Coucher bébé sur le ventre : bonne ou mauvaise idée

coucher-bebe-ventre-ou-dos

C’est l’éternel débat et une des plus grandes interrogations des jeunes parents. Faut-il faire dormir bébé sur le dos ou sur le ventre ? Depuis les années 1990, les professionnels se sont mis d’accord pour demander aux jeunes parents de privilégier la position dorsale pour leur enfant. Mais, les avis divergent encore souvent. Alors, comment bébé doit-il dormir ? Faut-il coucher bébé sur le dos ou sur le ventre ? On fait le point sur la question.

Coucher bébé sur le ventre : le risque de MSN (Mort subite du Nourrisson)

Autrefois, la question ne se posait pas trop. Mais, depuis les années 1990, une corrélation a été mise en évidence entre la MSN et la position ventrale du coucher. Le couchage sur le dos a donc été prescrit par l’Office de la naissance et de l’enfance, réduisant ainsi fortement le taux de mort subite du nourrisson.

En positionnant bébé sur le dos, celui-ci a le nez et la bouche bien dégagés pour respirer. Alors, le coucher sur le ventre est-il vraiment dangereux ? On peut se poser la question car en tant que parents, nous ne sommes pas constamment à proximité de bébé, surtout la nuit. Il pourrait très bien se retourner durant son sommeil pour se mettre sur le ventre.

Le risque est en effet bien présent, d’autant plus si le matelas de bébé est trop mou. En étant sur le ventre, nez face au matelas, bébé pourrait vite se retrouver bloqué et manquer d’oxygène.

Dormir sur le dos : les inconvénients pour bébé

Bien que la position dorsale soit conseillée pour réduire le risque de MSN, il faut bien avouer que depuis que cette prescription existe, les cas de plagiocéphalie ont explosé. En effet, le syndrome de la tête plate concerne de nombreux bébés. Vous trouverez des coussins censés limiter ce risque, mais attention, l’oreiller est fortement déconseillé les premiers temps.

Alors, comment faire pour éviter ce problème ? Mettez bébé sur le ventre dès que possible : durant ses phases d’éveil, mais aussi pour faire sa sieste. Là au moins, vous serez éveillé et suffisamment à proximité pour intervenir rapidement en cas de danger. De plus, la position ventrale favorise la motricité, permet à bébé de muscler son cou et ses bras, et participe au développement général de l’enfant.

Comment faire dormir bébé en toute sécurité ?

Vous l’aurez compris, la position à privilégier pour coucher bébé reste malgré tout la position dorsale. Pour sa sécurité, vous veillerez également à retirer coussin, couette, couverture et les doudous en trop grande quantité.

Équipez-le également d’un matelas bien adapté à la taille de son lit. Il ne doit pas y avoir d’écarts entre le matelas et les contours du lit. Bébé pourrait s’y coincer et il n’aurait pas la force nécessaire pour se défaire de ce piège. Pour une bonne nuit de sommeil, en parfaite sécurité, placez bébé dans sa turbulette, sur le dos, et veillez à ce que la température de la chambre soit optimale.

Coucher bébé sur le ventre est à proscrire, même si votre bout de chou semble apprécier davantage cette position. Il pourra en profiter lors des phases d’éveil et de la sieste.

Et vous, pour quelle position avez-vous opté pour bébé ?

Article posté le 9 décembre 2021 et mis à jour le 9 décembre 2021 dans Questions de parents, Problèmes de sommeil, Sommeil

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits