Comment mettre en place l’éducation positive en 9 étapes ?

mettre-en-place-education-positive-enfant

L’éducation positive fait de plus en plus débat. Cette alternative éducative, basée sur des principes de bienveillance et d’écoute, s’oppose aux pratiques de violences éducatives ordinaires.

Si, pour certains, il s’agit d’une méthode d’éducation totalement laxiste, pour d’autres c’est une grande révélation. Pas de dispute, de chantage ou de punition, au profit de relations parents-enfants équilibrées. Le rêve de tout parent !

Mais en réalité, les principes d’éducation positive ne sont pas toujours aussi évidents à mettre en place. Nous avons regroupé ici les 9 étapes essentielles pour vous initier vous aussi à l’éducation positive.

Comment initier l’éducation positive à la maison ?

Comment mettre en place une éducation positive avec son enfant ? Découvrez quelques astuces et partagez les vôtres en commentaires.

1| Encouragez votre enfant

C’est la base de l’éducation positive. Un enfant apprend continuellement. Alors s’il se trompe, s’il échoue, continuez de l’encourager et montrez que vous croyez en lui.

2| Soyez bienveillant avec votre enfant

La bienveillance est également une des bases de l’éducation positive. Cela ne signifie pas pour autant être laxiste. Un enfant a besoin d’un cadre pour grandir. Il ne faut donc pas tout lui permettre, mais veiller à lui laisser une certaine liberté, dans le respect des règles. Bienveillance et fermeté sont donc les maîtres mots et ne s’opposent pas nécessairement !

3| Évitez de crier après votre enfant

Les cris sont souvent le signe d’un certain épuisement parental. Pour éviter de crier, essayez de faire redescendre la pression avec humour, pour que votre enfant écoute. Les signaux que vous lui enverrez seront plus positifs et il se montrera alors plus réceptif. Ce n’est pas évident, on vous l’accorde.

4| Parlez à votre enfant de manière positive

Bannissez le mot “non” de votre vocabulaire et la négation de manière générale. Par exemple : au lieu de dire à votre enfant, “ne cours pas”, dites plutôt “marche doucement”. À force d’entendre le mot “non”, ce dernier perd en crédibilité.

5| Écoutez votre enfant

Cela semble si évident, et pourtant ! Nous avons parfois trop tendance à parler à notre enfant, sans l’écouter. Donnez-lui la preuve que vous êtes à l’écoute de ses émotions. Nommez-les et accueillez-les. 

6| Laissez votre enfant faire tout seul

Votre enfant veut remplir son verre, mais vous savez qu’il renversera de l’eau à côté. Ce n’est pas grave, laissez-le faire, réparez en cas de problème, et donnez-lui le choix. C’est bien plus constructif et cela permet de travailler l’estime de soi.

7| Privilégiez la vérité

Évitez les mensonges, montrez-vous vrai. Présentez vos excuses quand il le faut, dites que vous vous êtes trompé quand c’est nécessaire. La confiance et le respect sont les bases de tout.

8| Cherchez des solutions avec votre enfant

Parfois lorsqu’on impose nos choix à un enfant, ce dernier peut se sentir incompris. En discutant et en essayant de trouver ensemble une solution, il aura alors le sentiment que sa demande a de l’importance.

9| Prenez du temps pour vous également

Eh oui ! N’oubliez pas de commencer par vous-même ! Prenez le temps de vivre, ne vous oubliez pas, gardez des parenthèses pour souffler. Pour pratiquer la parentalité positive, il faut avant tout faire preuve de bienveillance envers soi-même.

L’éducation positive est une aventure principalement basée sur l’amour et le respect. Souvent difficile à mettre en place, elle a cependant fait ses preuves au sein de nombreuses familles.

Et vous, pratiquez-vous l’éducation positive avec votre enfant ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 3 septembre 2020 et mis à jour le 3 septembre 2020 dans Questions de parents, Développement de l'enfant, Education
Priscilla Caruso Mucciante

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *