Cosmétiques pour enfants : faut-il privilégier le bio ?

En collaboration avec Cosmebio 
cosmétiques pour enfants, bio ?

Si tous les parents du monde souhaitent le meilleur pour leurs bambins, une fois rendus aux rayons des cosmétiques pour enfants, nombreux sont ceux qui affichent la mine perplexe des mauvais jours.

Pourquoi ? Parce que les marques de cosmétiques rivalisent d’ingéniosité pour multiplier les accroches racoleuses, sans imaginer une seconde que les élans créatifs de leurs marketeurs nous plongent plus souvent dans un scepticisme absolu qu’ils ne nous rassurent. Et la liste des ingrédients, souvent présentée en corps 4, ne fait que renforcer nos doutes.

Bref, dans les rayons des magasins, on trouve trop de produits, tous beaucoup trop géniaux pour être honnêtes. Comme on en a parlé ici pour les crèmes solaires par exemple.

Oui mais voilà, si nous sommes éventuellement prêts à faire quelques concessions avec notre peau, pas question de jouer les apprentis sorciers avec celles de nos progénitures. Du coup, beaucoup de parents se tournent vers le bio.

Cosmétiques pour enfants : le bio, c’est mieux ?

Euh… comment dire… j’en sais rien. Parce que je ne suis pas scientifique. Du coup, comme le commun des consommateurs mortels, le bio agit un peu sur moi comme Dieu sur ces disciples. On y croit, un point c’est tout. Le bio, c’est la foi.

Conscient de la nécessité de mieux informer les consommateurs que nous sommes, 390 professionnels de la cosmétique naturelle, écologique et biologique se sont rassemblés au sein d’une association.

Objectif de Cosmebio : œuvre en faveur du développement d’une cosmétique naturelle et écologique basée sur des produits issus de l’agriculture biologique et de la chimie verte.

Plutôt instructif, le site de Cosmebio nous apprend notamment pourquoi le bio c’est bien, en quelques mots simples et convaincants. Des informations à prendre néanmoins avec la même précaution que celle qui vous anime face aux produits des autres industriels, les auteurs de ce site n’allant quand même pas se mettre une balle dans le pied.

Quant aux quelques produits de cosmétiques pour enfants bios que nous avons pu tester en famille -de Babylena à Alphanova en passant par Dermatherm ou Florame…- tous laissent présager le meilleur.

Cosmétiques pour enfants, et donc ?

En jouant avec le feu, les industriels du cosmétique sont en train de tuer leur avenir. Les nombreux scandales dont ils sont les principaux acteurs finiront par ternir durablement leur image. Et le public ne s’étonne plus de ces produits dont on découvre au mieux qu’ils ne sont pas aussi actifs qu’on l’imaginait. Et au pire que les ingrédients qu’ils contiennent sont nocifs pour notre santé.

Du coup, dans le doute, de plus en plus de parents appliquent le principe de précaution. Et ce principe, c’est le bio.

Cosmebio, à gagner

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les bienfaits du bio, et tenter de gagner des paniers de produits bio, rendez-vous sur la page Facebook de Cosmebio.

L’association organise un concours photo. A vous de publier la photo de vos produits cosmétiques pour enfants bio préférés. Et de voter pour les coups de cœur des autres participants. Vous avez jusqu’au 22 octobre.

Le concours se prolongera ensuite sur le thème des produits pour femmes, puis pour hommes, jusqu’au 18 décembre.

Et vous ? Comment choisissez-vous vos cométiques pour enfants ? Privilégiez-vous le bio ? Pourquoi ? Quelles sont vos marques préférées ?

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 18 octobre 2013 et mis à jour le 16 mai 2019 dans Shopping

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


16 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Elise
    le

    je ne sais pas s’il faut privilégier le bio. en tout cas, les cosmétiques, en général, ça coûte un bras. Et les cosmétiques bio, presque deux.

    Répondre
  2. Babidji
    le

    et moi je fais mitch mitch comme on dit ici en catalan ! ça veut dire moitié bio et moitié pas bio comme ça si l’un est pourri et ben je n’aurais pas pollué mes gosses à 100% ! (oui mon raisonnement est nul et alors ? 😉 ) … par contre j’ai écrit ça il n’y a pas longtemps : http://babidji.blogspot.fr/2013/10/corine-en-phase-de-degommer-bebe.html et j’ai été étonnée d’un commentaire de la vie revee de maman qui m’a plombée le moral avec son analyse sur corine de farme pourtant bio ! j’attends avec impatience son post pour qu’elle m’éclaire car elle fait peur !!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Moitié-moitié, c’est pas si con quand on ne sait pas trop sur quelle marque miser.
      par contre, je n’arrive pas à accéder aux commentaires de ton article sous Chrome (bizarre).

      Répondre
  3. Agnès
    le

    Pour moi le premier principe de précaution est de ne pas appliquer de produits inutiles. On fait au maximum avec de l’eau, pour le siège on a utilisé du liniment, et on ne lui tartine pas la figure de crème hydratante, il n’en a visiblement pas besoin.
    Par contre, j’ai acheté une crème solaire bio pour lui, avec actifs minéraux (de celles qu’on n’a pas besoin de renouveler toutes les 2 heures), je peux dire que la texture est beaucoup plus épaisse, c’est plus dur à étaler et ça fait une sacrée couche blanche : je comprends à quoi servent tous ces produits chimiques et perturbateurs endocriniens sur lesquels on n’a surtout pas fait d’études approfondies avant de les intégrer dans des cosmétiques ! Mais je préfère ces inconvénients à la présence certaine de certains éléments déjà incriminés !

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ne pas appliquer de produits inutiles… voilà un premier conseil de bon sens, à retenir quand on est jeune parent et qu’on veut trop bien faire !

      Répondre
  4. tiph
    le

    ici pas trop le choix enfin si ! je fais de l’eczéma et allergie au cosmétique. bien que je peu très bien utiliser un gel douche normal même si je fais une légère réaction. en maquillage et crème c’est même pas la peine d’y penser a par pour Halloween. je devient rouge tomate et mes yeux son si enflé qu’on me demande : tu fais une conjonctivite ? donc je me maquille pas, ne me met rarement de la crème et si j’en met je prend de bio sinon bonjour. ma peau est belle et en bonne santé. ma mère est pareil que moi et en plus a encore de l’acné a 50ans et même pas une ride. elle se maquille jamais et ne met jamais de crème. mon est pareil aussi mais en pire. si on a le malheur de le laver avec avec gel douche non bio ou non pour peau atopique, il fait des plait suintante qui gratte et sont difficile a faire partir. donc pour nous oui il y a une grande différence entre le bio et non bio. dans le non bio il a de la glycérine, parabène ( et autre produit par para… issus du pétrole ) etc … a chaque produit que je doit acheter. je doit lire les ingrédients et c’est long.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, dis comme ça, y’a pas photo… et je comprends que tu prennes le temps de lire la liste des ingrédients avant !

      Répondre
  5. nessa
    le

    personnellement enfin mon loulou quand il était bébé était allergique à tout! couches, lingettes mixa ou pas bio…donc c’est tout naturellement que je lui achete bio et ça coûte moins cher qu’un budget bouffe bio parce qu’il n’est pas encore à utiliser des crèmes anti-rides LOL si non j’ai decouvert la marque Love and Green récemment je n’ai pas encore écrit dessus mais à la maison on est tous fan,odeur, mousse, texture.. et prix 🙂

    Répondre
  6. Gilles
    le

    On est d’accord : cosmétiques genre nettoyant, pas maquillage ?!
    Nous, 3 « crèmes » : une démaquillante pour débarbouiller après le repas + 1 pour le corps (peau atopique ?) + 1 pour la douche.
    Le tout acheté en parapharmacie E.Leclerc (au moins cher après vérif. quoi)…

    Répondre
  7. Popolino
    le

    Hann j’avais loupé cet article !!!
    Et bien étant passionnée par l’écologie, le bio , les lobbys anti et pro , la fin du monde à cause des ogm (j ‘exagère là ! 😀 mais c’est vrai que depuis la grossesse tout particulièrment, on s’intéresse à tout ça ) ,j’ai envie de dire que le bio des grandes surfaces ,ça ne veut pas dire grand chose. C’est du marketing, un argument de vente en plus pour faire mettre leurs produits dans nos paniers … beaucoup d’entreprises font du greenwashing, car le bio ,c’est mode et vendeur ! et je me méfie aussi des grandes marques bio « 100% » aussi .. (oui ,on devient parano quand on se renseigne sur tout ça 😉 .
    Je pense que quand on veut avoir une démarche « écolo » (surtout dans le domaine de l’hygiène et de la puériculture) , le moins c’est le mieux, de l’eau et du savon, d’abord ça coute moins cher et deux , pas besoin de la crème pour tel truc, la lingette pour tel autre truc etc … nos enfants ont moins d’apprts de produits qu’on ne connait pas ou plusieurs années après utilisation comme tu le soulignes. Je pense qu’il faut se renseigner et être exigeant , savoir lire les petites lignes des ingrédients, ne pas se jeter sur tous les labels ( ex: pierre d’alun ,ok c naturel, « bio/écolo/responsable » parfois ( et je suis pas là bas pour voir comment c’est extrait ..) mais ça reste de l’aluminium, très nocif pour l’organisme) . Il faut faire attention au faux amis et ne pas oublier que le but des marques est de vendre, peu importe le moyen .. Pour nous (bébé et parent) on utilise le minimum, du savon en pain, de l’eau pour les fesses, parfois du liniment .. oui je réponds à la question quand même 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, adopter une vraie démarche bio ne se limite pas à chercher les produits labellisés dans les rayons du supermarché…

      Répondre
  8. gaelle
    le

    Perso le bio, je l’ai utilisé pour moi bien même avant la naissance de ma fille car j’ai une peau hyper réactive.
    La plupart ne sont pas au point.obligée de vider le quart d’une bouteille pour se shampouiner ou se doucher, les crèmes sont soit trop épaisses soit trop liquides et s’étalent mal, apparition de rougeurs.
    bref, j’ai fini par me tourner sur les produits de pharmacie pour les crèmes de visage.
    Mais depuis peu, j’utilise des produits au lait d’ânesse type gel douche,crème de corps et shampooing, fabrication artisanale près de chez moi ( c’est pas donné mais plutôt efficace et doux).
    Ma fille est sujette à de l’eczéma, j’ai opté en ce moment pour ce type de produit qui lui réussit bien et à moi aussi. J’ai même réussi à convaincre ma grand-mère de 87 ans qui ne sait plus faire sans son savon (rire))

    Répondre