Expérience Kia : l’envers du décor

21 Mar 2013

Kia Carens, une voiture pour papas modernes

Expérience Kia, c’est un programme lancé pour faire connaitre la marque sous un angle fun et surprenant auprès des blogueurs et autres influenceurs du web, lors d’événements originaux.

Souvenez-vous, il y a quelques mois, Kia organisait un grand jeu du chat et de la souris en plein Paris, à l’occasion du lancement de la nouvelle Kia Picanto. Partenaire de l’Euro 2012, le constructeur a également invité en juin dernier quelques blogueurs à Varsovie pour 3 jours 100% foot.

Et le week-end dernier, Kia organisait un test drive à Monaco, pour faire découvrir son nouveau monospace, le Kia Carens.

Expérience Kia : les blogueurs à Monaco

expérience Kia, arrivée à NiceInvité par ID, l’agence des médias sociaux fondée par Cyril Attias, j’avais donc rendez-vous à Orly vendredi en milieu de matinée pour retrouver 6 autres blogueurs.

Comme de coutume dans le cadre du programme Expérience Kia, la destination ne nous a été officiellement révélée que quelques heures avant le départ, le temps de préparer nos valises.

Arrivé à l’aéroport, j’ai donc découvert mes camarades d’expérience : une team aussi bigarrée qu’hétérogène composée de Pascal, fondateur de Luxsure, magazine online mode et luxe, également connu pour sa participation au reality-show La Belle et ses Princes Charmants, Sandrine, auteur du blog Gamongirls et organisatrice des soirées Girls Geek Party, Florian du blog musical Mixedtape, Delphine du blog Féesmaison, et deux blogueuses mamans : Lucky Sophie et Aurélie de MamanWhatElse.

Benjamin, chef de projet web chez Kia, avait la lourde tâche de nous discipliner accompagner. Sur place, nous avons aussi retrouvé Fabrice, son boss, Véronique, la chef de produit Kia Carens, et Marie, photographe et camerawoman de l’événement.

Atterrissage à Nice, prise en main des voitures et direction l’Hôtel Méridien à Monaco, pour y retrouver près de 150 clients de la marque et gagnants de jeux Facebook, venus des quatre coins de l’Europe.

Un dîner, quelques verres au bar de l’hôtel et au dodo.

Expérience Kia : le test drive

Expérience Kia, halte à Villefranche-sur-MerLe lendemain, c’est le jour du test drive. Dès 9h, la fine équipe de blogueurs est sur le pont. Balade de Monaco à Nice, sans contrainte. Unique impératif : rendez-vous à midi pour tester le système d’aide au stationnement, qui ne m’a d’ailleurs pas franchement convaincu comme je l’explique dans le test.

Après une pause déjeuner au resto, direction Vintimille. L’occasion de tester le Kia Carens sur autoroute. J’en profite pour appuyer sur l’accélérateur, histoire de vérifier la puissance de la bête. Impeccable !

Le soir, le diner de gala ne restera dans les mémoires que pour la bonne ambiance qui régnait à notre table. Et une escapade victorieuse au Casino de Monaco ! Des gains que Pascal, Delphine, Véronique et moi avons directement consommé au bar.

Expérience Kia : opération promo ?

Expérience Kia, l'apéritifOn aurait pu craindre que cette expérience Kia ne ressemble finalement qu’à ces grands raouts promotionnels dans lesquels je me sens, pour ma part, assez mal à l’aise. Mais il n’en fut rien, au contraire.

Bien sûr, nous avons bien eu le droit à une petite présentation de la marque par le patron de la division Europe, en anglais dans le texte. Mais rien de plus !

Pendant les deux jours que nous avons passés sur place, je n’ai pas entendu un seul discours promotionnel. L’équipe Kia s’est contentée de répondre à nos questions, sans en faire des tonnes, en prenant le soin d’insister sur la liberté avec laquelle nous devions traduire nos impressions sur nos blogs respectifs. Respect.

Expérience Kia : fallait-il y être ?

Vous le savez, les blogueurs sont de plus en plus sollicités par les marques. Et la blogosphère parentale est en ce moment particulièrement choyée.

Si bien que régulièrement, le débat agite la blogosphère : faut-il participer à des événements de marques et accepter des partenariats ?

Certains blogueurs reçoivent des sollicitations quotidiennement. D’autres moins. Certains blogueurs acceptent les propositions des marques, d’autres les refusent systématiquement.

Pour ma part, je considère les blogs comme des espaces de liberté. A ce titre, il appartient à chaque auteur de déterminer ses propres limites. Et pour moi, toutes les démarches sont respectables, dès lors qu’elles sont sincères.

En ce qui me concerne, je participe à peu d’événements de marque. Néanmoins, je considère la consommation comme l’un des aspects de ma vie d’apprenti-papa. Dans ce contexte, je ne rechigne pas à élaborer des partenariats avec celles que j’apprécie, et qui proposent des produits liés à la thématique de ce blog : la parentalité.

Expérience Kia : et donc ?

Expérience Kia, diner de galaJ’ai accepté l’invitation de Kia pour son originalité, parce que j’aime voyager et être surpris. Et je ne le regrette pas !

Bien sûr, l’alchimie entre les blogueurs invités aurait pu ne pas prendre, tant les personnalités rassemblées sont différentes. Mais ce ne fut pas le cas. Bien sûr, l’Expérience Kia aurait pu tourner au spot publicitaire grandeur nature, mais l’équipe a pris soin d’éviter cet écueil.

Au final, et au-delà du produit, j’ai découvert des professionnels passionnés par leur métier, sincères dans leurs démarches, et suffisamment convaincus par le produit qu’ils défendaient pour ne pas avoir besoin d’en faire trop.

Une belle expérience en somme !

Et vous ? Que pensez-vous de cette Expérience Kia ? Selon vous, les blogueurs doivent-ils accepter les propositions des marques ? Appréciez-vous de lires des tests produits sur les blogs que vous parcourez régulièrement ?

Plus d’épisodes de ma vie de père ? Le test du monospace familiale Kia CarensUn samedi matin avec bébé, bébé et les disputes des parents, Etre papa en 2013, Quand passer bébé dans un grand lit ?, 6 astuces contre la fatigue des jeunes parents… Tous les épisodes de ma vie de père sont ici !

Crédit photo : Marie Blin – Kia France

5 réponses to “Expérience Kia : l’envers du décor”

  1. Franck - Papa Blogueur 21 mars 2013 at 15 h 31 min #

    Dommage que j’avais personne pour garder les enfants, je serais bien venu aussi, j’ai du dire non O_o
    Sinon, sur la photo tout en haut, le chauffeur à lunettes, il a une petit air de JCV lol

    • Olivier 21 mars 2013 at 18 h 07 min #

      Ouais, c’est ça… Les muscles en moins (c’est moi) !

  2. Voilapapa 5 avril 2013 at 17 h 36 min #

    Je suis confronté au même questionnement.. Selon moi, les marques viennent voir les blogueurs en connaissance de cause, autrement elles s’adresseraient uniquement aux journalistes. Elles doivent rechercher ce ton impertinent et libre qu’on trouve chez nombre de blogueurs. Tant que ce ton peut perdurer, un partenariat est envisageable. Dès que la parole devient nouée, et ne trouve donc plus d’échos dans le lectorat, c’est peut-être le signe qu’on va un peu loin. Mais où mettre le curseur. That’s the question!

    • Olivier 6 avril 2013 at 14 h 47 min #

      Pour moi, c’est à chacun de fixer ses propres limites, et aux lecteurs de faire leur choix. Mais l’équilibre n’est effectivement pas facile à trouver…

Trackbacks and Pingbacks

  1. Mes gaffes de papa - Blog Je suis papa ! - 30 décembre 2015

    […] épisodes de ma vie de papa ? Fuck me i’m dad, papa, bébé et le cheval, experience kia, l’envers du décor, un samedi matin avec bébé, un papa un peu trop… Tous les épisodes de ma vie de papa sont […]

Envoyez une réponse