Bébé et le fromage, une passion

bébé et le fromage

C’est l’heure du repas de bébé. Confortablement installée sur sa chaise haute, Mychoup’ trépigne d’impatience. Quelque chose ne tourne pas rond.

Je checke rapidement l’environnement : cuillère, ok. Assiette de lasagnes, ok. Bavoir, ok. « Ah, tu as soif ? Tu veux de l’eau ? » Mychoup’ gesticule de plus en plus, refuse son verre et agite les bras avec frénésie en direction du frigo.

Alors que quelques gouttes de sueurs commencent à perler sur mon front rougeoyant, signe d’une montée d’anxiété, Super maman me sauve alors la mise, pas surprise du tout par l’attitude de bébé : « ne cherche pas, elle veut du gruyère dans ses pâtes ! »

C’est donc ça. Non seulement, Mychoup’ est exigeante mais en plus elle joue la fine goule.

On savait bébé vorace, mais depuis qu’elle a découvert le gruyère, Mychoup’ est devenue complètement accro.

Bébé et le fromage, le kiff quoi !

A l’heure de l’apéro, elle file dans la cuisine, ouvre le placard, prend sa petite assiette, se dirige vers le frigo et hurle jusqu’à ce que nous lui servions son Emmental préféré. Plus de gruyère ? Pas grave, elle kiffe aussi le Comté ou l’Etorki.

Assise dans le canapé, son assiette sur les genoux, elle ne boude jamais son plaisir, à coups de « miammm, hummm, yé’bon ».

Bébé et le fromage, c’est une histoire d’amour. Un truc passionnel. A la vie à la mort. My kingdom for a cheese !

Bébé aime tellement ça qu’elle est prête à tout pour obtenir sa dose. Le ventre dans les talons, elle refuse ses plats, s’ils ne sont pas saupoudrés d’un peu de gruyère râpé.

Si Mychoup’ est gourmande, elle sait aussi que les plaisirs culinaires exceptionnels se vivent au pluriel. Une fois sa portion de fromage obtenue, elle aime partager. Un morceau pour papa, un morceau pour maman !

Et chez vous ? Bébé et le fromage, passion ou désintérêt total ? Cédez-vous aux caprices gastronomiques de vos petits ?

Crédit photo : Patrick Hoesly

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 30 janvier 2013 et mis à jour le 17 mai 2019 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


45 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. StephAnie3
    le

    Ici aussi, même passion…
    Elle a 13 mois et adore tous les fromages (même le bleu)…
    J’adore la minutie pour prendre quand je le coupe en petits morceaux !

    Répondre
  2. Angelique
    le

    Chacun de tes nouveaux posts me fait vraiment sourire: ma fille et Mychoup’ se ressemblent tellement! Ici aussi, une vraie passion pour le fromage. C’est d’ailleurs l’une des plus frequente raison de crises. Elle adore tout, du comte au chevre, et le roquefort par dessus tout. Ceci depuis le debut de la diversification (bcp de gens ont ete surpris de la voir devorer du roquefort a 10 mois a peine!). Il m’est meme arrive de devoir lui donner du bleu au petit dejeuner!

    Répondre
  3. heidi
    le

    La meilleure came de Midinette reste le Saint Agur, mais un Roquefort ou un gorgonzola fait l’affaire.
    Et le comble, c’est que ça se dévore nature, sans pain, faudrait pas dénaturé le goût.

    Le gruyère ? ah ce truc qui fait manger les pâtes. 🙂

    Sinon les anchois c’est délicieux aussi.

    Répondre
  4. mère pas parfaite
    le

    Si mon gnôme pouvait mettre du gruyère dans tous les plats, il le ferait! C’est aussi un grand adepte de caprice … Mais des dieux hein! 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Finalement, les fabricants de fromage peuvent nous dire merci ! on booste leur chiffre d’affaires et on perpétue la tradition culinaire française…

      Répondre
  5. Brodeuse du Phare
    le

    Ah chez nous, c’est une aversion totale, à tel point que Junior refuse tout ce qui ressemble de près ou de loin à du fromage (exemple encore tout à l’heure, où j’ai eu le malheur de saupoudrer de sucre glace les petits pancakes que j’avais fait pour le goûter)(Ca ressemblait trop à du parmesan, il a fallu gratter)(si si)

    Répondre
        • Brodeuse du Phare
          le

          Et non, il n’aime pas non plus les fruits de mer… mais bon il a 4 ans et demi, il n’aime rien ! (ah si, il aime les brocolis et la ratatouille, mais pas les glaces, ni les sirops, ni les boissons gazeuses, ni les bonbons… cet enfant n’est pas un vrai enfant)

          Répondre
          • Olivier
            le

            Oups… Un normand qui n’aime pas le fromage, c’est comme un marseillais qui n’aime pas la bouillabaisse.
            Mais bon, s’il préfère les brocolis et la ratatouille aux bonbons, on lui pardonnes 😉

          • Brodeuse du Phare
            le

            C’est au resto que ça surprend surtout : « avec son steack haché, il veut des frites ? – y’a pas plutôt des brocolis ? – il veut du ketchup ? – ah non quelle horreur ! – et en dessert, une glace ? – ah non, je veux un fruit! » Je dirais bien qu’il suit l’exemple de ses parents, mais… bah non o_O

          • Olivier
            le

            La classe d’avoir un enfant comme ça ! Tu dois être fière (ou le prendre pour un extra-terrestre) !

          • Brodeuse du Phare
            le

            Bah je serais fière si j’y étais pour quelque chose, mais même pas… on ne peux pas dire qu’on soit de fervents défenseurs des brocolis !

