C’est l’heure des mamans

l'heure des mamans

Naïf comme je suis, je n’ai pas bien compris quand Victoria*, la directrice de la future école de Mychoup’, m’a parlé de « l’heure des mamans », alors que je faisais connaissance avec l’établissement qui allait accueillir ma fille à compter de la rentrée de septembre.

L’heure des mamans. Mais c’est quoi ce truc ? J’ai d’abord pensé à un rituel initiatique quelconque, un truc auquel j’aurai échappé étant petit à cause d’une hypothétique épidémie de varicelle. J’ai songé à un hommage organisé par les enfants pour fêter leur joie d’enfin couper le cordon. Mais je ne suis pas allé jusqu’à imaginer un de ces cours de cuisine ou de couture auxquels les jeunes élèves du sexe faible étaient astreintes il y a encore quelques dizaines d’années.

Non, l’école moderne telle que notre République la chérit ne pouvait pas véhiculer des clichés aussi éculés quand même…

Et puis, prenant mon courage à deux mains, prêt à me liquéfier sur place du ridicule de mon interrogation, je me suis décidé à poser la question. « Et, euh, c’est quoi l’heure des mamans ? »

Victoria m’a d’abord regardé avec l’œil du lapin surpris par un renard au détour d’un bosquet. Décontenancé mais pas abattu. « Ben, l’heure des mamans, c’est le moment de la sortie, à 16h30 », enchaîne la patronne des lieux.

A ce moment précis, deux types de réponse me viennent à l’esprit. Il y a d’abord eu celle-là.

« Comment on fait là ? J’emmène mes talons aiguilles et je m’épile les sourcils ou je te mets une tarte dans la tronche tout de suite ? J’aurai le droit de franchir le pas de la porte avec ma barbe de trois jours et mon sweat à capuches ou faut que je m’achète un unifome chez Kookaï ? Nan parce qu’après tout, l’école, c’est nouveau pour moi. Faut juste m’expliquer. Connasse. »

Mais finalement. Par souci de ne pas gêner Mychoup’ dès son premier jour d’école, et pour ne pas commencer ma nouvelle relation avec le système scolaire sur un couac, j’ai préféré celle-là.

« L’heure des mamans, c’est donc la sortie des classes. D’accord. J’imagine que les papas aussi ont le droit de venir, hein ? Nan parce qu’en ce qui nous concerne, c’est moi qui vais venir chercher Mychoup’ tous les soirs. Ca vous pose un problème ? »

Victoria bredouilla bien quelques mots avant d’esquisser un large sourire gêné et d’enchainer sur les règles élémentaires de vie communautaire.

Parce qu’il y a des choses plus importantes que ça dans la vie. On peut passer 10 minutes sur l’élastique qu’il faut coudre sur la serviette de table… pas sur les stéréotypes véhiculés par l’école. Ca, on s’en fout.

Du coup, j’en ai profité pour me porter volontaire pour les sorties de classe. Et je sens qu’on va se marrer.

Et vous ? Vous a-t-on déjà parlé de « l’heure des mamans » ? Qu’en pensez-vous ?

*Par respect pour cette professionnelle, j’ai préféré modifier son prénom

Photo Credit: drburtoni via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 31 juillet 2014 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


122 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ally
    le

    Ouiii, c’est grande qui me l’a appris quand la seconde etait entrée à l’ecole… 3 ans plus tard en fait 😀 Et aussi avec des yeux tout ronds d’interrogation je lui ai demandé  » c’est quoi l’heure des mamans??? » Elle m’a répondu d’un air exaspéré – Ben c’est quand l’école est finie et que Papa ou toi venez nous chercher- Ahhhh Ok!

    Répondre
  2. Completementpapa
    le

    Hann ça existe donc aussi chez vous.

    Je trouve que tu as bien réagis (bien que mettre une tarte aurait certainement détendu un coup).

    A l’heure où l’on nous rabâche les égalités hommes-femmes il y a encore cette image à l’école. Ici pour la plupart des gens c’est encore normal.

    D’ailleurs je crois qu’il y a aussi des chansons avec ça. Maintenant c’est aussi dans les coutumes comme le 4h qui ne se prend jamais à 4h :). Donc méa culpa.

    Il aurait fallu demandé quand était « l’heure des papas »? Le matin pour déposer nos rejetons pendant que maman nettoie la maison?(un stéréotype ou ça je vois pas ^_^).

    Au final cela fait partie des moeurs, mais j’avoue que venant de l’école on pourrait faire évoluer les mentalités. Mais bon au bout du compte tu n’y perds pas si tu fais les sorties scolaires. Ce sera l’occasion de profiter autrement et de montrer à toute une classe que les papas c’est fun :).

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je vais te dire la vérité : je ne suis pas un violent. Au contraire, je crois au vertu du dialogue et de la raison. et j’espère que cette maîtresse arrêtera d’utiliser cette expression quand elle finira par s’apercevoir que moi et mes potes papas sommes plus nombreux que les mamans à la sortie de son école 😉

      Et je reste convaincu d’une deuxième chose : en luttant contre ce genre de stéréotypes dévalorisant pour les hommes/papas, on lutte aussi contre tous ces stéréotypes dégradant pour les femmes qui veulent que les mamans s’occupent des mômes et fassent le ménage (pour reprendre tes propos).

      Bref, el pueblo unido jamas sera vencido (pardon, je m’égare).

      Répondre
        • Olivier
          le

          Non mais je regrette qu’on oppose systématiquement les hommes aux femmes et les femmes aux hommes sur cette question. Alors qu’on ne la réglera qu’en agissant de concert…

          Répondre
  3. Mélanie
    le

    Aaaaaaaah je suis une maîtresse moderne alors parce que moi je dis « l’heure des parents ». Mouais, mais ça pêche encore car parfois c’est les papis et les mamies 😉
    Allez, promis, cette année je vais essayer de me mettre à « l’heure de la sortie » !
    Mais tu verrais les étoiles s’illuminer dans les yeux des petits bouchons quand on leur dit que c’est « l’heure des mamans » (arf… désolée mais y’a pas la même réaction quand on dit que c’est papa, papi, mami, tata ou autre qui vient 😉 )

    Par contre, pour les sorties, moi je dis « oui, oui, oui !!! » C’est chouette quand les papas viennent aussi !

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est marrant ce que tu dis, parce que notre nounou me dit souvent que lorsqu’elle annonce à Mychoup’ que c’est papa qui vient ce soir, ses petits yeux se mettent à briller comme jamais. Comme quoi 🙂
      Allez, je compte sur toi pour passer à la phase 2 : « l’heure de la sortie » (et tu penseras à moi chaque soir à 16h30).

      Répondre
  4. Carmenpol
    le

    Bien répondu !
    Quant aux sorties scolaires, mon mari plus disponible que moi est souvent volontaire, et très apprécié des maîtresses… bizarrement il se retrouve toujours avec les enfants plus turbulents ou les activités les plus sales ou remuantes…
    Mais les enfants l’adorent !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ben voilà, encore un stéréotypes bien ancrés. Ici, super maman adore les activités fortes en sensation, moi beaucoup moins ! Comme quoi…
      Mais j’ai hâte de participer à ma première sortie, ça c’est sûr !

      Répondre
  5. Blandine - les enfants du 79
    le

    J’aurais bien opté pour la num 1 mais je comprends que tu ne l’ai pas fait lol
    Chez nous les maitresses disent bien l’heure des papas et des mamans 😉

    Répondre
  6. meilig
    le

    C’est la triste réalité. Je passe la plupart de mon temps dans les pays en voie de développement et avoir un grand père et père qui viennent chercher à l’école c’est encore rare.

    En France, quand j’étais étudiante, j’ai accepté le job de babysitter car dans l’annonce c’est indiqué « recherche jeuner femme ou jeune homme… » je n’aurais pas aimé travailler pour les gens qui pensent qu’il y a que des femmes qui peuvent s’occuper des enfants ;o)

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est probablement le cas dans les PVD (pour plein d’autres raisons d’ailleurs), mais ici en France, à un moment où on n’a jamais parlé autant des stéréotypes, je ne pouvais pas laisser passer.
      Je crois qu’il est nécessaire qu’on s’y mette tous, qu’on recense tous ces stéréotypes qui nous interrogent, pour en parler, en débattre, échanger ensemble. Il n’y a que comme ça qu’on changera peu à peu les choses.

      Répondre
  7. clairou
    le

    ça ne me choque pas, une mère est faite pour rester au foyer, faire à manger, la vaisselle, le ménage, les devoirs, laver le linge, repasser, mettre la table, la débarrasser, préparer les pantoufles de Mr, accomplir son devoir conjugal aux préférences de Mr, s’entretenir un minimum, toujours être présentable et s’occuper des enfants sans cris, sans les éclater contre un mur et tout ça avec le sourire!!!

    et le papa dans tout ça et bien il va tôt au travail, en rentre tard, ne s’occupe pas de ses enfants, il est bien trop fatigué!
    Donc il rentre, met ses pantoufles, passe à table devant les infos et va se coucher!

    C’est pas comme ça partout?? mince me suis faite avoir!

    Répondre
  8. Crevette d'ODouce
    le

    Ahhhh… je crois bien avoir déjà entendu Grande Crevette me parler de « l’heure des mamans » et pourtant c’est Papa Crevette qui va plus souvent à l’école que moi. Mais tout ça est en train de changer dans le bon sens, il me semble.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ni l’un ni l’autre. Je bosse jusqu’à 17h30 (sauf exception). J’irai donc la chercher après un temps de garderie… comme c’est le cas pour beaucoup d’enfants, non ?

      Répondre
      • Noémie
        le

        Oui tout à fait 🙂 Mais c’est ton activité bloguesque qui m’a aiguillée … Enfin mal aiguillée. C’est incroyable. Rassure-moi je ne me suis pas faite arnaquer, toi aussi t’as des journées de 24h ? Parce que sinon je porte réclamation. Sans rire, chapeau !

        Répondre
  9. Laurie
    le

    Merci pour cet article! Je suis une maman qui n’est jamais là à l’heure des mamans et qui a du se justifier 100 fois auprès de sa fille sur le sujet. Bon, après, je me demande aussi souvent ce que font les autres parents (papa comme maman) pour être aussi nombreux à la sortie des classes à 16h30 (mais c’est un autre sujet…)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pour nous l’école c’est nouveau. Mais quand je discute avec mes amis, ils ne sont pas si nombreux que ça ceux qui peuvent se libérer à 16h30. Du coup, « l’heure des mamans (et des papas) », c’est après la garderie pour beaucoup de mômes…

      Répondre
  10. Noémie
    le

    Je suis une maîtresse moderne, je dis : « l’heure des papas et mamans », « l’heure des parents » faisant moins briller les yeux, les mots « papa » et « maman » sont un ravissement pour leur petit cœur, c’est qu’ils nous manquent pendant la journée les vieux ^^

    Bref je trouve ça choquant que certains collègues utilisent encore « l’heure des mamans ». Ici c’est papa qui s’occupe davantage du petit bouchon et si je dois rester après la classe c’est aussi papa qui viendra le chercher 🙂

    Répondre
      • Noémie
        le

        Elle va adorer l’école ta petite fille, il y a des tas de découvertes à faire chaque jour,des tas d’activités : peindre, modeler, dessiner, écouter des histoires, s’exprimer avec son corps pendant la motricité, s’entraîner à l’écriture avec la motricité fine : les colliers de perles, chanter, réciter des comptines, jouer avec de nouveaux camarades de jeux, découvrir le monde …
        Bref tout ce qu’ils font souvent avec papa, maman mais avec d’autres 🙂

        Répondre
        • Olivier
          le

          J’espère vraiment parce qu’elle va y passer du temps et parce que je reste convaincu que l’école est source d’épanouissement malgré tout ce qu’on lui reproche.

          Répondre
    • Olivier
      le

      Ouais, y’a encore du boulot. Le combat ne fait que commencer… et cette expression n’est que l’arbre qui cache la forêt !

      Répondre
      • claire
        le

        Eh oui…cette expression est encore parfois utilisée mais de moins en moins heureusement ! Et s’il y a encore quelques récalcitrant(e)s, des remarques bien formulées des parents feront évoluer leur erreur de langage ;la plupart des enseignants de maternelle ne souhaitent pas entretenir ces clichés…
        Et j’espère que ce n’est pas l’arbre qui cache la forêt, justement plutôt le contraire, il me semble que les maîtres et maîtresses ont plutôt à cœur de combattre toutes ces idées reçues et d’aider les enfants qui leur sont confiés à appréhender le monde en considérant les gens qui les entourent comme égaux, filles ou garçons…

        Répondre
          • claire
            le

            bon, j’avoue, je suis maîtresse … et je déteste aussi cette expression!!!!
            j’ai l’espoir que l’école puisse aider à faire évoluer les mentalités!!!
            bonne rentrée à ta petite puce!

  11. 1boutdevie
    le

    Chez nous c’est juste « l’heure de la sortie » ou « l’heure des papas et mamans ». Je ne connaissais pas l’expression. Et j’avoue (même si je vais passer pour une quiche) que je m’attendais à ce que ce soit un truc du genre chaque maman donne un peu de son temps pour l’école. Avec l’histoire des nouveaux rythmes scolaire, des communes qui n’ont pas les budgets… ça aurait pu en même temps.

    Je trouve ça choquant que « l’heure des mamans » puisse être employée. Et pas du fait de notre époque puisque quand j’étais à l’école maternelle ou primaire, il n’y a donc pas si longtemps hein, mon père venait aussi nous chercher. Mon mari emmène et va chercher notre fille a l’école autant voir plus que moi. J’ai quand même bien aimé ta première réaction, même si la seconde était préférable lol

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ton idée de donner un peu de temps à l’école n’est pas mauvaise. Mais du coup, elle devrait s’appliquer aux mamans comme aux papas 😉

      Répondre
  12. Netaddicta
    le

    Mouais, je suis désolée mais mème « l’heure des papas et des mamans »,ca me choque. Superpapa et moi ne terminont pas nos jobs respectifs à 16h30… Donc ca sera l’heure de nounou et puis c’est tout. Pour info, 55% des enfants de l’ecole de pucinette sont recuperes par papa ou maman (sondage fait cette année), merci de penser aux 45 autres….
    L’heure de la sortie c’est tres bien, non?
    Et je dis ca aussi suite à un jour à la halte garderie où pucinette a pleuré le midi car on avait dit que les mamans arrivaient « et toi t’etais pas la, t’etais au travail ». Donc oui ca fait sourire les enfants pour qui c’est le cas « l’heure des mamans et des papas » mais pensez au desarroi des autres…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Tu as raison. On est d’ailleurs aussi dans ce cas là, car je viendrai chercher Mychoup’ mais seulement vers 18h, le temps d’arriver. Du coup, je n’aimerai pas que cette expression génère de la frustration chez Mychoup’, et de la culpabilité chez nous.

      Répondre
      • netaddicta
        le

        Oui c’est exactement ce que j’ai ressenti : de la culpabilité de me dire que ma fille a pu penser que je ne viendrai pas la chercher « toutes les mamans elles venaient et toi t’étais pas là! » et vlan. Et aussi de la tristesse pour elle de me dire qu’elle avait du se sentir vraiment mal. Donc non et non à l’heure des mamans!

        Répondre
    • Noémie
      le

      C’est une excellente remarque. Je vais me mettre à « l’heure de la sortie ».
      J’avais fait pleurer une petite en CP en disant « l’heure de la cantine », elle ne voulait absolument pas manger à la cantine, sa maman venait la chercher en plus et j’avais beau lui expliquer que non elle ne mangerait pas à la cantine, que j’avais dit ça comme ça, ouhlàlà le gros chagrin, du coup les jours suivants, j’avais remanié tout ça pour dire « l’heure de manger ».

      C’est vrai qu’il faut faire très attention aux mots qu’on utilise avec les enfants.

      Répondre
  13. Charlotte
    le

    Dans l’école de mon fils aussi on appelle ça l’heure des mamans.
    Il a même appris une chanson sur le sujet, je vous pose ça là (lisez-bien le passage sur Maman Magique…):
    C’est bientôt l’heure des mamans
    préparez vous les enfants
    il faut mettre ses habits
    l’école est finie
    Devant l’école maternelle
    les parents sont là
    devant l’école maternelle
    ils font les cent pas
    C’est bientôt l’heure des mamans
    préparez vous les enfants
    il faut mettre ses habits
    l’école est finie
    Ma petite maman magique
    dès que je te vois
    je viens me blottir bien vite
    au creux de tes bras
    C’est bientôt l’heure des mamans
    préparez vous les enfants
    il faut mettre ses habits
    l’école est finie

    D’autant plus débile que certes, cela exclut les papas, mais aussi les mamans… qui travaillent!!!
    Au début de l’année mon fils la chantait tout le temps et ça me foutait les boules!!!

    bref, vivement que ça change.

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est fou ce qu’on peut apprendre comme truc gnangnan débilos à nos enfants, sous prétexte qu’ils sont petits…
      il y a tellement mieux comme chanson à écrire sur le sujet ! Même Sheila y ait parvenue :

      Répondre
  14. ptitbout
    le

    eh bien je ne pensais pas être la seule mais cette expression était déjà utilisée quand j’étais en maternelle et primaire (j’ai 30 ans). Cela dit c’est vrai que c’est sexiste.

    Par contre j’en profite pour dénoncer quelque chose qui m’horripile (et j’espère ne pas être la seule à l’avoir vécu) :
    Lorsque nous mettions notre fils chez la nounou , son père le menait et le reprenait 95 fois sur 100 : Je suis dons allée chercher mon fils que quelques fois….et à chaque fois la nounou en profitait pour m’exposer tous les petits soucis de mon fils. Elle n’en parlait jamais à mon conjoint, même si elle le voyait tous les jours et que c’est lui qui gérait le sac du petit. Je lui ai bien dit plusieurs fois, mais rien n’y a fait. Cela a recommencé durant la maternelle et c’est toujours le cas d’ailleurs : le petit rentrant en CP en septembre….et cela recommence avec sa sœur qui va rentrer en maternelle….et même au centre aéré

    faites moi plaisir : dites-moi que je ne suis pas la seule?

    Répondre
  15. mag
    le

    L’heure des papas mamans n’existera bientot plus avec notre chere réforme scolaire…enfin si mais nos chers maitres et maitresses l’utiliseront moins je pense puisque l’heure de sortie pour eux sera surtout l’heure des tap car rares seront les parents a pouvoir récuperer leurs enfants a 15h30

    Répondre
  16. Allychachoo
    le

    C’est le genre d’expressions que je redoute d’entendre en devenant maman… J’ai peur de vite m’énerver face à ça ^^

    Répondre
  17. Aline
    le

    Aaaaahhhhh ! Beark beark beark !

    Je suis enseignante, et je dois t’avouer que je déteste l’expression l' »heure des mamans ». C’est d’un débile, je trouve ! J’ai débuté cette année en maternelle, et à chaque fois qu’un gamin me demandait « C’est bientôt l’heure des mamans ? », je lui ai répondu que, oui ça allait bientôt être l’heure DE SORTIR de l’école, de rentrer à la maison ou chez la nounou ou à la garderie… bref, n’importe quoi d’autre que l’heure des mamans.
    Mais ça ne les a pas empêché d’utiliser l’expression toute l’année ! D’autant qu’il y en a certains que ça perturbe : « Oui mais moi c’est ma tata qui vient me chercher aujourd’hui, je pourrai quand même aller avec elle ? », « Moi je vais à la garderie alors c’est l’heure de la garderie ? »
    Bref, je ne comprends toujours pas celui ou celle qui a inventé cette expression (j’espère que c’est un enfant d’ailleurs) et encore moins celui qui l’a popularisée. Parce que je n’ai aucun souvenir non plus d’avoir dit ça quand j’étais en maternelle. Ni en primaire (parce que oui, j’ai déjà eu des CE2 qui me demandaient quand était l’heure des mamans…).

    Répondre
  18. working mum
    le

    Ha mais c’est graaaaave quand même en tout cas top de t’etre proposé pour les sorties! c’est peut etre comme ça qu’on change les gens en profondeur…

    Répondre
  19. Isabelle C
    le

    Hello,
    Oui je connais l’heure des mamans,il y a 3 ans.
    Sauf que nous ça incluait aussi 11h30.
    Ils se sont rendus compte que ça attristait ceux qui mangeaient à la cantine !!!
    Depuis c’est juste l’heure, forcément il y a de plsu en plus de papas

    Isa

    Répondre
  20. Anna
    le

    Moi qui ne suis plus toute jeunette (31 ans), je me souviens très bien de la maîtresse nous disant de nous asseoir car ça va être l’heure des mamans…
    Pour ma fille de 4 ans je ne sais pas bien comment la maîtresse annonce les choses par contre je sais que les enfants ont appris une chanson en début d’année intitulée « l’heure des mamans » qui a fait bondir mon mari (c’est lui qui va principalement la chercher le soir). C’est vrai que ce n’est pas logique : des années que nous nous battons pour que les pères tiennent plus de place dans l’éducation des enfants et certaines choses semblent rester le monopole des mamans comme la sortie des classes. Regardez les pubs pour les enfants et vous verrez qu’on parle rarement des papas (repas, crème pour les fesses, couches). Les mentalités changent moins vite que la société…

    Répondre
  21. Myzotte
    le

    Pareil ici !
    Les Instits parlent de « l’heure des mamans ».
    Et nous on ajoute toujours quand nos enfants en parle, « et des papas… »

    Je transmets le lien de ton article au papa, ça va lui parlait grave…

    Il en a des réflexions comme ça en stock, et dès la crèche !

    Répondre
  22. Heidi
    le

    Le Mec fera aussi partie des extra-terrestres mais ne participera pas à « radio trottoir » ( = cancans de l’école avant, pendant et après la sortie de l’école).

    Par contre on sait déjà que les papas ne sont pas les bienvenus aux sorties piscine car leur présence gêne autant dans le vestiaire des filles que des garçons.

    Là encore un beau cliché !

    Répondre
  23. Top Produits Bébé
    le

    Et bien non, je ne connaissais pas cette expression ! Je la trouve plutôt incongrue car il y a pas mal de papas, de papis et de mamies qui viennent chercher les enfants après l’école… Bravo pour avoir su garder ton calme, il vaut mieux ne pas faire de vagues et laisser une mauvaise impression, même si ta main te démangeait 😉

    Répondre
  24. Aurore
    le

    Ayant travaillé 7 ans en accueil de loisirs (nouveau nom des « centres aérés »), en cantine ou accueil périscolaire (garderie) , ni moi , ni mes collègues n’utilisions « l’heure des mamans » mais plutôt « L’heure de rentrer à la maison » ou « l’heure des papas et des mamans »…

    Quand c’était la nounou, le grand frère , la grande sœur, le papy ,la mamie , ça se compliquait mais ça devenait un jeu ou chacun rajoutait le nom et le titre de la personne qui allait venir … Des moments très mignons !

    Répondre
  25. Béné
    le

    Je n’ai pas d’enfants mais petite je me souviens parfaitement bien de l’heure des mamans, expression largement usitée. D’après ce que ma mère me racontait les pères n’en faisaient pas toute une histoire. Maintenant on voit le mal partout…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Avant, les femmes étaient considérées comme de bonnes ménagères à qui on offrait des aspirateurs et des robots de cuisine. Elles n’en faisaient pas toute une histoire. Maintenant on voit le mal partout…

      Répondre
  26. Aurelie
    le

    Je suis instit en maternelle et jamais je ne dis ça! C’est quoi ce cliché ?!!!

    C’est juste l’heure de la sortie pour ceux qui ne vont ni à la cantine/ni à la garderie/ni aux activités périscolaires/ni au soutien : bref, pour pas grand monde !!!!

    Répondre
  27. sheli29
    le

    Lol, je suis maîtresse et « l’heure des mamans » est devenue une vraie expression toute faite, on pense aussi aux papas quand on peut dire cela, je te le promets! On devrait dire « l’heure des parents » en fait…
    Mais si tu te formalises déjà sur ce genre de détail, c’est pas fini. Et traiter la directrice de connasse pour cela me semble un tantinet exagéré 🙂

    Répondre
  28. sheli29
    le

    Le truc des papas pas les bienvenus à la piscine, c’est juste du grand n’importe quoi entre parenthèses… J’emmène toujours des papas!

    Répondre
  29. Lily
    le

    Excellent , j adore c est vrai qu on ne fait pas toujours attention a se qu on dit lol il n y a pas que les mamans a la sortie des classes.

    Répondre
  30. Linda
    le

    J’ai longtemps enseigné en maternelle, j’ai dit « L’heure des parents », puis je me suis aperçue que certains étaient pris en charge par une nounou, alors « l’heure des parents et des nounous » … Mais quid des familles d’accueil ? « L’heure des parents, des nounous et des tatas » (rohh on a oublié les tontons …).
    Alors du coup ça s’est vite transformé en « L’heure de la sortie » (et tant pis pour ceux qui restent à la garderie de toute façon ils sortaient en récré ^_^)

    Répondre
  31. Add Fun And Mix
    le

    C’est pas très malin pour les enfants dont la maman ne peut pas se déplacer elle même, ils doivent se sentir différents. Quant à ceux qui n’ont plus de maman, n’en parlons pas.
    J’ai UN sage-femme remarquable (qui a suivi ma grossesse précédente et l’actuelle) et malgré l’ordonnance avec marqué « Willy », les labos et centres d’écho continuent d’écrire « madame » devant son nom sur les résultats qu’ils impriment. Il doit être blasé lui aussi 🙂

    Répondre
  32. Valou
    le

    Heureusement que tu me previens car je ne savais absolument pas ce que c etait et je me serai sentie nien naze en septembre pour l entree de choupinette à la maternelle… pas impossible que papa la foute la grande claque dans sa tronche s il entend ça par contre… déjà que je ne pense pas qu il va accrocher avec sa future maitresse « soeur sourire »… ma pauvre louloute va partir sur de bonnes bases. Et en plus, il explique à mini que si un copain la
    tape elle doit taper en retour. Il a trop peur qu elle se fasse bouffer par les plus grands.
    Je sens qu on va avoir quelques discussions avec soeur sourire

    Répondre
    • Galina
      le

      Mais c’est hallucinant cette façon de parler des instits et des profs! Ils doivent supporter vos mioches (que vous aurea du mal à supporter toute la journée 7j/7) et vas-y que je te mette ma main dans la gueule connasse! Hallucinant! Quel stupidité et vulgarité 🙁

      Répondre
      • Olivier
        le

        La stupidité serait de prendre ce texte au pied de la lettre, en occultant d’une part le cynisme qui l’enrobe, et en ne se focalisant que sur une idée, complètement surinterprétée. Oups, mais suis-je bête, c’est justement ce que vous venez de faire…
        C’est sans doute la meilleure façon de ne pas parler du problème de fond que pose, avec humour et mordant, cet article.

        Répondre
        • Valou
          le

          +1 pour toi Olivier. Et au passage une instit ou prof qui dirait de ma fille que c est une mioche c est moi qui lui foutrait sa grosse baffe dans sa gueule et pourtznt je suis loin d etre violente !

          Répondre
  33. ¨Papy Grenouille
    le

    Ben chez nous aussi, j’entends l’heure des mamans, pas des maîtresses mais des enfants eux-mêmes ! Dans notre cas, ce n’était pourtant ni Maman, ni Papa qui pouvions aller chercher les enfants à l’école mais leur nounou… Alors que ressentent les enfants alors ? Une injustice ? Une maman moins disponible voir pire, une mère absente ? Bref, je suis d’accord que les clichés ont la vie dure et que cela peut créer des soucis chez les enfants… bien que les miens ne s’en soient jamais plaints…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je ne sais pas si ça crée des « soucis »… Plutôt des représentations partielles voir erronées des relations humaines. Nos enfants sont des éponges, il faut faire attention aux messages que nous leur envoyons.

      Répondre
  34. Doudou
    le

    Perso, j’avais jamais entendu parler de cette expression…
    En tout cas, elle n’est plus de notre époque de toute évidence !
    Mais alors, à part quelques priviligiés (ou pas en cas de chômage non désirés), l’expression ne peut être autrement que « heure de sortie »… ni les mamans ni les papas ne peuvent, à part travail aux horaires atypiques, être à la sortie des écoles de nos jours.
    Et on ne peut être aussi précis de toutes façons, dans mon enfance, ma mère alternait avec la voisine pour venir nous chercher 😉
    Et aujourd’hui, je vois bien que les grands-frères/soeurs peuvent venir chercher le petit dernier aussi bien que la nounou ou la maman ou le papa… bref, expression à la c.. lol

    En tout cas Olivier, finir à 17h30, c’est pas si mal et, de mon point de vue en tout cas, c’est assez confortable pour assumer ton rôle de Papa, cool ^_^

    Moi j’emmène ma fille le matin (impossible pour ma femme sans être en retard à son travail) et ma femme va la chercher le soir (impossible la plupart du temps pour moi si je veux bosser les 39h requis minimum :p )
    C’est en mode nounou aujourd’hui, mais je pense que ça sera la même quand on passera en mode école 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, je savoure mon plaisir de débaucher à 17h30 même si je fais souvent du rab´ et que j’ai un peu de route. En fait on fait l’inverse de toi. Comme je pars tôt le matin, c’est super maman qui emmènera Mychoup´ et j’irai la chercher.

      Répondre
  35. Cédric / Mr. Caillou
    le

    Dans la première maternelle de Ti-Cul, c’était aussi l’heure des mamans, mais comme je suis veuf, ça faisait désordre et c’est devenu l’heure des parents. Par contre, depuis notre départ, je ne sais pas 🙂 Dans l’autre maternelle, c’était déjà l’heure des papas et des mamans.

    En grandissant, il me semble que c’est devenu « l’heure » (mais je vais vérifier). Tout de suite moins funky, mais aussi plus englobant (étude, sortie, activités…) 🙂

    Répondre
  36. Barbarossa
    le

    Et après des trucs comme ça, on souhaite que les jouets aspirateurs ne soient pas roses ? Y a encore un bout de chemin….

    l’égalité des sexes commence par changer ce genre de chose. L’heure des mamans… n’importe quoi. Au secours sortez moi de là ! A quelle époque vit-on ? Je crois pas que chez nous (Suisse) il y a ça mais je vais vérifier et m’empresser de faire changer ça si c’est le cas.

    Répondre
  37. 01Claire
    le

    Je ne connaissais pas cette expression mais je vais avertir mon cher et tendre que d’ici janvier, il s’épile et se rase…car pas de bol je ne fais que les matins!!!
    Non mais, tu es tombé sur une instit’ vraiment c….tu me dira à la crèche ou est le nain (qui est une crèche parentale!), certaines mamans et assistantes n’ont pas compris que beaucoup d’entre nous travaillons et donc il est inutile de nous demander d’aller (re)chercher quoique ce soit le matin…
    si j’oublie ses lunettes: « le pauvre’ p’tit bout va rester toute la journée sans… »Et la tu as envie de hurler : conasse j’ai pas fait exprès d’oublier et arrête de me faire culpabiliser car je suis à 40 bornes de mon boulot et faut que j’y aille… gagner ma croute…grrrrr (ça y est, elles m’ont mis en pétard pour la journée!)
    Et le pire c’est que l’après-midi, la même a sorti à son père : »dites, vous croyez qu’il a besoin de lunettes votre fils? il les a même pas réclamé!!! » mon cher et tendre l’a mis d’urgence au lit (papa, bobo à la tête),ahhhh double culpabilité (oui mais double connasse aussi!-je me console comme je peux-)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Je ne vois pas de haine dans les commentaires. D’ailleurs globalement profs et parents y expriment des points de vue très enrichissants.
      Quant au rapport avec le drame d’Albi, je ne comprends pas.

      Répondre
        • Valou
          le

          Cela s appelle de l humour au deuxieme degré mais tout le monde ne le comprend pas il faut croire… il ne faut pas s aventurer sur des blogs qui l utilisent dans ce cas là. Nous ne sommes pas là pour des polemiques ou des débats sur l education nationale ou autre, il vaut mieux changer de forum sinon. Nous PLAISANTONS c est tout.

          Répondre
  38. Audrey
    le

    C’est comme « le coin des papa » à Bricorama ;-))) Bon, je plaisante ! Je peux comprendre ton sentiment de déroute. Moi, perso, je n’ai jamais entendu parlé de l’heure des mamans, et il vaudrait mieux, pour être parfaitement clair et précis, parler de l’heure des baby-sitters !
    Bonne fin d’été !

    Répondre
    • Olivier
      le

      L’heure de la sortie me parait tout aussi indiqué, et sans a priori sur ce qu’il va se passer une fois que la cloche aura sonné. Mais bon…
      Quant au coin des papas chez Bricorama, je ne connaissais pas. Mais ça me parait une belle connerie surtout quand on voit le nombre de femmes qui parcourent les allées des magasins de bricolage…

      Répondre
  39. troll
    le

    1) Il ne faut plus dire l’heure des mamans c’est sexiste et paternaliste.

    2) « J’emmène mes talons aiguilles et je m’épile les sourcils [..] » ce type d’humour n’est plus considéré comme politiquement correct de nos jour, il ne faut plus l’utiliser.

    3) Utiliser « l’heure des parents » me semble beaucoup plus approprié afin de respecter le vivre ensemble.

    Répondre