Mychoup’, dans le gris de la rue

Mychoup' dans le gris de la rue

Dans la rue. Les murs sont gris, le ciel est gris, les visages sont gris. C’est l’hiver.

Les passants passent. Les yeux ouverts mais l’esprit ailleurs. Les marchands, eux, n’ont même plus le cœur à marchander. Personne ne rit. En même temps, il n’y a pas de quoi. Il fait froid. Il fait gris.

Personne ne rit sauf… Mychoup’. Morte de rire. Presque à se rouler par terre. Quelques mètres devant moi, elle gambade d’un pas mal assuré dans les rues piétonnes de notre petite ville si grise. Si froide. Silencieuse comme une journée d’hiver.

Elle frôle les passants, s’arrête à leurs côtés, les salue chaleureusement, les gratifie d’un sourire qui crépite de bonheur. C’est le feu de la joie de vivre qui danse en elle. Elle veut le faire partager. Sans chichi ni complexe. En toute humanité.

Mychoup’ marche devant moi, le cœur rempli de malice, bien décidée à badigeonner de couleurs ce monde décidément trop gris. Devant elle, les passants passent. Leurs yeux s’enfuient dans leurs manteaux. Elles insistent.

Ca y est, leurs regards se croisent. Une fois, deux fois, trois fois. Leurs visages s’illuminent. Ils esquissent un sourire, la saluent finalement, et continuent leur chemin, du soleil plein les yeux.

« Le ciel est gris mais la vie est belle », leur dirait Mychoup’ si elle pouvait parler !

Et vous ? Comment vos enfants vont rendent-ils le sourire que vous pouvez parfois perdre ? Ont-ils cette facilité à aller vers les autres ?

Crédit photo : Cécile Geng

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 3 janvier 2013 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


17 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. WonderMômes
    le

    Mon deuxième est un ptit soleil à lui tout seul, comme ta Choup…toujours le sourire ou presque, ces enfants sont des pépites <3

    Répondre
  2. Clairou
    le

    Oulala tellement gris que tu me mets la larme à l’oeil!

    La sangsue est comme ta choup! elle fait des sourires, fait coucou de la main,court, saute; bref un vrai rayon de soleil dans la rue grise!
    J’ai tellement hâte qu’elle soit blanche pour voir la tête de la sangsue! Et faire de belles photos!

    « Les enfants sont merveilleux » disait un grand homme… Et c’est vrai!

    Répondre
  3. Benedicte
    le

    Tout mignon ce texte ! 🙂
    Alors souvent ici les gens sont étonnés quand mon gamin va vers eux, et leur envoi un bonjour enjoué…!
    C’est vrai que souvent, en partant à pieds pour l’école, avec la pluie, la poussette et petit frère qui chouinaille, je suis d’humeur grognonne, et mon grand gambade déjà dans les flaques et me lance un « on fait la course ? » qui me fait oublier la grisaille et la galère de ces nombreuses rues à traverser jusqu’à destination.
    La vie est douce avec eux ! 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est génial d’avoir le sourire même quand la situation ne s’y prête pas. Je ne sais pas où nos enfants vont puiser cet élan de vitalité constant… 😉

      Répondre
  4. Amélie Epicétout
    le

    Hier ma Chouquette courait partout chez le marchand de fruits et légumes avec de grands éclats de rire, j’avoue que j’étais un peu gênée qu’elle mette le waï. Et puis elle s’est approchée de la dame qui mettait les oranges en rayon tout doucement, elle a attendu qu’elle se retourne et lui a sortit un grand « bonjour! », la dame lui a rendu son bonjour et son sourire et j’ai trouvé ça chouette. Ils sont tellement spontanés nos p’tits bouts que c’est que du bonheur en fait.

    Répondre
  5. Christine
    le

    Je ne connais pas son secret, mais Minipouss est aussi toujours en train de rire et de sourire. Il peut aussi prendre l’air d’un p’tit lutin pour faire craquer les gens, et ça fonctionne !! Ses éclats de rire sont mon rayon de soleil perpétuel, que du bonheur dans ses jours gris, coincée entre métro-dodo-boulot !
    Il n’y a rien de plus beau que le rire d’un enfant 🙂

    Répondre
  6. Agnès
    le

    Tout petit Simon souriait au tout-venant, je me disais que si quelqu’un voulait l’enlever il se laisserait faire en riant. Maintenant il fait son timide face aux nouvelles têtes ou aux situations inhabituelles : il se réfugie dans mes bras si mes beaux-parents, qu’il adore et voit presque toutes les semaines, viennent chez nous. Mais, s’il est porté sur mon dos, il fait coucou aux voitures et aux passants, aux oiseaux, aux chiens ou chats, aux poubelles et aux barrières de parking.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oué, y’a toujours un moment où ils prennent conscience qu’on ne peut pas aborder la vie spontanément. Et ça doit leur mettre les j’tons. Mais avec maman ou papa pas loin, ils redeviennent des superman 😉

      Répondre
  7. Supamam
    le

    Complètement, ils ont ce pouvoir ! Une risette, une caché-coucou qui part en fou rire, un pet de travers dans une salle d’attente et tout le monde se détend ^^
    Heureusement qu’ils sont comme ça, on peut essayer de prendre exemple (« pet » être pas pour tout o_O lol)

    Répondre
  8. elodie
    le

    moi c’est quand je la vois sourire jouer découvrir son monde quand j’arrive chez nounou aprés une journée de travail pas toujours sympatique et un temps de transport dont je me passerai bien dés que je la vois j’oublie tout ces ptits tracas ^^

    Répondre
  9. elodie
    le

    elle découvre et s’émerveille de tout c’est vraiment quelque chose qu’on a perdu en tant qu’adulte et c’est une joie de le retrouver un peu auprés d’elle ! hier soir elle jouait avec son papa avec son livre musical et elle tournait les pages pour avoir une nouvelle chanson et elle nous regardait en souriant 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui, on a perdu ce petit truc qui fait qu’un bébé peut s’émerveiller pour quelque chose qui parait anodin. Mais ça revient un peu aux côtés d’un enfant 😉

      Répondre