Enfant : la question des stéréotypes sexistes

6 livres pour enfants contre les stéréotypes sexistes

Non, les filles ne sont pas obligées de jouer à la poupée et les garçons de dévaler la rue en skate-board pour devenir des grands.

les stéréotypes sexistes ont la vie dure parce que nous continuons de les véhiculer, plus ou moins consciemment. Nous, les parents, les enseignants, les journalistes, les publicitaires, les commerçants, les industriels, les réalisateurs, les auteurs, les bibliothécaires, les politiques, les chefs d’entreprise, les scientifiques, les médecins… et les autres !

Pourtant, nous en convenons tous (ou presque), nos enfants ont besoin de s’affranchir des stéréotypes sexistes pour se construire, grandir et devenir les adultes tolérants et ouverts aux autres que nous attendons d’eux.

Enfance et stéréotypes sexistes

Pour combattre les stéréotypes sexistes, il convient avant tout de sensibiliser les parents et de libérer les enfants, notamment lorsqu’ils apprennent aux travers du jeu à se construire des représentations.

6 livres pour enfants pour lutter contre les stéréotypes sexistes

6 livres pour enfants contre les stéréotypes sexistes

Non, les filles ne sont pas obligées de jouer à la poupée en se racontant des histoires de princesses et les garçons de dévaler la rue en skate-board en mâchant du chewing-gum pour devenir des grands. Si les stéréotypes sexistes ont la vie dure, c’est que nous continuons de les véhiculer, plus ou moins consciemment. Nous, les parents, les enseignants, les journalistes, les publicitaires, les commerçants, les industriels, les réalisateurs,… Lire la suite

L’égalité entre garçons et filles commence par les jouets

Non, l’égalité entre les femmes et les hommes ne s’apprend pas dans les livres, pas plus qu’elle ne s’impose à coups de lois dont l’unique objet serait de donner bonne conscience à leurs promoteurs. Il y a quelques mois, nous évoquions l’égalité face au partage des tâches ménagères. Plusieurs articles plus tard, nous convenions que c’est en sensibilisant l’enfant d’aujourd’hui qu’on changera l’adulte de demain. Et si l’égalité entre les… Lire la suite

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 9 mai 2019 dans

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *