Huit heures moins le quart avant bébé

Avant bébé

Vous n’allez pas me croire. Hier soir, j’ai fait un truc de dingue. Je suis allé au Mac Do. Ce temple de la gastronomie mondialisée façon Ronald, assidument fréquenté par des hordes prépubères et boutonneuses en manque de sauce cholestérol.

A l’ancienne, j’ai commandé un Royal Cheese et sa sauce Creamy Deluxe. Avec des potatoes et un coca savamment coupé à l’eau.

Et pour tout vous dire, ça m’a rappelé des souvenirs.

Dernières minutes avant bébé

La dernière fois que j’ai rendu visite à Ronald, je n’étais pas encore tout à fait gaga papa. Nous sortions tout juste des urgences pédiatriques. J’entends encore la voix de la sage-femme de garde ce soir-là : « Le col n’est pas assez ouvert. Il faut marcher, revenez dans une heure et pensez à manger un truc car la nuit va être longue. »

Il est 21 heures ce lundi 30 mai 2011. La France vit sous la menace du concombre espagnol, Roger Federer s’apprête à corriger Gaël Monfils en quart de Roland Garros et bébé devrait prochainement vers son entrée sur la scène de la vie.

En attendant, nous décidons d’aller manger un morceau au Mac Do, seul resto encore ouvert à cette heure avancée de la nuit pour une petite ville de province.

On accouche chez Ronald ou quoi ?

Arrivée chez Ronald, c’est la foule des grands soirs. Le brouhaha ambiant n’est troublé que par les gémissements discrets mais constants de ma douce, qui tente encore de faire bonne figure en public. Moi, galant homme : « Va t’assoir ! Je te commande un Royal avec des potatoes ? »

Arrivé à table, je constate qu’une bonne moitié de la salle nous fusille d’un seul regard. Il faut dire que ma belle est montée dans les décibels, préférant remplacer les gémissements par des cris plus francs, mais moins réguliers.

Affalée sur la banquette, les yeux dans le vague, la goutte de sueur perlant sur le front, elle semble alors presque mûre. « Tu ne veux plus de ton sandwich ? Non ? Euh… j’peux l’finir et on y va après, hein ? »

Finalement, c’est en tombant sur les visages un brin crispés de nos voisins de tablée que je décide de lever le camp. Non sans les rassurer évidemment, de peur qu’ils appellent la police. « Ne vous inquiétez pas, elle va accoucher. On finit de manger et on y va ! »

De toute façon, si Ronald accouche aussi mal qu’il cuisine, on a tout intérêt à se barrer rapidement.

Bref, huit heures moins le quart avant bébé, nous quittions le Mac Do pour vivre le début d’une grande aventure qui se poursuit toujours aujourd’hui.

Et vous ? Que faisiez-vous huit heures moins le quart avant bébé ?

Photo Credit: Shutter Daddy

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 9 décembre 2013 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


121 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. LalottePapote
    le

    Mouhahaha, j’adore… Heureusement que bébé n’a pas pointé le bout de son nez au milieux de vos Royal… Putain, z’aviez pas prévu de Happy meal au cas ou?
    Moi, 8h moins le quart avant bébé, je matais Julie Lescaut… Classe, non?

    Répondre
  2. Ev@
    le

    moi c’est simple 8heures moins le quart avant bébé j’étais à l’hopital,c’est pas compliqué j’ai eu des contractions pendant 35h avant d’accoucher(+ déclenchement je raconte meme pas la douleur que c’était). Donc je devais etre qq part dans l’hopital à broyer la main de mon mari, insulter une infirmière (ou mon mari d’ailleurs), pester ou je ne sais trop quoi.
    on sait plus trop ce qu’on devient sous l’effet de la douleur lol. (bon sur le coup je rigolais pas et lui non plus)

    Répondre
  3. Cerise
    le

    8h-15 avant bébé 1, nous étions tranquillement au resto avec l’Homme!

    J’étais à J+5, le monito du matin était aussi plat qu’une planche à pain, il faisait mourant de chaud et l’homme, en rentrant du boulot, n’avait pas envie de cuisiner! « Et si on allait au resto italien pour une de nos dernières soirées au calme (car oui,il faudra bien qu’elle sorte à un certain moment!) ».

    Vendredi soir, resto blindé, et nous, assis à une petite table au MILIEU de la salle remplie!

    On commande tranquilou, la serveuse nous apporte nos assiettes de pâtes et là…crac… j’ai senti la poche des eaux se briser!!!! Alors que je n’avais encore rien mangé! elle aurait pu attendre encore une heure, mais non!

    Je regarde mon loulou et lui dit « on doit partir, j’accouche! »; On appelle discretos la serveuse « heu, on peut payer, svp, on doit partir à la maternité… », mais c’était sans compter sur la discrétion et la spontanéité de cette serveuse : « Viiiiite, l’addition, on a un accouchement!!!! ». forcément, tous les regards braqués sur nous! Merci madame!

    Je me suis vite éclipsée, laissant mon amoureux payer l’addition (ils ne nous ont même pas fait de ristourne, mais ils ont emballé les pâtes ;-))….

    haha ! ça nous fait encore rire quand on y pense!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Excellent, j’imagine la scène ! Le restau aurait quand même pu demander des nouvelles après l’accouchement, c’est pas tous les jours que ça arrive !

      Répondre
  4. emilie
    le

    Joli souvenir… finalement….
    Pour bébé 2, je ne remonterai pas 8h avant mais seulement 50 minutes avant… je « dégustais » la patte de poulet du plateau repas de l’hopital avec aucune douleur en vue…mais la poche des eaux rompue…
    50 minutes après, bb était là… sans avoir le temps d’aller en salle d’accouchement ! Je crois que ce bebe adore le poulet! 😉

    Répondre
  5. Stephanie
    le

    Nous étions en train de nous préparer pour aller à une soirée cassoulet chez des amis….
    Une heure après, direction hôpital….
    Melle grenouille est arrivée pendant la nuit 🙂

    Donc, ici, c’est pas mac Do mais pas moins lourd 🙂

    Répondre
  6. Fred Coussay
    le

    Moi je me souviens surtout que c’était long^^
    Arrivés le jeudi 29 novembre à 16.30, retour à la maison parce que col pas ouvert, et retour à l’hosto 5 heures plus tard après une plâtrée de nouille (chacun son truc^^).
    Contraction toutes les 3 minutes, jusqu’au samedi 12.30 (44 heures d’accouchement, c’est long !!!!)
    Après deux nuits blanches, un cycle complet sur Arte sur les présidents américains, une jaunisse, et les coliques qui ont débuté, ça commençait fort 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      On a choisi le mc do parce qu’on n’osait pas rentrer à la maison… mais j’aurai préféré des bonnes vieilles pâtes !
      La jaunisse et les colique, c’est la cerise sur le gâteau quoi !

      Répondre
  7. Lauréa
    le

    ah ah excellent, je crois que 8 heures moins le quart avant l’arrivée de ma fille, je jouais sur le pc avec mon gros bedon pour le caler x)

    Répondre
  8. annabelle
    le

    Super émouvants ces souvenirs (comme quoi, même les moments les plus simples peuvent devenir source d’émotions ^^) 🙂 A te lire, j’ai même du mal à comprendre que tu ne craque pas pour le deuxième ! Comme j’aime me rémémorer ces souvenirs :-)Huit heures moins le quart avant bébé, j’étais à la maison avec mon mari, je souffrais déjà beaucoup et je tentais malgrés tout d’avaler quelques bouchées de poëlée de pomme de terre surgelées (achetée spécialement « au cas ou »…) J’avais régulièrement au téléphone ma sage-femme qui guidait ma respiration pendant les contractions… Et c’est à ce moment là aussi ou après quelques heures déjà de travail à la maison, j’ai dit à mon mari : « cette fois on y va ! »

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est génial d’avoir des souvenirs… sauf qu’il faut les vivre avant :). Tu n’imagines même pas dans quel état de stress j’étais à l’époque… j’ai adoré (mais je ne sais pas si j’aurai la force de remettre ça).

      Répondre
  9. Lili
    le

    Hihi j adore
    Au moins les « ados » seront a quoi s’attendre si elles tombes enceintes :p

    Sinon moi 8h moins le quart avant que bb arrive,la poche des eau ce rompais sur le parking de l’aéroport sous les yeux honteux de ma 8ans (6ans a l époque)
    « Mais maman pourquoi tu te fait pipi déçu 😮  » 😉

    Répondre
  10. Rachel - Rayures et pois
    le

    8h mois le quart avant bébé…ben j’étais déjà à la maternité depuis quelques heures. J’avais des contractions régulières mais espacées depuis 24h, je suis partie au moment où elles se sont rapprochées à environ 3-4 minutes d’intervalles en me disant que je n’aurais plus qu’à pousser mais non! Je suis restée 16 interminables heures à la maternité avant d’avoir enfin mon fils dans les bras, tout ça en prenant des positions pas possibles et en poussant des grognements dignes d’un documentaire animalier puisque je ne voulais pas de péridurale… Le bonheur quoi 🙂

    Répondre
  11. SpiderMaman
    le

    8h moins le quart avant bébé, j’étais en train de ranger le tas de paquets offerts pour l’anniversaire des triplés. Ici, les enfants naissent tous entre le 20 et le 22 janvier !

    Répondre
  12. Anne-Estelle
    le

    8H moins quart avant la schtroumpfette, j’étais dans la baignoire à attendre que les contractions se rapprochent… y avait plus d’eau chaude, et mon homme faisait l’aller-retour entre la cuisine et la salle de bain, entre la cocotte minute + bouilloire et la baignoire… le bain n’a pas duré longtemps, les contraction ont vite accéléré et on est partis 🙂

    Répondre
  13. Maman Lapin Rose
    le

    J’avais rdv à la maternité pour le dernier examen. Moi, qui avais hâte de rentrer pour me goinfrer (heu, pardon… manger) et bien… non en fait, j’ai dut rester la bas !

    Répondre
  14. Katy
    le

    Je faisais mes courses (en brisant le caddy à chaque contractions) afin de rentrer et de préparer un bon couscous!!!

    Une fois fini de manger (après 3 passage à la mater pour faux travail, je n’étais plus pressé d’y retourné) et les contractions arrivant toutes les 3 min, Mr à insisté et nous nous sommes mis en route.

    Arrivée aux urgences à 22h30, princesse née à 03h27.

    Répondre
  15. Aline
    le

    Moi j’étais dans la voiture avec ma maman qui m’amenait à la mat et le stress de savoir si le papa serait là à temps…

    Mais deux jours avant, j’ai tenté le McDo moi aussi. Alors que j’ai horreur de ça et que je n’y vais jamais ! Comme quoi, ça a du l’aider à avoir envie de sortir !

    Répondre
  16. Agnès
    le

    Moi 8h-15 avant Simon je glandouillais sur un lit dans une chambre d’hôpital, avec des électrodes sur le ventre et un monito plutôt plat, juste à côté de la salle d’accouchement : on était venus le matin pour le déclenchement, parce que Simon aurait dû naître 4 jours avant, sans manger parce que je pensais qu’ils allaient me perfuser tout de suite, mais comme le service était saturé, une sage-femme m’a posé le monitoring et m’a dit « je repasse dans une demi-heure » et elle n’est revenue que.. 3h30 après ! Mon mari venait de partir s’acheter un (mauvais) sandwich à la cafétéria, et la sage-femme m’a demandé si je voulais revenir demain. J’ai répondu un truc du genre « j’aurais préféré rester chez moi depuis le début, tant qu’à avoir perdu du temps ici autant y rester et que ça serve à quelque chose ! » Un quart d’heure après (7h et demi avant Simon donc), j’avais une perfusion d’ocytocine, très faim, mon époux et son sandwich, mais l’autorisation de boire seulement. Ensuite on m’a percé la poche des eaux, et j’ai commencé à sentir les contractions…

    Répondre
  17. Anaïs
    le

    Pour ma part, je me trouvais dans la tranchée qui devait raccorder la nouvelle fosse septique. Je pelletais pendant que futur papa piochait. Je voulais absolument que bébé arrive avant la fin des vacances de papa. Ça n’a pas fait un pli, bébé est arrivé quelques heures après !!!!

    Répondre
  18. Une souris bleue
    le

    Bon ben je laisse un petit com pour me faire plaisir, pour les 2 miniboys je suis restée affalée devant la télé dans mon canap et 2h après ils sont arrivés en douceur et avec bonheur 😉 J’ai pas des jumeaux hien, j’ai juste eu 2 accouchements tout ce qu’il y a de plus classique … Et je suis bien contente 😉
    J’ai adoré le coup du Happy Meal !!!

    Répondre
  19. netaddicta
    le

    Pucinette étant née comme Yourchoup le 31/05/2011, je me souviens du lundi soir (peu avant ton mc do) et du coup de téléphone à mon père lui disant qu’il n’y avait rien de rien et que ça ne serait pas un bébé du mois de mai (elle était prévue pour le 12 juin).
    Finalement le travail a commencé la nuit et 8h moins le quart avant Pucinette j’étais en salle de travail et j’essayais de dire à mon mari de ne pas me faire rire pendant les contractions, et ensuite j’attendais tranquillement la péridurale pendant qu’il était rentré prendre une douche et manger un morceau. Ensuite une fois la péri posée mis à part quelques contractions un peu dures, ça a vraiment été un chouette moment avec une péridurale dosée pile comme il faut et une Pucinette en pleine forme dès le départ, qui criait alors qu’elle était pas encore sortie entièrement et dont on nous a dit dès le début « elle est bien tonique ». Ah oui?

    Répondre
  20. Larchotte
    le

    Euh,
    en salle de travail,
    déclenchement lancé car J+7
    euh, j’avais déjà passé la nuit sur place car contraction at home mais tout c’est arrêté en arrivant à la mater
    ce fut ma fois bien long

    Répondre
  21. Papa à quoi tu joues ?
    le

    Pour nous maman s’endormait peinarde dans le lit alors que papa, hyper stressé (sans pour autant le monter hein) chronométrait les contractions et leur fréquence pour savoir s’il était temps d’aller à la mater (et il avait aussi préparé toutes ses affaires pour être prêt à décoller dans la minute suivante). C’est finalement la perte des eaux 2 heures plus tard qui donna le top départ.

    Répondre
  22. Une Gazelle à Paris
    le

    Bambino numéro un a été déclenché. Alors 8h moins le quart avant j’étais allongée à l’hôpital en train de bouquiner à la cool.
    Pour bambino numéro 2. Autre scénario. Contractions, douleurs, respirations haletantes, muscles qui se raidissent. Pendant des heures et des heures

    Répondre
  23. Nicole
    le

    Pour le 2ème, je finissais des décos de Noël en perles à repasser !
    Pour le 1er, je prenais un bain.
    Dans les 2 cas, je me suis fait un bon petit plat avant de partir à la mater. Et dans les 2 cas, j’ai vomi tripes et boyaux en arrivant.
    Donc, Mc Do, pas Mc Do, au final, peu importe !

    Répondre
  24. Sarah
    le

    Huit heure moins le quart avant BB, j’étais à J+10 et je dormais tranquillement dans un lit d’hôpital en attendant qu’on me réveille pour placer la pastille magique qui allait déclencher les contractions.
    Mon homme dans son lit a la maison, attendant le fameux coup de fil. Autant dire qu’il a moins dormi que moi!
    Je sortais d’une séance d’acupuncture qui m’avait ultra détendue.
    La veille j’avais pleuré toute la journée par peur de ce terrible déclenchement … Qui pour moi n’a pas été terrible du tout.
    Premières contractions 4h après. Accouchement dans l’eau 8h15 après.
    La classe.

    Répondre
  25. Cécile
    le

    En ce qui me concerne je venais tout juste d’arriver à la mat’ après 3 fausses alertes… Autant dire que j’en avais plus que marre, j’etais à j+3, il faisait super chaud en août cet été et mademoiselle ne voulait pas sortir… Après un bain chez les beaux-parents j’ai enfin perdu le bouchon muqueux et j’en pouvais plus donc on a rappelé la mat et la,sage-femme nous a dit de venir, qu’au pire vu que j’avais dépassé le terme on déclencherait et au final mon col avait enfin commencé à se dilater… Donc arrivée à 20h à la mat, j’ai demandé la péridurale vers 22h, vu qu’il n’y avait personne on a demandé’ avec chéri si on pouvait se regarder un film sur l’ordi! Permission accordée MAIS j’ai perdu les eaux à ce moment-là! Cool! Et au final mademoiselle a décidé de jouer les enquiquineuse jusqu’au bout puisque finalement j’ai eu droit à la césarienne et ma bichette est sortie à 4h16 du matin… Et mon gynécologue de dire « ah ben elle a de la,voix, c’est une future cantatrice! » lol

    Répondre
  26. Cloe D.
    le

    Je savais que Mychoup avait le même âge que mon fils mais je ne me doutais pas qu’ils étaient aussi proches 🙂
    Le mien est né le 18 au lieu du 25 mai.
    Contractions à 5h du mat’, arrivée à la maternité à 8h30. On nous a sorti la même chose: allez marcher un peu. Ok, on a testé le McCafé pour la première fois. On revient à 10h, contrôle du rythme cardiaque: y a un problème, quand je me me penche d’un côté BB ne respire plus, donc ils déclenchent l’accouchement avec un suppo. Allez manger, revenez à 14h. Ok, kebab. On revient à 14h, col pas encore assez ouvert, mais installez vous. De 16h à 23h, 4 péridurales, le col veut toujours pas s’ouvrir. Je ne sens plus mon corps (au moins ça évite les douleurs). On va faire une césarienne. Ils préparent la salle d’opération. Et au moment où ils vont m’emmener, ça y est, le col décide enfin de s’ouvrir. Ouf, ça m’a évité une belle cicatrice!
    Sauf que j’étais tellement faible, qu’à chaque poussée, je m’évanouissais… Donc bilan: contractions à 5h le mardi, naissance à 1h le mercredi! J’espère que le 2e (s’il y en aura un) sera moins long à pointer le bout de son nez!!!

    Répondre
  27. Mirabelle
    le

    en gros il est presque toujours question de bouffe 8h moins le quart avant le nain!
    perso à 22h j’étais sur le PC a écrire aux copains « l’idéal serait qu’elle arrive cette nuit ou demain ». à 0h30 je perdais les eaux (entre la chambre et les toilettes, y’a que ça de vrai), à 12h41 la sage femme levait le champ avec un petit « oh on a déjà les cheveux » et à 13h06 Mychoupamoi était parmi nous (à hurler pour qu’on lui file à bouffer d’ailleurs…)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ben voilà, la boucle est bouclée. on mange avant, et nos enfants réclament à manger en sortant. 🙂 En même temps, faut bien reconnaître que la bouffe, c’est central dans la vie !

      Répondre
  28. Emilie
    le

    Encore une fois morte de rire par ce post.
    Moi, il était 1h du mat’ et ça faisait environ 3h que j’étais arrivée à la mater…
    Des contraction le matin en me levant mais espacées. En fin de journée, j’étais en train de choisir le carrelage de notre maison que l’on faisait construire quand j’ai commencé à me dire qu’il était possible que j’accouche prochainement (douleur m’obligeant à m’assoir).
    Mon homme m’a ramené à la maison et je l’ai laissé partir faire des courses comme c’était prévu. Sauf que je l’ai rappelé très vite : « euh… contractions toutes les 5 minutes, ramène tes fesses! »
    Par contre Monsieur (pourtant de nature stressée) est resté persuadé que c’était une fausse alerte jusqu’à ce qu’une sage femme m’examine à la mater’!
    Donc on a largement attendu à la maison les 2h de contractions toutes les 5 minutes avec repas, douche pour monsieur, rassemblé les affaires tranquillement… Puis j’ai appelé l’hôpital : « prenez un bain et un spasfon, si ça ne passe pas, venez nous voir ». Ce n’est pas passé, bien au contraire! Vite on se rhabille et on file!

    Répondre
  29. Marie
    le

    Alors pour ma part, 8h avant j’étais a l’hôpital ou je bosse mais juste pour faire le pot de départ d’une collègue ! Depuis le matin j’avais des contractions mais largement gerable (je pensais même à un faux travail) et donc sous les conseils de ma sage femme je suis allée marcher. Au début contractions toutes les 10 min et au final, quand mon mari est venu me rechercher à la fin de sa journée de boulot j’étais à toutes les 5min. Mes collègues m’ont prise pour une folle !!
    Au final, retour à la maison, préparation de pâtes carbo, une douche et on attend. Contractions toujours à 5min mais pas trop douloureuses… Donc on va à la mater ou pas ?? Et zhom qui me disait pendant toute la grossesse, c’est quand tu veux mais pas à 23h après une journée de taf !
    Et devinez quoi ?? On se décide de partir à la mater à 23h
    A 1h15 on appelle nos parents pour leur dire que le travail commence seulement et que donc ce serait pour la mi journée (on m’avait dit 10-12h pour un premier) et la mon mari qui se dit qu’il ne va pas dormir. Mais bébé a eu pitié de son pauvre papa (et de sa maman) et c’est donc en 3h30 que notre demoiselle à pointé le bout se son nez, sans péri, sans episio, et comme une lettre à la poste !
    Un accompagnement au top, et un magnifique souvenir… Bientôt 3mois et déjà l’envie de revivre ça 😉

    Répondre
  30. lylou
    le

    ah cest sur que ça fait des souvenirs tout ça ^^ 8h avant larrivee de ma puce je me reveillais gentiment cetait un dimanche javais prevu de faire des petits gateaux pour l’anniversaire de ma soeur 🙂 à 11h je perdais les eaux à 16h25 jai eu ma cesarienne et oui pupuce etait en siege et on etait pile un mois avant la date prevue

    Répondre
  31. Lylou
    le

    C’est tout a fait ça ^^ et maintenant on essaye tant bien que mal de caler l’anniversaire de ma fille et de ma sœur étant donne qu’il y’a 6 jours d’intervalle !

    Répondre
  32. Margueritefleurs
    le

    J’étais au Yoga, avec une prof qui voulait absolument que je prenne bien la position du crabe… et qui du coup m’appuyait bien fort sur le dos…un beau souvenir… Merci pour la fraîcheur de tes articles… bonne continuation… et peut-être un bb2?

    Répondre
  33. diane
    le

    ah oui, c’était funky 8h avant ! Funky et triste…

    Dimanche matin : direction la maternité en urgence à cause des démangeaisons signe de cholestase(avec un grand gaillard de fils, normal que le foie déraille…).
    Un couple attendait aussi et je voyais que ça ne respirait pas le bonheur mais plus l’angoisse.
    Réponse du gynéco : monito et on vous garde jusqu’à 48h, ensuite on voit comment ça se passe.

    Mon monito : contractions. 22h : contractions assez balaises, on me donne un produit mystère tout caca beurk. 1h après je suis shootée… je me dis que je vais enfin passer une nuit à dormir comme un bébé, pas de bol : mon ventre est pire que dans Alien. Je vois ses pieds, ses mains, sa tête, son dos, tout est en train de gigoter dans mon ventre….. et toute la nuit !!!!
    8h avant j’étais totalement shootée (ah mais complètement… impossible de tenir debout) et le ventre grouillant, mais pas de douleur.

    8h du matin : le gyneco passe et mon mari arrive. Il me dit « vous êtes à 4, on vous monte (en salle de travail, heureusement que j’avais visité pour le savoir)! », il croise mon mari devant la porte, et annonce « elle est à 4, elle monte » (quelle finesse !).
    Là je vois mon mari qui s’installe tranquillou dans la chambre. Je lui dis « mais non, qu’est-ce que tu fabriques ?? on monte là ! » –> « hein ? pour faire quoi ? »
    « bah… je suis à 4cm, ça commence… la porte est ouverte : j’accouche quoi ! ».

    Le loupiot est venu très vite… et au moment de pousser comme une déglinguée, les médecins parlaient d’une femme qui venait pour se faire extraire un bébé à 22sa.
    Mon bébé sur moi, je repars heureuse et fatiguée par le combat……………….. et je croise la femme de la veille, à 22 semaines de grossesse, et qui avait perdu son bébé.

    8h avant c’était funky pour moi, et pour cette femme : le pire jour de sa vie.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ouch pas facile… à l’hôpital, j’ai toujours cette petite boule au ventre en regardant les gens dans les couloirs. J’espère toujours que leur histoire se terminera bien. Et c’est pas toujours le cas…

      Répondre
  34. sof
    le

    8 heures avant la naissance de mon aîné, je commençais à avoir des contractions (on rentrait d’une promenade à velo).
    Et 8 heures avant la naissance de petit deuz, pareil, début des contractions (mais sans le vélo cette fois !)

    Répondre
  35. Jessika
    le

    8h moins quart avant le naissance de bb1 j’allais voir mon petit frère de 14 ans a l’epoque chez mes parents qui s’etait rentré le frein de son velo dans la cuisse en tombant je ne sais toujours pas comment. les contractions avaient commencées depuis quelques heures dejà mais la sage femme m’avait renvoyé en me disant de prendre spasfon et bain ce que j’avais deja fais bien sur. mon mari etait parti à un rdv avec le banquier au moment où les contractions se sont amplifiées. ma mere s’occupant trop de moi au gout de mon petit frere qui faisait une crise de jalousie, c’est lui qui s’en ai ramassé plein la tête entre insultes et envie de l’étrangler. au retour de mon homme on est rentré et apres avoir regarder « le chateau de ma mere » et une nuit blanche, retour à la maternité où j’ai été accueilli par une sage femme qui portait un appareil dentaire a bague, seule chose dont je me souviens d’elle. Directement installé en salle d’accouchement, mon bonhomme sortait 4 heures apres. En y repensant 4 ans après, ça me fait bien rire parce que finalement c’est mon frère qui a subi les joies de l’accouchement normalement destinées au futur papa…

    Répondre
  36. toli
    le

    ahaha, j’aurais préféré etre au mc do… mini nous a décidé de ne pas se pointer du tout, apres 10 jours de retard, j’étais à l’hosto avec des perfs dans le bras, et une furieuse envie de m’éhcapper pour aller faire un tour 😀

    Répondre
  37. Maman Lapin
    le

    8h moins le quart avant Bébé, je me tortillais désespérément dans la salle de pré travail en tentant de trouver une position confortable pour supporter les contractions dans les reins. Papa lui roupillait tranquillement sur le fauteuil !

    Répondre
  38. Priscilia
    le

    Hihi! Ben nous ça a été épique : on était a une heure de la maison chez des amis,la nuit avait été plutôt festive pour monsieur… Le matin a 9h je me lève en disant aux copains que j’avais mal au dos…ça a duré 2h avant qu’une copine me dise que quand même toutes les 5 minutes j’avais mal donc c’étaient des contractions…pffff…je n’y ai pas cru!mais a midi sous la pression j’ai accepté d’aller aux urgences,promettant qu’on rejoignait les copains au lac dans l’après-midi… Je me suis excusée auprès des sages femmes en arrivant a la mat’ en mode « je viens pour rien je suis une chochotte »… Hop dilatée a 7 direction salle d’accouchement et à 18h bébé était là et monsieur avait largement dessaoulé ! On en rit toujours !!

    Répondre
  39. Carine
    le

    Alors pr bb1 je devais dormir il était 2h du mat. Mais bientôt j’allais être réveillé par des contrax et devoir subir le rituel prend 1 bain, prends 1 spasfon car l’homme était persuadé que c’était pas le moment..
    pr bb2 j’arrivais à la mat tranquillou vers 19h avec des contrax régulière…
    Pr bb3 ben je dormais aussi car il était encore 2h du matin jusque 6h45 que la poche fissure.

    Répondre
  40. Marine.D
    le

    8h moins le quart avant l’accouchement j’avais mes toute première contractions espacées d’une heure. Nous avons attendu qu’elles s’espace de 5-10 min. Une heure après être arrivé à la mat bébé était déjà là

    Répondre
  41. Lil'a
    le

    Huit heure moins le quart avant Minette je dormais comme une bien-heureuse en songeant qu’elle arriverait sûrement plus tôt que prévu pour 2 bonnes raisons.
    1ère bonne raison: l’anniversaire de Papa d’Amour arrivait le 25 août (nous étions dans la nuit du 23 au 24/08). Mon frère aîné avait eu droit à une situation rigolote avec sa première fille, ma nièce étant née la veille de son anniversaire… je n’en attendais donc pas moins de mini-me. 🙂
    2nde bonne raison: instinct pure. Le sort a toujours été tellement ironique avec moi que je ne me voyais que trop bien dans la posture de l’observatrice goguenarde, tendant les sacs de couche/biberons/lingettes à Papa d’Amour. Un sourire mi amusé mi tendre sur le visage en lui souhaitant joyeux anniversaaiiiiiiireee…! 😀
    Bref ça n’a pas loupé… elle est née le 24/08 à 11h31, Papa d’Amour fêtant son anniversaire l’air éreinté le lendemain.
    Ah j’oubliais: le menus du repas la veille était des plats à emporter de notre resto Chinois favoris! (preuve s’il en est…)!

    Répondre
  42. Nadege
    le

    Huit heures moins le quart avant pepette,j’avais des contractions(supportables)je dis au futur papa,c’est pour cette nuit(on etait au bout du bout du terme,et j’en pouvais plus d’etre enceinte)il me repond : bon ben je vais me coucher,et dormir un peu.
    Et moi dans le salon en train de chronometrer les contractions(qui etaient de plus en plus rapprochées et plus douloureuses)
    A 2h du mat,directions la maternité,puis tout est allé assez vite Après la péridurale(ouf)bébé est arrivé comme une lettre a la poste,et la surprise d’une petite pepette.aujourd’hui elle a 4 mois,on est dingue de sa frimousse,et il n’y aura pas de deuxième.

    Répondre
  43. Fleur
    le

    Huit heure moins le quart avant Loulou j’avais perdu les eaux depuis plus de 24h et nous étions à la maternité depuis tout ce temps en attendant que viennent…Les contractions…Donc huit heures moins le quart avant son arrivée, nous étions deux futurs parents euphoriques qui commençaient à espérer le déclenchement de la accouchement…On a été gâté

    Répondre
  44. Jonathan
    le

    8h -15 on était déjà à la maternité (arrivé à 4h naissance 21h ) mais sinon la veille à 18 h on y était allé car la futur maman sentait que c’etait le moment, réponse de la SF  » vous pouvez rentrer chez vous, ce ne sont pas des contractions de travail, il y a de grande chance que vous alliez au terme » (Maël est né avec 1 mois et demi d’avance le lendemain )

    Répondre
  45. Fonky
    le

    8h moins le quart avant l’arrivée de boubounous,j’avais qq contractions mais je pensais que ce mal de ventre était du a la mega raclette que j’avais mangé. Bref…un couple d’ami etait chez nous et mon amie étant déjà maman depuis peu de temps elle m’à raconte son accouchement « horrible » par le menu. Au final 6h après on filait à l’hôpital ou tout s’est merveilleusement bien passé

    Répondre
  46. Anaïs
    le

    Ici, je rentrai dans un bain après avoir pris des spasfons pour savoir si c’était le vrai travail. 30 min plus tard on se couchait en chronométrant le temps entre les contractions. Et on s’est finalement dit qu’il fallait y aller. Arrivée Mater à 0h20. A 1h30 on me dit qu’il faut revenir vers 3h30 le temps que ça s’ouvre… Et nous voilà parti faire une danse dans le parc de la maternité. 20min plus tard je revenais car insupportable ces contractions. Il est arrivé à 7h25 mon petit Eliam

    Répondre
  47. Stéphanie
    le

    Je crois que j ai fais encore plus extravagant! Huit heure moins le quart avant bébé 2 je faisait… Du drift en subaru sur un immense parking enneigé… A minuit et qq!
    Mon mari ne voulait pas prendre de risques mais je lui ai dit que vu la taille du site, il n y avait aucun risque, et la voiture qui tourne simplement sur elle même sans acoups ne représentait aucun danger non plus… Même si ça paraît assez sportif c était un souvenir mémorable! Ensuite une bonne nuit de sommeil et un accouchement éclair a 7:55 le lendemain… Qui a failli se produire dans la même subaru, on est arrivé tout juste a la mat…vive les campagnes isolées…

    Répondre
  48. Valérie
    le

    8h avant bébé j etais en train d insulter toute la maternité qui voulait me renvoyer chez moi après 48h de contractions toutes les minutes et une nuit sous morfine. Je partais même a moitié à poil avec ma perfusion pour aller dans un autre hôpital me faire la péridurale moi-même !
    Sans parler du fait que j ai failli balancer le monito dans la figure du gyneco qui m a fait cette superbe proposition !!!!
    Léon est né a 22h38 par césarienne en urgence car son coeur ne tenais plus les contractions… Mais MERCI MONSIEUR pour cette brillante idée !

    Répondre
  49. Carine
    le

    Je me revois m installant devant la tv avec mon bol de miel pops pdt que le homme ce préparait pour aller travailler. Et hop perte des eaux… et en route pour plus de 30 heures avant arrivée de ptit monstre il y aura 3 ans dans 2 semaines.

    Répondre
  50. Erwan
    le

    Moi je luttais avec la piscine d’accouchement qu’on nous avait prêté pour la gonfler. Eh oui le gentil chiot de notre amie propriétaire de ladite piscine avait eu le bonne idée de la mâchonner. Donc j’ai filer au mag de sport le plus proche pour acheter leur stock de rustines et je me suis empressé de réparé la piscine. Malgré tous mes efforts elle a continué à fuir toute la journée. Mais j’ai réussi à maintenir la pression et surtout la température constante pour que ma douce puisse accoucher dans cette piscine dont elle avait tant rêver pour les deux premiers.

    Répondre
  51. Edwige
    le

    Bonsoir,

    8h moins quart avant la grande, j’étais déjà a la maternité depuis 3h. (Les contractions avaient déjà commencées depuis 6:30 déjà !!!) J’étais assise en train de faire mumuse sur leur gros ballon, et mr boudait… Il me posait pleins de questions pendant les contractions et ne me comprenait pas pourquoi je l’envoyais balader !!!

    Pour mon 2ème, j’étais tranquillement en train de dormir après une soirée pizza entre amis !!

    Répondre
  52. Mélissa
    le

    8 heures moins le quart avant bébé ! Quand j’ai vue le titre de l’article , j’y ai réfléchit avant de cliquer sur le lien… 8 heures moins le quart avant la perte des eaux nous étions dans la file du drive mac do bien trop épuisée à faire à manger et mon homme bien trop déçu qu’on nous revoit (encore) chez nous ! 8h après le sourire aux lèvres parce qu’on nous ne renverrait pas chez nous, cette fois on allait enfin la rencontrer ! Notre « pépite » si bien surnommée

    Répondre
  53. Maeva
    le

    8h avant bebe j’etais A ma dernière séance photo de grossesse pour finir l’evolution Du ventre en photo , il était hors de question que je loupe cette photo j’ai pris sur moi et hop 1 photo entre 2 contractions

    Répondre
  54. Garon
    le

    Huit heure moins le quart avant mes deux accouchements j’étais à la plage. Après être allé à la maternité le jour du therme pour le monitoring nous avons décider de nous poser face à la mer dans les galets et de nager un peu… Résultats début des contractions… Et bien sûr la tête des gens qui se demander si j’allais pas accouché sur place. Du coup pour la deuxième un an après j’ai décider d’aller à la plage deux jours avant la date prévu et bim de nouveau les contractions sont arrivées et une deuxième petite fille est née

    Répondre