bébé aime, bébé n’aime pas

bébé a des préférences

Depuis presque 4 mois qu’on se fréquente (et que j’anime ce blog de papa), bébé et moi commençons à nous connaître ! Il suffit parfois d’un regard pour se comprendre, agrémenté tout de même de quelques pleurs pour  appuyer le propos, en cas d’absolue nécessité.

Observateur averti, je me suis donc amusé à lister ses bonheurs et les raisons des colères de Mychoup’ dans un j’aime / j’aime pas qu’elle aurait pu écrire elle-même si elle n’était pas accrochée à son nouveau jouet favori, un serpent à tête de chien de chez Deglingos (un cadeau des collègues du boulot !).

Les « j’aime » de bébé

…qu’on me déshabille

… qu’on me morde les pieds et les cuisses

m’assoir ou me mettre debout, même si je n’ai pas l’âge requis

… dévorer mes doudous favoris

… tracer la route en voiture

… la chanson du bain. « Le premier tube de papa ! »

prendre mon biberon (oui, ça c’est tout nouveau)

… tirer les cheveux de Super Maman

… Georges Brassens

les écrans : télévision, ordinateur, téléphone

… voir du monde. « Oui, mais pas trop longtemps alors ! »

… me retourner sur le tapis de jeu

… les chèvres du parc à côté de la maison

… me réveiller après la sieste

… déglutir sur la chemise hors de prix de papa

les « j’aime pas » de bébé

… qu’on me rhabille

qu’on m’essuie les dessous de bras après le bain. « Le service est scandaleux dans ce spa »

… rester allongée à ne rien faire. « On n’est pas là pour écouter péter les boucs »

… les tétines. « C’est dégueu ! »

le feu rouge

qu’on me mouche et qu’on me nettoie l’oreille gauche

… le bruit et les cris. « C’est mon truc à moi ça ! »

… aller me coucher pour la sieste

… la chanson « Martin, le lapin » de papa. « Les paroles sont trop nazes »

… qu’on me propose un biberon alors que j’ai envie de dormir

… qu’on me propose d’aller dormir alors que je veux un biberon. « De toute façon, ils comprennent rien ceux-là »

Et vous ? Quelles sont les j’aime/j’aime pas de vos enfants ?

Crédit photo : plrang

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 14 septembre 2011 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *