La pyjama party

pyjama party

Il est à peine 21h ce samedi que Mychoup’ est déjà dans son lit. Enfin, pas vraiment le sien, celui de la chambre d’amis. Aujourd’hui, c’est soirée pyjama. Elle a invité sa meilleure copine à passer ce moment à ses côtés. Et ensemble, elles trépignent d’impatience d’aller se coucher.

« Pour une pyjama party, il faut se mettre en pyjama », leur ai-je rappelé. « En chemise de nuit, papa, on est des princesses. » Un bisou, deux bisous, un câlin furtif, et les voilà qui se couchent sagement, le sourire en coin. A peine ai-je le temps de fermer la porte derrière moi que de premiers rires étouffés s’échappent de la chambre.

La pyjama party, c’est un moment précieux. On y rêve de fées, on se raconte des histoires, on saute sur le lit, On danse à s’en faire tourner la tête, on tisse le canevas d’une amitié qui grandit, on s’invente une vie de coquines et on se crée des souvenirs. De quoi remplir ses rêves de la nuit, et plus encore.

Pour parfaire la scène, il fallait un grand méchant loup. Un rôle qui m’allait visiblement comme un gant. Profitant d’une pause entre deux éclats de rire, je passais alors la tête dans l’embrasure de la porte pour leur signifier d’un regard sombre qu’il était temps de laisser le calme envahir la pièce. Une fois. Deux fois. Trois fois.  23h30, extinction des feux. Les voilà plongées dans des rêves de complicité.

« Tu sais papa, moi mes amies, je les adore. Je voudrais rester tout le temps avec elles. Et je leur ferais plein de jolis dessins. »

Crédit photo : deux petites filles sautent sur un lit

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 15 mars 2016 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


4 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *