Comment prévenir la mort subite du nourrisson ?

prevenir-mort-subite

La mort subite du nourrisson. Trois mots qui font trembler la majorité des jeunes parents. Ce sujet ne doit pas pour autant être anxiogène et source de stress permanent. Alors, comment se prémunir d’un tel drame ? Comment assurer une sécurité optimale à bébé ? Quels gestes préventifs adopter ?

Les recommandations en matière de prévention de la mort subite du nourrisson ont souvent changé. Il n’est pas facile de s’y retrouver.

Qu’est-ce que la mort subite du nourrisson ?

Il faut distinguer la mort subite du nourrisson (MSN) et la mort inattendue du nourrisson (MIN).

La MIN comprend la MSN, mais également les morts liées à des pathologies non diagnostiquées au préalable par un médecin ou encore les morts dues à un accident ou une intoxication.

La mort subite du nourrisson est le décès brutal et inattendu d’un jeune enfant âgé de moins de 1 an. Ce drame survient généralement pendant la nuit alors qu’aucun symptôme ne laissait présager quoique ce soit. 

Selon une étude réalisée par l’observatoire national de la mort inattendue du nourrisson en 2016, la MIN est la première cause de décès chez les bébés de 1 à 12 mois. On compte environ 500 cas de mort subite par an.

6 astuces pour prévenir la mort subite du nourrisson

Voici quelques astuces pour vous aider à sécuriser au maximum l’environnement de bébé.

1 | Couchez bébé sur le dos

Pour la sécurité de bébé, il est conseillé de le coucher sur le dos. Cette mesure a permis de réduire le taux de mort subite de 50 %, ces dernières années. Dans cette position, bébé a le nez et la bouche dégagés lui permettant de respirer convenablement. Dans la mesure du possible, évitez de coucher bébé sur le côté. Il risquerait de bouger et de se retrouver sur le ventre.

Certains bébés dorment mieux sur le ventre. Cette position peut calmer leurs coliques. Si c’est le cas, n’hésitez pas à endormir bébé dans vos bras avant d’aller le coucher, sur le dos, dans son lit. 

2 | Évitez de surcharger le lit de bébé

Peluches, doudous, oreillers, couvertures… les objets susceptibles de gêner la respiration de bébé sont à bannir. Ils peuvent augmenter les risques de morts subites s’ils se collent sous son nez ou devant sa bouche.

3 | Privilégiez un matelas ferme

Il est préférable de coucher bébé sur un matelas ferme plutôt que sur un matelas mou. Il est également impératif d’acheter un matelas à la dimension du lit. Ne le choisissez surtout pas plus petit ! Bébé pourrait se coincer entre les barreaux et le matelas.

4 | Ne surchauffez pas trop la chambre de bébé

La température de la pièce ne doit pas dépasser 19°. S’il a trop chaud, bébé risque d’avoir plus de difficulté à respirer. N’hésitez pas à le coucher en body ou à lui retirer la gigoteuse, si les températures extérieures sont élevées.

5 | Épargnez-lui le tabagisme passif

Le tabagisme passif augmenterait les risques de mort subite. Même si les parents ne fument pas en présence de bébé, des molécules présentes dans la fumée se déposent sur les doigts, l’haleine ou les vêtements. Ces substances peuvent ralentir le rythme cardiaque, provoquer de l’apnée du sommeil ou des troubles respiratoires. Il est alors fortement conseillé de ne pas prendre son bébé dans les bras après avoir fumé ou alors de changer de vêtements avant.

6 | Tenez-le en position verticale après un biberon

Après le biberon, tenez bébé dans une position verticale afin de lui éviter de régurgiter lorsqu’il est allongé. Sachez néanmoins que l’enfant est doté d’un réflexe naturel l’empêchant d’inhaler le lait qu’il rejette. Lorsque bébé dort sur le dos, il tourne systématiquement sa tête sur le côté.

Et vous, comment prévenez-vous de la mort subite chez vous ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 31 mai 2021 et mis à jour le 7 juin 2021 dans Questions de parents, Sommeil, Vie quotidienne

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits