Comment se déroule un accouchement par césarienne ?

accouchement-cesarienne

Parce que vous savez déjà que vous donnerez naissance à votre petit amour par une césarienne programmée, ou tout simplement parce que vous préférez être préparée à toutes les éventualités, voici le déroulement d’un accouchement par césarienne.

Les différentes étapes d’un accouchement par césarienne

Nous vous présentons ici les différentes étapes classiques d’un accouchement par césarienne programmée. Selon les structures médicales, le déroulé peut être légèrement différent.

Même si les césariennes d’urgence sont similaires dans les gestes médicaux, l’approche et le processus peuvent être bien différents.

1 | Césarienne : la phase préparatoire

Pour la maman, cette phase débute dès votre arrivée à l’hôpital, qui peut se faire, selon les cas, la veille ou le jour même. Vous devez normalement vous présenter à jeun et le pubis rasé.

Vous êtes prise en charge par l’équipe médicale, transférée au bloc en tenue spécifique.

À partir de ce moment, plusieurs gestes médicaux pour préparer l’intervention chirurgicale s’enchaînent :

  • vous êtes mise sous surveillance grâce à un scope ;
  • on pose une perfusion pour compenser le jeûne ;
  • l’anesthésie est mise en place. Généralement, il s’agit d’une rachianesthésie qui se pose assise, le dos rond comme une péridurale. Dès lors, vous perdez rapidement la sensibilité du bas du corps ;
  • une sonde urinaire est posée. En effet, si la vessie est pleine, elle peut gêner l’intervention ;
  • le champ opératoire vertical est posé pour vous isoler des différents gestes médicaux de l’intervention ;
  • le médecin badigeonne le ventre avec un antiseptique.

Quant au papa ou coparent, sa présence est généralement acceptée aux côtés de la maman lors de l’intervention, mais cela reste au bon vouloir de l’équipe médicale. Il est dirigé vers les vestiaires pour se mettre en tenue de bloc. Une fois le champ opératoire posé, il vient s’installer près de la tête de la maman.

2 | Césarienne : l’acte chirurgical en lui-même

La césarienne débute dès que le médecin débute l’incision, qui se fait horizontalement au-dessus du pubis sur une dizaine de centimètres. Après avoir incisé plusieurs couches de tissus, le chirurgien accède à l’utérus.

Il peut alors percer la poche des eaux pour aspirer le liquide amniotique. Le bébé est ensuite rapidement sorti. Malgré une pression sur le haut du ventre, une ventouse ou des forceps sont parfois nécessaires pour guider le bébé vers la sortie.

Après le clampage du cordon, la sage-femme ou le pédiatre prend en charge le nourrisson pour le présenter aux parents. Il est ensuite examiné dans une pièce à part pour vérifier qu’il est en pleine forme.

Pendant ce temps, le chirurgien procède à la délivrance en retirant le placenta. Durant la suture, qui peut durer une bonne demi-heure, bébé est généralement blotti dans les bras de la maman.

3 | Césarienne : la surveillance post-opératoire

Une fois que les fils ou les agrafes sont posés pour refermer l’incision, toute la famille est amenée en salle de naissance pour une surveillance. C’est la sage-femme ou l’infirmier-anesthésiste qui contrôle alors que les suites de l’opération se déroulent correctement.

C’est également le moment tant attendu du premier « peau à peau », et de la première mise au sein si la maman le souhaite. L’anesthésie s’estompant peu à peu, des antalgiques sont administrés pour éviter les douleurs. Dès lors que tout va bien, le retour en chambre se fait au bout de 2 ou 3 h.

Et vous ? Comment s’est passée votre césarienne ?

FAQ : les questions les plus fréquentes posées par les parents concernant l’accouchement par césarienne

Voici les deux questions que se posent le plus souvent les parents concernant l’accouchement par césarienne.

Pour quelles raisons peut-on accoucher par césarienne ?

L’accouchement par césarienne concerne environ 1 femme sur 5 en France. Il est envisagé de manière anticipée lorsqu’un accouchement par voie basse présente des risques avérés pour l’enfant ou la maman (bassin trop étroit, placenta mal placé, bébé mal positionné, la maman a déjà vécu des césariennes par le passé…). Une césarienne peut également être faite en urgence, lorsque le travail ne progresse pas, ou quand le bébé ou la maman montre des signes d’alerte vitale.

Peut-on choisir d’accoucher par césarienne ?

Les futures mamans peuvent demander une césarienne dite de confort, en dehors de tout problème médical.  Libre au gynécologue d’accepter ou pas. Cependant, après avoir pesé le pour et le contre avec le médecin, la plupart de ces demandes ne se concrétisent pas. En effet, il faut avoir conscience que la césarienne reste une intervention chirurgicale avec les complications éventuelles qui vont avec.

Article posté le 13 mai 2022 et mis à jour le 13 mai 2022 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Magali

Depuis qu'elle est devenue maman, Magali s'inspire des différentes formes de parentalité pour accompagner au mieux ses deux filles. Malgré son désir de bien faire, elle reste une mère indigne et continue à partir en week-end sans elles ! Passionnée de photographie et ayant la chance de vivre à la campagne, elle essaye peu à peu de se recentrer sur l'essentiel. Son objectif : faire découvrir le beau à ses enfants.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits