Une machine à lire les pensées des bébés

1 Avr 2012

machine à lire les pensées des bébés et des enfants

Vous en rêviez, le professeur Ernesto Fusquepa l’a fait ! Chercheur argentin jusque-là inconnu du grand public comme de la communauté scientifique internationale, cet homme – certes un brin illuminé mais terriblement ingénieux – vient d’inventer la machine à lire les pensées des bébés. De quoi faire fantasmer tous les jeunes parents qui rêvent secrètement de découvrir ce qui se cache dans la caboche de leurs têtes blondes !

Comment ça marche ?

Le chercheur et son équipe ont mis au point un mystérieux appareil, cœur du dispositif, permettant de décrypter et d’interpréter les impulsions électriques émises par le cerveau de l’enfant et détectées par un électro-encéphalogramme. « Plusieurs années de recherche ont été nécessaires pour mettre au point cet appareil », précise-t-il dans une revue scientifique argentine. Et il faudra encore au moins 5 ans pour fiabiliser les résultats. Mais l’équipe argentine, désormais au centre de nombreuses convoitises, ne manque pas d’ambition. Elle annonce ainsi travailler sur la conception d’un prototype susceptible de servir de base à une production en série de l’appareil, pour une commercialisation envisagée auprès du grand public d’ici une dizaine d’années aux Etats-Unis. Mais si cette machine étrange lit les pensées des bébés, pourquoi pas celles des adultes ?  » Leurs schémas de pensées sont trop complexes pour l’instant, précise Ernesto Fusquepa. Nous y travaillons !  »

Des réactions mitigées

En France, l’annonce de cette nouvelle n’a pas laissé la communauté scientifique insensible. Si d’éminents spécialistes crient déjà à la supercherie, la plupart des chercheurs français souhaitent pour l’instant rester prudents, avant de se prononcer. « Si cet appareil fonctionne réellement tel qu’annoncé, la découverte de Monsieur Fusquepa bouleversera nos connaissances actuelles sur le fonctionnement du cerveau, et notamment celui du jeune enfant », concède ainsi Sara Delabeaux, professeur de neurologie pédiatrique au sein du laboratoire de recherche LF2-RMF à Paris. De leur côté, plusieurs fonds d’investissements se sont déjà déclarés prêts à soutenir la démarche engagée par le chercheur argentin, en finançant les quelques années de recherche encore nécessaires avant la commercialisation de cette trouvaille.

Et vous ? Lire les pensées des bébés, c’est votre truc ou pas ? Achèteriez-vous une telle machine ?

Crédit photo : Obscenity

 

6 réponses to “Une machine à lire les pensées des bébés”

  1. anne laure 1 avril 2012 at 9 h 42 min #

    je ne l acheterais surement PAS !!!!
    l enfant developpe son langage(entre autres) ,justement parceque l adulte ne peut pas lire dans ses pensées…..

    • anne laure 1 avril 2012 at 9 h 46 min #

      l enfant ne verrais plus l interet à interagir avec l adulte si celui ci pouvait lire dans ses pensées….. 🙁

  2. Elise 1 avril 2012 at 14 h 31 min #

    Très joli poisson d’avril! Et je ne « m’offusque pas ». krkrkr. 😛

  3. anne laure 1 avril 2012 at 16 h 07 min #

    ah c etait une blaguounette….(dit elle vexée…)
    zut moa qui avait une bonne raison de râler (dis elle avec une moue boudeuse)…..suis tombée dans le panneau …..

  4. Olivier 2 avril 2012 at 8 h 56 min #

    Effectivement,un petit poisson s’est glissé dans le fil de ce blog 🙂

    Néanmoins, la science-fiction, même la plus improbable, se nourrit toujours de la réalité… comme vous pourrez le constater ici : http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/201112/20/01-4479582-des-machines-a-lire-les-pensees-dici-cinq-ans.php

  5. Minicoeur 3 avril 2012 at 23 h 46 min #

    Pas cooool. Bah oui, comme on est plus le 1er, je me suis pas méfié….

Envoyez une réponse