Comment on fait les bébés ?

Dis papa, comment on fait les bébés ?

« Dis papa, comment on fait les bébés ? » Si la question tant redoutée des pères les plus chevronnés n’est pas encore tombée, le compte à rebours est lancé.

Et dans quelques mois, tout au plus quelques années, il me faudra produire une réponse aussi originale que pertinente. Comme on présente un exposé, mais en moins scolaire.

Aussi difficile soit-elle, cette colle témoigne au moins de la curiosité de votre enfant pour le monde qui l’entoure, de sa soif d’apprendre, de son envie de découvrir la vie.

Oui mais voilà, vous auriez préféré qu’il vous questionne sur la rotation de la terre, sur la couleur du ciel où l’énigme de l’antimatière. Mais non, le truc de votre gosse, c’est l’origine de l’Homme. Tout un programme.

Comment on fait les bébés ? 5 Réponses en images

Heureusement, Tim Berners-Lee a eu l’ingénieuse idée de rassembler la connaissance du monde, et Larry Page l’a indexé pour que nous puissions y accéder simplement.

Du coup, c’est en pianotant sur mon clavier que je me suis aperçu que je n’étais pas seul à chercher une sortie honorable une réponse plausible. Certains bienfaiteurs proposent même des pistes de réponses en vidéo.

Comment on fait les bébés ? La réponse nulle

Rien de mieux qu’une bonne vieille bouteille de lait pour expliquer à un enfant comment on fait les bébés. L’imagination de la bande des Nuls nous prouve au moins une chose : les réponses les plus simples sont aussi les plus explicites. 30 secondes tout en finesse !

Comment on fait les bébés ? La réponse anxiogène

1968, une maman tente désespérément d’expliquer à son jeune garçon comment on fait les bébés. Le môme fuirait probablement se cacher sous son lit si une caméra ne traînait pas dans le coin. Pleine de bonne volonté, la brave dame offre à son gosse une réponse un brin anxiogène mais pas dénuée de fondement : « Par le même orifice où tu fais pipi, il peut sortir dans certains cas un autre liquide, qui n’est pas du pipi. » La légende raconte que depuis lors, le gosse n’a jamais plus regardé sa mère en face.

Comment on fait les bébés ? La réponse geek

C’est pas très fun, pas franchement torride, ni vraiment réaliste, mais les Sims ont au moins le mérite de mettre les joueurs sur la piste d’une réponse… Noter le haut pouvoir d’excitation de la musique qui accompagne la démonstration. A réserver aux enfants scotchés à leur console.

Comment on fait les bébés ? La réponse fleurie

Bon ok, c’est une pub pour je-ne-sais-quelle-marque, mais voilà au moins une réponse un brin romantique. « Oui, pour faire un bébé, on commence par offrir des fleurs ! » Mention spéciale à la bande-son.

Comment on fait les bébés ? La réponse historique

La vidéo ci-dessous revient sur le mystère de la conception à travers l’histoire. De quoi découvrir quelques théories loufoques jusqu’à la vérité du crac-crac, exposée avec rapidité.

Comment on fait les bébés ? Vite, un livre…

Vous le savez, ici, on aime les livres pour enfants. Parce qu’ils racontent les choses de la vie avec autant de finesse que de simplicité, ils constituent souvent d’excellents supports pour engager le dialogue avec vos mômes.

un livre pour comprendre comment on fait les bébés

Chaque jour sur France 5, Nathalie le Breton présente une sélection de bouquins, pour creuser le thème évoqué dans L’émission du jour des Maternelles. Sa sélection de livres autour de la question de la conception expliquée aux enfants vaut le détour.

Incontournable, « Le parcours de Paulo, la grande histoire d’un petit spermatozoïde » donne par exemple une réponse drôle et finement construite pour les enfants à partir de 4 ans.

Et vous ? Comment expliquez-vous la conception à vos enfants ? Sur quelles astuces vous appuyez-vous ? Des livres ou des vidéos à conseiller ?

Photo Credit: foshydog

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 5 septembre 2013 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


28 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. DADDYZE
    le

    On adore ! Super article. Mlle devant expulser notre monstre n°2 dans un mois, elle sera ravie de savoir qu’il suffit de tourbillonner au milieu des étoiles et hop !

    On partage en une sur Daddyze !

    Répondre
  2. Anne-Estelle
    le

    Moi je suis une rabat joie mais j’aime pas mentir aux enfants 🙂 oui, certains diront que ce n’est pas un mensonge, juste une histoire (les cigognes, le père noël, etc). Moi je pense que le plus simple c’est de retourner la question à l’enfant. Selon sa réponse on réajuste le tir avec ses propres mots, donc selon sa propre compréhension. Et avec le temps, il demandera plus de précisions mais ce sera quelque chose de naturel 🙂

    Répondre
      • Anne-Estelle
        le

        Et bien si l’enfant te répond « je pense qu’il faut un papa et une maman » tu lui réponds oui c’est ça. Si il s’arrête là c’est qu’il n’a pas besoin de plus pour le moment. Si ça ne lui suffit pas il posera une autre question. Et tu refais pareil, tu lui demandes ce qu’il pense. Il pourra peut être te dire qu’il faut s’aimer pour faire un bébé et s’arrêtera là. Il va peut être te dire que si il fait un bisou à une petite fille elle va avoir un bébé là tu rectifies le tir en disant qu’un bisou ne suffit pas… etc etc etc 🙂 l’enfant te montre la vitesse à laquelle il va et toi tu réponds en fonction.

        Répondre
        • Olivier
          le

          tu as raison, ça tient la route… en théorie, jusqu’à ce qu’il tienne à obtenir une réponse plus précise. C’est la que ça se complique, non ? Finalement, c’est pas si facile que ça à expliquer. je ne suis pas certain de trouver les bons mots.

          Répondre
          • Anne-Estelle
            le

            Comme l’enfant aura ingéré les éléments au fur et à mesure, le moment où il voudra une réponse vraiment précise, il sera prêt à l’entendre et ce sera naturel. Tu pourras revenir sur ce qu’il sait déjà, et pour lui ce ne sera pas choquant d’entendre que le sexe de papa et le sexe de la maman servent à faire les bébés. Déjà il associe cette partie du corps à ça. Puis après, il y aura plus qu’à dire que le zizi rentre dans le trilili et voilà 🙂 les jolis mots ça fait rire les enfants et c’est plus facile pour les parents 🙂 Et ensuite ca fait un tout petit bébé qui grandit dans le ventre de la maman 🙂

          • Olivier
            le

            Tu as raison… et si j’ai un problème pour formuler la réponse à la future question de Mychoup’, je te téléphone et je te la passe 😉 D’ac ?
            Ou sinon, y’a toujours la vidéo des Nuls qui a le mérite d’être claire dans la confusion…

          • Anne-Estelle
            le

            Ouaiiiiis je veux bien parler à Mychoup moi 🙂 Ceci dit, les enfants apprécient vraiment qu’on leur parle comme si on s’adressait à un grand. Ils se sentent valorisés et ils comprennent aussi beaucoup plus que ce qu’on imagine. Du coup, sur un sujet aussi sérieux, pour eux ça leur permet de savoir aussi comment ils ont été faits, dans l’amour, etc 🙂 Tu me raconteras comment c’était quand Mychoup te posera la question pour la première fois :-p

          • Olivier
            le

            Avec plaisir !
            Déjà, elle écoute avec beaucoup d’attention, et je vois bien qu’elle comprend beaucoup mieux qu’on le suppose.
            Pour l’instant, la question n’est pas montée jusqu’à son cerveau… je touche du bois !

  3. Clairou
    le

    Je suis d accord pas de mensonges!!!
    Deja j ai du mal avec le père noel et y aura pas de petite souris…

    Bref dire les choses simplement sans trop de détails sexy!! Mdr!!
    Après le risque c est qu elle en parle à ses copains et là les parents peuvent ne pas être contents mais bon ça leur enlève cette épine du pied aussi non??!!! Mdr

    Répondre
  4. netaddicta
    le

    Ici, pucinette s’amuse à glisser son bébé sous son t-shirt en disant « je mets bébé dans mon ventre » puis « j’arrive pas à mettre bébé dans mon ventre ». Ce matin, je lui ai juste dit que seulement les mamans pouvaient avoir un bébés
    dans leur ventre. Elle n’a pas insisté. Je ne suis pas forcément pressée qu’elle pose LA question. On verra bien le jour là. Mais je suis plus dans l’idée d’un petit livre adapté à l’âge de l’enfant sinon effectivement le classique « la petite graine de papa » m’irait bien je pense. A voir le jour J.
    Sinon les questions sur la rotation de la Terre c’est pas si simple je trouve. L’autre jour on est parti de « pourquoi la lune elle est dans le ciel » pour arriver à « pourquoi l’univers? » J’étais pas si fière…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pour être honnête, je ne serai pas fier non plus à l’idée d’expliquer l’origine de l’univers… je préfère encore parler sexe 😉

      Répondre
  5. netaddicta
    le

    Ce matin petit-déjeuner tranquille et d’un coup dans le silence « maman c’est quoi mourir? ». Ben franchement sur le coup je crois que j’aurais préféré la question sur les bébés…

    Répondre