Draisienne ou tricycle : que choisir pour votre enfant ?

draisienne ou tricycle : que choisir pour un enfant ?

Dès qu’ils savent marcher, nos enfants lorgnent rapidement vers tous ces engins à roues, promesses d’aventures et de grands espaces.

Si les porteurs remportent un succès mérité à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement, une fois dehors, le cœur de nos petits balance souvent entre tricycle et draisienne.

Les tricycles ont longtemps dominé le marché, mais les draisiennes reviennent aujourd’hui en force. Du coup, les parents hésitent souvent au moment de faire un achat.

Pour vous aider à faire votre choix, vous trouverez :

Faut-il choisir une draisienne ou un tricycle pour enfant ?

Quels sont les avantages des draisiennes et des tricycles ? Ces deux engins sont-ils comparables ? Voici quelques éléments pour affiner votre réflexion avant de réaliser un investissement.

1 | Draisienne ou tricycle : le positionnement corporel de votre enfant

Avec un guidon plus haut que sur un vélo et des pédales bien souvent situées sur la roue avant, le tricycle offre une position peu naturelle. D’ailleurs, les plus jeunes enfants montrent souvent des difficultés pour faire avancer seuls leur tricycle. Sur une draisienne, votre enfant adopte une position plus proche de celle qui rencontrera à vélo. Mi-assis, mi-debout, il apprend à trouver son équilibre en adaptant sa position. Dans tous les cas, si vous optez pour un tricycle, préférez un modèle évolutif, équipé d’un pédalier au centre pour une position plus respectueuse de la physiologie de votre enfant.

2 | Draisienne ou tricycle : l’autonomie de votre enfant

Avec une draisienne, un enfant gagne rapidement en autonomie. Après quelques minutes de tâtonnement, le fonctionnement de son véhicule n’a en général plus aucun secret pour lui. Et il arrive facilement à se sortir des obstacles qui se présentent à lui. À l’inverse, un tricycle est souvent plus difficile à déplacer, à cause de l’absence de chaine et de la position des pédales sur la roue avant. Du coup, à la moindre aspérité sur son chemin, un enfant appelle souvent à l’aide ses parents, parce qu’il est bloqué. Cela dit, vous trouverez des tricycles équipés de pédaliers centraux.

3 | Draisienne ou tricycle : l’apprentissage du vélo

On considère souvent le tricycle plus proche du vélo, et donc plus adapté pour en apprendre les fondamentaux. C’est faux. La position adoptée sur un tricycle n’a rien à voir avec celle d’un cycliste. S’il va en revanche pouvoir apprendre à pédaler, un enfant n’a aucune chance d’y développer les facultés d’équilibre, qui lui serviront plus tard pour piloter un deux-roues. À l’inverse, la draisienne offre une bonne première approche en apprenant à l’enfant à déplacer le poids de son corps d’un côté ou de l’autre pour trouver son équilibre et avancer. C’est la raison pour laquelle les draisiennes sont largement recommandées avant de passer au vélo.

4 | Draisienne ou tricycle : restez à l’écoute de votre enfant

Certes, les draisiennes sont plus adaptées pour apprendre l’équilibre et préparer le passage au vélo, mais ces arguments – aussi importants soient-ils – ne doivent pas occulter le véritable intérêt de ces engins : offrir à votre enfant l’occasion de s’amuser, en découvrant de nouvelles sensations. Certains petits préfèrent les tricycles alors que les draisiennes les insécurisent. D’autres ne jurent que par les draisiennes et ne veulent pas entendre parler de tricycles. Montrez-vous à l’écoute des envies de votre enfant, faites-lui tester les deux si vous en avez l’occasion ou montrez-lui différents modèles pour l’aider à faire son choix. Après tout, vous avez d’abord envie de lui faire plaisir, non ?

En résumé : votre enfant va bientôt être en âge d’apprendre à faire du vélo ou montre une forte envie de s’initier aux deux-roues ? Offrez-lui une draisienne. A l’inverse, s’il est encore petit et ne rêve que de balade, les cheveux au vent et les pieds sur les pédales, s’il n’a pas envie d’apprendre mais de jouer, préférez un tricycle.

Et vous ? Qu’avez-vous choisi entre draisienne ou tricycle ? Pour quelles raisons ?

Crédit photo : Shutterstock

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 14 février 2018 et mis à jour le 16 mai 2019 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


9 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • Olivier
      le

      Pareil avec Mychoup’, qui a toujours préféré son tricycle à sa draisienne, ce qui ne l’a pas empêché de faire du vélo sans petites roues rapidement. Comme quoi, je crois qu’il est important d’écouter les envies des enfants avant tout

      Répondre
  1. Fanny
    le

    Mon plus grand avait son petit vélona roulettes… Et puis un jour qu’on voulait lui apprendre à en faire sans roulette il.est parti tout seul !!! EN fait il faisait de la draisienne dans la cour de l’école et c’est comme ça qu’il a bien trouvé son équilibre.
    Le petit à son vélo et sa draisienne il aime faire des deux, selon son humeur.
    Alors je dirais : draisienne ou tricycle… Pourquoi pas les deux ?

    Répondre
      • Fanny
        le

        Idées cadeaux communs pour les anniversaires ou Noël par les mamies, les tatas, parrains, marraines…
        Et il y a aussi plein d’occasions interessantes sur les sites internet. La reine des bons plans c’est moiii. Lol
        Sans rire, je ne gagne pas des millions mais on peut faire plaisir à nos loulous même avec un petit budget en cherchant bien et en évitant d’acheter neuf. Ici notre minus s’est fait offrir la draisienne par les tatas, le vélo par les grands-parents. Et le plus grand on lui a trouvé des vélos d’occasion pas cher sur internet. Surtoutqu’ils grandissent vite… Alors obligés de revendre tous les deux ans environ, ça fait plaisir à d’autres petits loulous et on retrouve des bonnes occasions ensuite.;-)
        Plaisir de nos enfants et recyclage. Deux bons points

        Répondre
        • Olivier
          le

          Les vide-greniers offrent aussi de bonnes occasions de faire de bonnes affaires. Bref, effectivement, il est possible de s’équiper à peu de frais

          Répondre
  2. Mimi
    le

    Bonjour, mes 2 enfants ont eu accès à des draisiennes à l’ecole, et quand on a enlevé les roulettes de leurs vélos respectifs, ils sont partis tout seuls.
    Pour la petite dernière, on lui a acheté une draisienne direct.
    Ils acquièrent un sens de l’équilibre qui est nécessaire à l’apprentissage du vélo.

    Franchement, je trouve ça génial.

    Répondre
  3. Tom70s
    le

    Attention selon les marques à la hauteur de la draisienne.
    On vous dit dès 2 ans, mais à 2 ans 1/2 mon fils avait encore du mal sur la Décathlon à bien toucher les pieds par terre.
    Les Puky ont l’air plus basses et avec un passage de jambe plus accessible.

    Répondre