Rééducation périnéale : quelle méthode choisir ?

femme-enceinte-entrain-de-realiser-un-exercice

Vous avez accouché ou êtes ménopausée et avez l’impression que vos muscles du périnée se relâchent ? Vous vous demandez comment tonifier votre périnée et renforcer votre plancher pelvien ? Alors, cet article est fait pour vous !

Le but de la rééducation périnéale est d’apprendre à bien localiser et solliciter son périnée pour prévenir notamment l’incontinence urinaire. Il existe plusieurs méthodes à faire à la maison ou chez un professionnel de santé pour rééduquer votre périnée. Faisons le point ensemble !

3 méthodes efficaces pour la rééducation périnéale

Si vous souhaitez retrouver un périnée tonique et renforcer votre plancher pelvien, découvrez ces trois méthodes vraiment efficaces !

1 | Pratiquez la rééducation manuelle

Réalisée par un spécialiste, cette méthode consiste en un toucher vaginal qui aide à comprendre comment fonctionnent les muscles du périnée et comment les entraîner. Faciles à faire à la maison, les exercices de Kegel sont également conseillés pour la rééducation manuelle du périnée. Ils permettent de muscler le plancher pelvien et s’ils sont réalisés régulièrement, sont très efficaces en cas d’incontinence urinaire à l’effort ou d’urgence. Ces exercices consistent à contracter activement le périnée de manière répétée.

Pour optimiser leurs bienfaits, ces exercices peuvent être couplés à des accessoires. Vous pouvez par exemple utiliser des cônes vaginaux. Le but est de les retenir à l’intérieur du vagin en contractant le périnée. Au fur et à mesure, vous pouvez augmenter le poids des cônes pour solliciter davantage les muscles. Les boules de geisha aident à entretenir la tonicité du périnée lorsque la rééducation est terminée. Vous pouvez également réaliser l’exercice de fausse inspiration, mis au point par le Dr Bernadette de Gasquet.

2 | Rééduquez votre périnée avec le biofeedback

Le travail périnéal effectué avec le biofeedback se déroule grâce à une sonde placée dans le vagin. Elle est reliée à un écran sur lequel vous suivez l’intensité des contractions et le relâchement des muscles du périnée.

Cette technique aide les femmes à prendre conscience de la puissance des contractions du périnée et leur durée pour ainsi mieux les contrôler. Les séances de biofeedback sont très efficaces pour tonifier le périnée et lutter contre les problèmes d’incontinence urinaire après un accouchement ou la ménopause. Les sessions de biofeedback sont assurées par des kinésithérapeutes, des médecins spécialisés, des sages-femmes ou à l’hôpital. Elles durent généralement entre 30 et 45 minutes.

3 | Consolidez les muscles du plancher pelvien avec l’électrostimulation

L’électrostimulation est une méthode de rééducation périnéale consistant à introduire une sonde dans le vagin. Elle est rattachée à un appareil qui envoie des impulsions électriques, provoquant ainsi de petites contractions qui viennent stimuler et tonifier les muscles du périnée. Deux à trois séances par semaine d’une vingtaine de minutes sont nécessaires. Cette méthode s’utilise très souvent en complément du biofeedback.

Cette technique ne nécessite pas d’effort, car les muscles pelviens sont stimulés par contractions passives. L’électrostimulation est un procédé fiable pour traiter l’incontinence urinaire. Par contre, cette technique se révèle un peu moins efficace que lorsque la patiente contracte son périnée de manière active.

Et vous, quelle méthode avez-vous choisie pour rééduquer votre périnée ?

Article posté le 10 janvier 2022 et mis à jour le 10 janvier 2022 dans Questions de parents, Autres, Société

Par Lola

Élue meilleure tata du monde par un jury très exigeant (et pour le moins restreint), Lola prend son rôle très au sérieux ! Si elle répond toujours présente pour faire des blagues et apprendre des bêtises aux plus jeunes, elle est aussi particulièrement sensible à la thématique de la parentalité bienveillante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits