et à voir dans une seule journée..j’espère qu’en grandissant ça changera 😉

    Répondre
  4. Olivier
    le

    Bon, content de savoir que je ne suis pas seul ! Et puis, faut pas leur en vouloir à nos petiots. Comme dit Fleur, bébé c’est un vrai job qui ne laisse pas de place pour les câlins;)
    Et puis, un rire ou un sourire, ça vaut tous les câlins du monde !!!

    Répondre
  5. Nat et ses oursons
    le

    Les miens non plus sont plus « grosse poilade » que câlins collants….Mais bon, ils ont quand même leurs moments glu ♥ J’adore l’article en tout cas!

    Répondre