  6. Clairou
    le

    La chance!!!!!
    Chez nous c est le saucisson… Un vrai culte!! Pas d apéro sans saucisson sinon elle hurle à la mort….
    Comme son père quoi….

    Le fromage oui mais après le dessert… Du chaussé aux moines, du camembert, du caprice ou du brie…. Tout en fait!! Mdr même le chèvre!!!!

    Répondre
      • clairou
        le

        papa sort le saucisson tous les jours alors on a pas trop eu le choix, c ‘est comme le pain chez nous…
        et avec des cornichons biensur! ^^

        Répondre
          • Clairou
            le

            Elle a arrêté d essayer les cornichons, elle me les donne directement maintenant!! C est moi la fana de cornichons!!

            Et je me suis calmée aussi! Pendant la grossesse c était chocolat cornichons… C est très bon ensemble a essayer!! Mdr!!

  7. Céline Poupouille
    le

    Ici aussi poupette de 10 mois ADORE le fromage. Elle est née en Savoie c’est donc tout naturellement qu’elle aime le Reblochon, et le Beaufort. Habitant depuis dans le Puy de Dôme elle s’est mise au Saint Nectaire (Un vrai plaisir pour ses papilles!), mais aussi le chèvre, le gruyère (bien sur) le camembert … enfin toute sorte. Elle ne laisse pas passé un bout de fromage devant ses yeux sans qu’il finisse dans sa bouche. Le matin, juste après le bib, aucun soucis pour en ingurgiter.
    Par contre, nous n’avons pas encore tester le roquefort. Peut être dans les jours à venir pour voir sa réaction 🙂

    Répondre
  8. Cleophis
    le

    Encore une fois, on a les mêmes ! La miss adore les produits laitiers et le fromage en particulier et depuis qu’elle a découvert le Caprice des Dieux, elle en réclame tout le temps. Genre tu la lèves le matin pour aller à la crèche et elle court vers le frigo en criant: « Fromage ! » Mais j’adore ça aussi et je me suis gavée pendant la grossesse donc ceci explique peut-être cela 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pareil ici, elle a retenu le chemin qui mène au fromage, pas de souci ! On devrait se faire sponsoriser par les fabricants 😉

      Répondre
  9. Agnès
    le

    Simon nous a réclamé du parmesan sur ses plats assez rapidement, et on peut dire qu’il a des goûts de luxe : jamais d’emmental français chez nous , on trouve ça trop fade, et s’il mange kiri et babybel chez sa nounou c’est vraiment pour faire comme les autres, par contre Beaufort et Emmenthaler il aime ! Et il lui faut toujours un morceau dans chaque main.

    Répondre
  10. Julia
    le

    Aie! j’avais raté cet article alors ma choup’ à moi aussi rafolle par dessus tout du fromage. Ici, elle n’est pas gourmande. elle ne mange rien en grande quantité, à l’exeption du fromage et des olives… pour ces 2 choses là, elle pourrait bien ne jamais s’arrêter!
    Par contre, on avait gentiment commencé par le kiri et le leerdamer en tranche… un jour de fin de mois, il ne restait plus que du roquefort et de la Tête de moine… autant te dire qu’elle s’est régalée 100 fois plus. Après ça on a retenté le kiri, mais ça n’a plus du tout le même succès : il lui faut du « quipique » maintenant, et qui donne une haleine de viking!
    Bon, c’est un plaisir pour nous, qui adorons ça aussi et c’est une bonne option quand il y a grève de repas… ça permet d’engager la discussion dans de meilleures conditions. On commence maintenant souvent par le fromage (ou des olives aussi d’ailleurs!) et ensuite, de meilleure humeur, il arrive qu’elle accepte autre chose!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Encore un futur défenseur de la tradition gastronomique française. C’est chouette si le fromage peut contribuer à éduquer au goût… et encore mieux s’il peut donner à nos petits l’envie de manger 😉

      Répondre
  11. Carolette
    le

    Point de fromage sauf s’il est fort : Camembert, raclette.. Kiri et autres fromages fondus, passez votre tour.

    Mais par-dessus tout, à toute heure du jour, c’est « cacooo ?? ». Comprendre « du chocolat ». Même à 80%, il prend et s’en délecte. Alors je ne me prive pas de zapper le chocolat au lait pour lui donner plutôt du noir à 70% minimum !

    Répondre
  12. LisePetitPotBebe
    le

    Nous aussi c’est des fromage addicted! Le prefere de mon fils 7 mois le camembert… Et ma fille 3 ans le pecorino romano

    Répondre
  13. Jeux en bois Isabelle
    le

    Le fromage, je ne sais pas trop si mon poussin aime ça mais le plaisir de partager oui! C’est pareil chez nous et c’est très mignon de le voir tendre son bout de biscotte (tout baveux) vers nous pour qu’on y goûte.
    Mais vu qu’on est assez fromage à la maison, je pense que la fromage addiction ne devrait pas trop se faire attendre…

    Répondre
    • Olivier
      le

      J’aime aussi la capacité à partager de bébé. hier soir, elle m’a donné la moitié de son assiette de fromage, trop contente de partager avec moi 😉

      Répondre
  14. lylou
    le

    lili adore la vache qui rit cest une valeur sûre quand elle rechigne a manger on met de la va he qui rit dans son plat ou lui donne nature elle adore ^^

    Répondre
    • Olivier
      le

      La vache qui rit a aussi eu son heure de gloire ici, on la mettait à toute les sauces pour faire passer les plats les plus difficiles. Aujourd’hui, c’est fini mais ça reviendra peut-être !

      Répondre