Hoptoys : sensibiliser les enfants à la différence

25 Nov 2014

Hoptoys : sensibiliser les enfants à la différence

Si ma mission de papa consiste avant tout à accompagner ma fille pour qu’elle mène la vie à laquelle elle aspire, je n’attends d’elle qu’une seule chose en retour : qu’elle s’enrichisse des différences, qu’elle apprenne le respect des autres, qu’elle défende les plus faibles, et qu’elle combatte autant qu’elle le pourra l’injustice, l’intolérance et les discriminations, sous toutes leurs formes.

Oui mais voilà, l’homme est un loup pour l’homme. Et nous, adultes, le savons que trop bien. Alors, comme les autres, Mychoup’ apprendra à se battre, à prendre des coups et à les rendre, à jouer de ses forces pour s’imposer. Elle découvrira aussi la cruauté, la violence, le rejet. Peut-être même qu’elle en usera.

Mais j’aimerai que pendant toute cette phase d’apprentissage de la vie, elle garde en tête ce que moi et sa maman lui apprenons dès que l’occasion se présente : à aimer les autres, à se défendre sans attaquer, à faire preuve d’humanité.

 Hoptoys : croire au potentiel des enfants

Si je vous parle de ça aujourd’hui, c’est que j’ai découvert par hasard Hoptoys, une boutique formidable pour enfants exceptionnels.

Quand Véronique et Bryon ont lancé leur affaire en 1999, il n’existait pas en France de sélection de jeux et de jouets éducatifs et ludiques, adaptés aux besoins des enfants handicapés. Ils l’ont donc créée.

Vous trouverez dans les rayons de la boutique des jouets adaptés aux enfants souffrant de DYS, d’autisme, d’hyperactivité, d’un handicap mental, moteur, auditif ou visuel. Des dizaines de jeux, à tous les prix, spécialement conçus pour permettre à un enfant d’exprimer son potentiel et de s’épanouir pleinement, quel que soit son handicap.

Hoptoys : sensibiliser à la différence

Pour vous dire la vérité, quand Hoptoys m’a contacté, je ne me suis pas senti concerné, même si l’intention me touchait. Après tout, ma fille n’est porteuse d’aucun handicap.

Et puis, Hoptoys m’a montré que la boutique pouvait aussi s’adresser à tous les enfants, pour les sensibiliser à la différence. Et là, ça m’a fait tilt.

Hoptoys : les visages du handicapAlors, j’ai cherché dans les rayons le jeu qui pourrait convenir à Mychoup’ et je suis tombé sur ce lot de figurines, façon Playmobils avec lesquels elle adore jouer (en plus grands, plus lourds et un peu moins stables). Mais ces bonshommes ne sont pas comme les autres, puisque chaque personnage est porteur d’un handicap.

Autant vous dire que lorsque je les ai sorties pour la première fois, les questions ont fusé : « pourquoi la petite fille est dans un fauteuil roulant ? Pourquoi la dame a une canne ? Qu’est-ce qu’il a à l’oreille le garçon ?… »

Sans même l’avoir prémédité, je venais d’ouvrir les portes de sa curiosité, tout en lui donnant l’occasion d’appréhender le monde avec plus de finesse. « Oui, nous ne sommes pas tous pareils. Mais derrière chaque différence se cache un Homme que tu vas apprendre à respecter. »

Bien sûr, quelques figurines ne suffiront pas à ancrer ces fondamentaux dans sa petite tête. Mais elles laisseront une trace, qui se révèlera lorsqu’elle sera confrontée à une différence nouvelle.

Hoptoys : des livres pour enfants pour comprendre le handicapEt pour enfoncer le clou, Hoptoys dispose également d’un rayon librairie bien fourni. J’ai donc choisi un titre également tourné autour de la sensibilisation à la différence. « L’accident de Marika » raconte ainsi le retour à l’école d’une petite fille, en fauteuil roulant suite à un accident de la route. Car vous le savez tous, vous les parents qui passez des heures à lire des livres à vos loupiots : un bouquin, c’est le meilleur support pour faire passer des messages à nos enfants !

Et vous ? Connaissez-vous Hoptoys ? Qu’en pensez-vous ? Quelles astuces avez-vous trouvées pour sensibiliser vos enfants à la différence ?

D’autres tests de produits pour enfants ? Lisez Kiki vs Monchhichi : la battle, Giotto be-bé : le sac à dos des enfants créatifs, Vtech : Magi’livre, la lecture interactive… tous les tests de produits pour enfants sont ici.

18 réponses to “Hoptoys : sensibiliser les enfants à la différence”

  1. Maman Marmotte 25 novembre 2014 at 12 h 30 min #

    Merci pour cette super découverte !

    Je ne connaissait pas Hoptoys, mais j’adhère complètement 🙂
    Comme tu le dis, il y a dans leur boutique de quoi ouvrir la boîte à question et introduire la notion de handicap de manière concrète mais douce.

    • Olivier 25 novembre 2014 at 14 h 08 min #

      Exactement… une chouette première approche en somme !

  2. Hamelinna 25 novembre 2014 at 13 h 18 min #

    Wouah, génial ! J’adhère totalement au concept. Ca permet aussi d’apporter une réponse réfléchie aux questions de l’enfant, et ne pas être pris au dépourvu, à la caisse d’un supermarché par un « Maman, pourquoi la dame est dans un fauteuil roulant ? »

    Je penserai à ces jouets et livres quand ma petite sera un peu plus grande.

    • Olivier 25 novembre 2014 at 14 h 10 min #

      Tout à fait. Pour éviter les questions pièges qui tombent comme un cheveu sur la soupe, et lancer des discussions, c’est top !

  3. Aurélie Superliposes 25 novembre 2014 at 13 h 58 min #

    Oh! Mais c’est très intéressant! Et effectivement ça nous concerne tous. Bravo à Hoptoys et merci à toi de nous avoir passé l’info.

    • Olivier 25 novembre 2014 at 14 h 10 min #

      Ils font un super boulot en effet.

  4. lialia 25 novembre 2014 at 22 h 07 min #

    Hé bien moi, contrairement à vous tous, je n’adhère pas du tout.
    Je ressens un malaise, comme avec la barbie chauve. Je pense qu’il ne faut pas vouloir faire de nos enfants des adultes avant l’heure et de toute façon, je crois qu’il est facile de sensibiliser son enfant à la différence. Les enfants posent beaucoup de questions et s’ils croisent quelqu’un en chaise roulante, ils vont demander pourquoi cette personne est dedans. Il faut leur expliquer, c’est tout, sans émettre de jugement. Rester neutre. Ne pas en faire un fromage car c’est en en faisant, qu’on met les gens dans des cases. Pour moi, ce genre d’initiatives appuie sur la différence et s’il y a quelque chose que les handicapés souhaitent, c’est être traités comme tout le monde et se faire remarquer pour d’autres choses que leur handicap.

    • Olivier 26 novembre 2014 at 9 h 02 min #

      Je comprends ce que tu soulignes, néanmoins il me parait au contraire très sain que les enfants jouent avec des figurines représentant des personnages valides et d’autres non, comme ceux qu’ils pourront croiser dans la vie.
      Mychoup’ ne pose pas de question en voyant une personne en fauteuil. Elle sait qu’elle ne peut pas/plus marcher… et ça ne la questionne pas outre mesure. Du coup, comme tu le dis, elle s’intéresse à autre chose qu’à un éventuel handicap, sur lequel les personnes qui en sont victimes n’ont pas envie d’insister.

  5. lialia 26 novembre 2014 at 9 h 40 min #

    Oui, jouer avec les deux, peut-être, pour qu’ils sachent que tout le monde n’est pas pareil. Les enfants sont moins compliqués que nous. L’important est de traiter tout le monde pareil, même si ce n’est pas facile. Je ne sais pas.

    Moi, comme je te l’ai dit, ce qui me fait peur, c’est que les différences soient soulignées et que ce « soulignement » résulte sur un traitement différent .

    J’ai eu la leucémie quand j’étais petite. Je sais donc ce que c’est d’être traitée différemment, très maladroitement et c’est, donc, un sujet sensible pour moi.

    • Olivier 26 novembre 2014 at 10 h 25 min #

      C’est un point délicat, tu as raison de le souligner. En parler, c’est déjà stigmatiser. Et si, comme tu le dis, les enfants sont moins compliqués que nous, ils mettent aussi parfois les pieds dans le plat, et sont parfois très durs et stigmatisants entre eux.
      Expliquer les choses, accompagner la compréhension (par un livre ou par le jeu par exemple) me parait, dans ce sens, une bonne stratégie, pour dénouer les craintes, desquelles naissent bien trop souvent le rejet (par peur de la différence).

  6. clairou la plote 26 novembre 2014 at 14 h 10 min #

    alors moi j adore!!

    les jouets et poupées sont tous tous beaux, tout rose et là bin non!
    C est la vie quoi!!

    J ai hate de voir un disney avec une princesse ronde ou handicapée!!!
    m enfin je rêve…

    • Olivier 26 novembre 2014 at 17 h 23 min #

      C’est pas prêt d’arriver en effet…

  7. petite yaye 27 novembre 2014 at 17 h 46 min #

    Vraiment super idée ! J’adhère totalement. Sur la couleur de peau dans les jouets y’a du boulot aussi…

    • Olivier 28 novembre 2014 at 11 h 18 min #

      Tu as raison, sur ce point là, c’est pas gagné non plus ! Ca avance… mais tout doucement.

  8. val 28 novembre 2014 at 21 h 37 min #

    Je connais ce site depuis longtemps et suis vraiment ravie de le voir apparaître sur ce blog . Si l’on se penche sur le catalogue il y a au moins un article que chacun a pour son enfant : la tortue cloud b , les tunnels , certains hochets … chaque objet a des vertus insoupçonnées .. moi aussi je reve d’un disney avec des princesses chauves mais je peux aussi comprendre le malaise de certains parents face aux pourquoi des enfants … bref je m’etale mais j’adore ce site et suis contente qu’il ait pu etre mis en avant via cet article !

    • Olivier 1 décembre 2014 at 9 h 23 min #

      Voilà, tu résumes bien : tous ces objets sont des jouets… aux vertus qu’on imagine pas à priori. C’est ça qui fait de Hoptoys une chouette initiative 🙂

  9. Bernard Rodillard 2 décembre 2014 at 9 h 59 min #

    Bonjour,
    Je pense que c’est une très belle initiative pour les enfants qui souffrent !

    • Olivier 2 décembre 2014 at 10 h 29 min #

      Et pour les autres aussi, tout le monde peut utiliser ces jouets, c’est ce qui les rend chouette !

Envoyez une réponse