La grosse voiture de papa

la voiture de papa

Les objets ont-ils un genre ? Leurs usages sont-ils déterminés sexuellement ? Alors que je pensais Mychoup’ préservée des stéréotypes sexistes qui nous assaillent de toute part – comme j’ai pu en parler ici et -, ma fille vient de me démontrer le contraire, malgré elle.

Dans la tribu, nous disposons de deux voitures : un modeste monospace, pratique et familial, susnommé la « grosse voiture », et un pot de yaourt plutôt destiné aux trajets urbains, appelé « petite voiture ».

Aucun de ces deux véhicules n’a de conducteur attitré. Elles passent toutes les deux la nuit l’une derrière l’autre dans une allée étroite. Le matin, le premier parti prend donc la voiture la plus accessible.

Jusque-là, rien de bien édifiant me direz-vous. Et c’est bien ce qui m’inquiète.

Un samedi comme un autre. Super maman est au travail. Je propose donc à Mychoup’ de faire un tour à la bibliothèque, « et après, on ira boire un jus au bistrot si tu veux ».

Mychoup’ : « Ouais chouette. On prend quelle voiture ? »

Moi : « J’sais pas. Comment ça, quelle voiture ? »

Mychoup’ : « Ben, la voiture de papa ou de maman ? »

Moi : « Pardon ? Et c’est laquelle la voiture de papa ? »

Mychoup’ : « Ben la grosse. »

D’accord. Donc papa a une grosse voiture avec un gros moteur et des gros pneus pour faire vroum vroum. Et maman, elle, se tape la petite voiture, la toute petite voiture de meuf, qu’on dirait même pas qu’elle roule tellement elle est petite.

Mais putain, qui a mis cette idée dans la tête de ma fille ?

En regardant Mychoup’ fracasser joyeusement ses Majorette avec autant de plaisir qu’elle coiffe sa poupée, je pensais ma fille à l’abri. Consciente des schémas sociaux désastreux véhiculés par ces stéréotypes sexistes qui n’ont de sens que pour ceux qui les professent.

Et bien non. Du haut de ses 2 ans et demi, Mychoup’ assimile goulument ces normes les unes après les autres, sans même s’en rendre compte.  Et si son objectif est probablement louable – apprendre les codes de notre vie en collectivité – il l’a conduit droit vers une acceptation tacite des cases dans lesquelles notre société veut la voir évoluer.

Et là, je prends conscience que le détricotage va être long.

Et vous ? Avez-vous le sentiment que vos enfants subissent ce genre de clichés sexistes ? Les trouvez-vous dangereux ?

Photo Credit: MarkScottAustinTX via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 3 avril 2014 et mis à jour le 17 mai 2019 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


51 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Emilie
    le

    Très drôle et ça me fait penser à une situation assez rigolote vécue chez nous …

    Un matin avec mon loulou qui devait avoir 2 ans, on récapitule les activités de la journée :
    Moi : Loulou va …
    Lui : à la crèche !
    Moi : Papa va …
    Lui : au travail !
    Moi : et Maman va …
    Lui : à la gym !

    Heuuh … non, maman va aussi au travail en fait …

    Voilà, pour mon loulou, pauvre Papa travaille et fait tourner la maison pendant que Maman prend du bon temps …

    Répondre
  2. agrippine
    le

    tiens c’est marrant, chez nous aussi on a « la grosse voiture » et « la petite voiture ».et je crois qu’ils assimilent aussi la grose au papa..alors que le matin c’est l’homme qui la prend pour conduire les petits et nous echangeons le soir pour que j’aille les chercher !

    Répondre
  3. Pomdepin
    le

    C’est peut être juste une question de proportion? Je ne sais pas chez toi, mais Marichéri fait eux mètres, et moi, beaucoup, beaucoup moins. Alors forcément, la grosse voiture pour les enfants, c’est celle de papa ici! Pareil quand ils font des dessins, il y a un papa la tête dans le soleil-patate et une maman ridicule à côté.

    Répondre
  4. Lauréa
    le

    ah ah nous aussi à la maison, on avait la grosse voiture et la petite, mais pas de distinction, quoi que c’était plutôt mon père qui avait la petite :p (comme quoi ^^).

    Répondre
    • Olivier
      le

      Visiblement, tout le monde n’est pas soumis aux mêmes clichés. Raison de plus pour que je m’interroge : qui a mis ça dans la tête de Mychoup’ ?

      Répondre
  5. maman est occupée
    le

    Ah, les clichés subsistent, pas de doute. Et puis je crois aussi qu’il y a ce bon vieux rapport que certains hommes entretiennent volontiers avec leur voiture et l’image qu’elle doit renvoyer : grosse voiture est synonyme pour eux de réussite sociale et de richesses.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ben oui probablement, mais pas ici. Je ne suis pas un grand fan des voitures, et si j’aimerai éventuellement rouler en Audi, je n’y mettrais jamais le prix nécessaire. Pas assez accro pour ça.
      Donc je ne vois toujours pas d’où Mychoup’ sort cette idée !

      Répondre
  6. Jim PROFIT
    le

    Chez nous, TOUTES les voitures sont à papa!
    Comme ça c’est clair 😉

    Pour être sérieux, je ne suis absolument pas choqué par ces « sois disant » stéréotypes.
    Par contre la photo illustrant ce billet est sacrément sexiste!

    Répondre
  7. Cédric
    le

    Moi j’ai pas de voiture (je l’ai vendue quand j’ai constaté qu’aucune fille en bikini ne venait jamais la laver) alors je n’ai pas eu l’occasion de constater ce préjugé chez Ti-cul 🙂

    Par contre, je passe du temps à détricoter les « Tu joues bien pour une fille », « C’est nul, c’est un jeu de fille » et autres réflexions du même tonneau qui arrivent manifestement tout droit de la cour d’école.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Effectivement, quand on y réfléchit bien, il y a un paquet d’idées préconçues à détricoter ! Et j’ai le sentiment que c’est plus facile de les faire entrer dans leur tête que de les faire en sortir !

      Répondre
    • PapaPanique
      le

      Ah toi non plus il n’y a pas de fille en bikini qui vient la laver ! Ca me rassure, je me disais qu’elles me boudaient, juste moi, et voulaient juste que je me balade avec une voiture noire (beige d’origine).

      Répondre
    • PapaPanique
      le

      Chez nous c’est vite réglé, madame n’ayant pas le permis pour le moment. Mais je rejoins les avis sur les clichés télévisuels et échanges à l’école.

      Et aussi, lorsque vous prenez « la grosse voiture » pour une sortie en famille, n’y en a-t-il pas un des deux qui conduit plus souvent pouvant lui donner l’impression que « bon, papa et maman sont dans la même voiture, c’est souvent papa qui conduit, c’est la voiture de papa ».

      Après au niveau du cliché homme=grosse voiture, je ne le valide pas personnellement. On a forcément pris une plus grosse voiture pour pouvoir se balader avec bébé et le (oh si peu) matériel qu’il convient de traîner avec lui mais de mon goût personnel, je préfère cent fois une petite. Je regretterais toujours ma fidèle petite AX qui ne me prenait que 20€ pour faire 600 bornes, si maniable et que je pouvais garer dans le moindre trou de souris que je trouvais entre deux voitures en ville.

      Répondre
      • Olivier
        le

        Tu as raison, c’est souvent moi qui conduit pour les longs trajets. Madame n’aime pas ça… Ceci explique peut être cela.

        Répondre
  8. Gilles
    le

    Chez nous, pas de stéréotypes pour les deux voitures, c’est juste que Maman conduit celle qu’elle préfère et moi itou mais J. se moque et si un jour on inverse ça ne changera pas.
    Par contre, les clichés de genre, il en a d’autres et nous ne détricotons pas systématiquement car… trop de boulot, on tri dans le détricotage (les filles ça fait ci ou ça quoi).
    Bref.
    Par contre, pas dur de voir s’où viennent les clichés : TV (publicité surtout, je conseille Gully à Noël pour avoir des envies de meurtres sur ce sujet) et école, et encore, école = reflet des parents donc bon, c’est pas gagné.
    Le plus « facile » pour lutter, c’est d’avoir une vie quotidienne non normée : j’aime passer l’aspi (mon cadeau d’anniv de cette année est un aspi sans fil trop top), je fais la vaisselle, le repassage.
    Madame fait « le reste » mais j’aide aussi à récurer les WC.
    Bref, Papa et Maman font de tout et ça, ça construit aussi dans le non sexisme.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui l’école… Et je crois que ça commence même avant. Tu as raison, il faut montrer l’exemple en cassant les schémas ! Un boulot de longue haleine mais indispensable…

      Répondre
      • Gilles
        le

        Je ne trouve même pas ça pénible, ça fait partie de l’éducation d’un enfant en 2014…
        Tout comme on a commencé à éduquer (consciemment ou non) nos enfants à l’écologie et au recyclage.
        Quand j’étais jeune (né en 78), la poubelle picétou. Maintenant, 2 poubelles ou même 3 parfois voire plus et on rejette socialement ceux qui ne font pas de tris…

        Répondre
  9. Marie
    le

    Pour l’instant pas de clichés, notre bonhomme « n’a que » 10 mois! Mais d’ici peu (ben oui ça passe trop vite!! ^^), je m’attend au pire : Papa a une voiture, une grosse en plus ;), et pi ben maman, ben elle est à pieds ou en bus… Ma foi, on verra bien ^^
    En tout cas, merci pour votre blog rafraichissant, deculpabilisant et drôle!!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Aie, tu n’y échapperas donc pas à moins de courir t’acheter un 4×4 😉
      Rafraîchissant, drôle et déculpabilisant ? Tu ne sais pas à quel point tu me fais plaisir en disant ça… Merci !

      Répondre
  10. Doudou
    le

    Chez nous, on n’a pas de voiture… on la loue.
    Mais comme je conduis généralement, j’ai peur de ce que ça peut donner ^^’
    On verra (elle n’a pas encore 9 mois ma Pépette :p )

    Répondre
  11. castorsimone
    le

    Ah bon ? les hommes n’ont pas toujours de grosses voitures ? (rapport au fait qu’ils fasse une compensation entre ce qu’ils ont – ou pas- entre les jambes)
    Bon je retourne dans ma cuisine (lieu préféré de la femme, cela va de soi !)
    (je sors suite à toutes ces blagues pourries ^^)

    Répondre
      • CastorSimone
        le

        J’aurais pu te faire un commentaire hyper sérieux genre « intro avec problématique/développement en 3 parties/conclusion »
        Mais on appelle ca mon sujet de mémoire (la construction des stéréotypes de genre au sein de l’éducation)
        ^^

        Répondre
        • Olivier
          le

          Sujet passionnant. Tu l’as présenté ou tu vas le faire ? Hier, j’ai rencontré une consultante de l’agence Équilibre qui travaille sur le sujet. On a décortiqué ensemble quelques pubs. C’est impressionnant de constater à quel point les stéréotypes circulent, sans parfois même qu’on ne les perçoivent.

          Répondre
  12. sofcel sof
    le

    ici aussi il y a la grosse voiture et le tacot. c est papa qui a le tacot pour aller bosser. la grosse c est maman pour emmener tout le monde a l ecole et quand par malchance maman doit prendre le tacot ( qui n est pas si tacot mais elle est bruyante d ou son nom) c est la soupe a la grimace. meme les enfants ne veulent pas trop monter dedans. ma number 3 qui a 4 ans dit que c est pour les minipouces. y a pas le tacot c est pour papa. elle est certes petite mais plus nerveuse et consomme moins. encore un stereotype de la msman qui consomme lol

    Répondre
  13. mathieu
    le

    ici, on a qu’une voiture, donc c’est la voiture de papa, et le bus de maman… euh comment dire… maman ne conduit pas le bus, elle monte seulement dedans c’est tout.
    en même temps, ça fait que c’est maman qui a la grosse « voiture »…

    Répondre
  14. isabelle
    le

    ah ah ! aurions assité au même corner ELLE Active hier ? je regrette de ne pas avoir fait le lien 😉
    et chez moi les enfants ont catalogué « voiture de Maman » le gros monospace bétaillère taxi et « voiture de Papa » la p’tite sportive ! Comme quoi il n’y a pas que la taille qui compte 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      Tu as raison, mieux vaut une petite sportive qu’une grosse mollassonne… 😉
      Et pour Elle Active, en effet c’était bien moi. j’intervenais d’ailleurs derrière la personne qui a réalisé cette passionnante présentation sur les stéréotypes.

      Répondre
  15. Clairou
    le

    Moi aussi je me suis aperçue que ma sangsue intégrait les clichés…
    Et j essaye de les casser!
    Quand elle me dit c est pour les garçons, je lui répond non pas forcément toi aussi tu peux jouer avec!

    Bon évidemment ça ne marche pas avec zizi et pépette!! Lol

    Hier par exemple devant la demande de la sangsue d avoir une souris/lapin bref une bête à aimer… Je vais a maxi toys ( parceque je devais hein pas parcequ elle me le demandait) et je cherche les zhu zhu pet! Rupture de stock chez les filles donc je demande au mr et chez les garcons y en a pas??
    Et oh magie des kung zhu!! Alors oui biensur ils ne sont pas roses, bleus ou violets mais ils sont gris, beiges et noirs quoi de plus normal pour des rongeurs???

    La sangsue est heureuse!! C est le principal!! D ailleurs grosses promos en ce moment chez maxi!!

    Répondre
  16. Ev@
    le

    Lol ici c’est maman qui a une grosse voiture!! et elle sait bien quelle est celle de maman et celle de papa

    à 20 mois, elle a compris que les chaussures à talons c’est pour maman et quand elle voit des baskets c’est systématiquement à papa.

    sinon niveau jouets et vêtements j’évite tout ce qui est rose, tout simplement parce que je vois trop de petites file en rose. Et pour les jouets genre sa dînette, son vélo c’est en général des couleurs « mixtes » elle a aussi des voitures, des camions etc…
    Ah si y a 1 jouet que je me refuse à lui acheter c’est les barbies… je trouve ça trop moche. je préfère encore qu’elle ait des action man ou des transformers (j’adorais ça moi quand j’étais petite 😉 )

    Répondre
  17. Maud
    le

    C’est un truc que j’ai aucune envie de voir arriver aux gosses que j’ai pas (encore)… si j’en ai un jour.

    Le sexisme c’est pour moi un truc à combattre, on s’en rend pas compte, mais à chaque fois qu’on demande à un homme de porter un truc alors qu’on pourrait le faire, c’est aussi du sexisme. Mais c’est tellement intégré dans nos éducations que c’est dur de lutter contre…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pas facile cette question du sexisme… Et pour ma part je ne sais pas si hommes et femmes doivent absolument être égaux sur tous les points. A débattre !

      Répondre
  18. Jeune Papa
    le

    Ahah, décidément les clichés ont la dent dure !
    mais heureusement que l’innocence des enfant nous fait tout oublier tiens !! 😉

    Répondre