À quelle fréquence laver le doudou de son enfant ?

petit-garçon-dormant-dans-son-lit-avec-sa-peluche-dans-les-bras

Votre enfant l’adore et il lui est impossible de s’en séparer ? Pourtant, à force d’être traîné partout et mâchouillé, doudou aurait bien besoin d’un petit coup de frais ! S’il est indispensable au bien-être de bébé, c’est aussi un vrai nid à bactéries. Alors pour nettoyer la saleté et les microbes, un passage en machine s’impose. Pour savoir à quelle fréquence laver le doudou de votre enfant, découvrez tout de suite nos meilleures astuces !

5 astuces pour laver le doudou de son enfant

Découvrez vite nos 5 astuces pratiques pour bien laver le doudou de votre tout-petit !

1 | Lavez le doudou régulièrement

… mais pas trop souvent non plus ! Il faut bien entendu laver le doudou s’il est neuf ou si bébé a été malade pour éviter tout risque de contamination. Cependant, rien ne sert de le nettoyer tous les jours non plus. Au contraire, l’odeur familière du doudou est rassurante pour votre enfant et l’aide dans sa construction affective. Laver le doudou une fois par mois permet de le nettoyer tout en conservant son odeur apaisante. Si le doudou se salit vite et n’est pas trop fragile, vous pouvez le passer en machine toutes les semaines.

2 | Privilégiez un cycle doux

Les doudous ne sont pas toujours en très bon état. Alors, pour les préserver lors du passage en lave-linge, placez-les dans un filet de lavage ou une taie d’oreiller. Un lavage à 30° est généralement suffisant pour venir à bout des tâches et des microbes, surtout si vous ajoutez du désinfectant hypoallergénique. Utilisez une lessive hypoallergénique sans parfum de synthèse ni adoucissant pour protéger la peau fragile des petits. Si vous êtes pressé, optez pour un lavage à la main avec un savon doux. Les parents qui disposent d’un sèche-linge choisiront un programme basse température.

3 | Rafraîchissez le doudou sans utiliser d’eau

Pour les doudous délicats ou dotés d’un mécanisme musical, faites un nettoyage à sec naturel. Saupoudrez le doudou de bicarbonate de sodium et glissez-le dans un sac plastique. Secouez puis brossez-le pour enlever les résidus. Vous pouvez aussi placer le doudou au congélateur pendant 3 heures minimum pour tuer les poux et les acariens.

4 | Ayez toujours un doudou de rechange

Avoir un doudou de secours est très utile pour éviter les gros chagrins en cas de perte, mais aussi pour pouvoir le laver sereinement. Si votre enfant refuse de s’en séparer plus de 5 minutes, avoir un back-up vous facilitera la vie ! Lorsque doudou n° 1 est à la machine, votre enfant aura doudou n° 2 pour se réconforter. Pendant que vous venez à bout des traces de bave, de nourriture et de régurgitation, vous allez avoir besoin de renfort !

5 | Choisissez le bon moment

Mettre le doudou dans la machine à laver juste avant la sieste n’est pas idéal. Votre enfant risque de peiner à s’endormir sans sa peluche adorée. Si vous ne pouvez pas vous procurer le doudou en plusieurs exemplaires, expliquez à votre bout de chou que doudou aussi a besoin de prendre un bain. Créez un rituel en lançant la machine quand votre enfant barbote. Vous pouvez aussi nettoyer le doudou pendant la nuit. Lavez-le pendant son sommeil, votre bébé ne s’apercevra de rien s’il le retrouve à son réveil !

Et vous, à quelle fréquence lavez-vous le doudou de votre bambin ?

Article posté le 11 janvier 2022 et mis à jour le 11 janvier 2022 dans Questions de parents, Développement de l'enfant, Education

Par Lola

Élue meilleure tata du monde par un jury très exigeant (et pour le moins restreint), Lola prend son rôle très au sérieux ! Si elle répond toujours présente pour faire des blagues et apprendre des bêtises aux plus jeunes, elle est aussi particulièrement sensible à la thématique de la parentalité bienveillante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits