Mychoup’ à la petite école

école

Ca fait des mois que Mychoup’ nous le rabâche : « Moi grande, veux aller à l’école moi ! » L’école, c’est son Amérique à elle. Une terre sauvage qu’elle rêve de conquérir.

Y’a qu’à voir ses yeux lorsque chaque matin, elle rejoint super-nounou qui dépose sa fille à la maternelle. Elle bave d’envie de la suivre dans la cour.

Et le soir à la maison, à quoi joue-t-on ? Je vous le donne en mille : à l’école. « Papa ? C’est toi la maitresse. Alors, on fait quoi ? »

Mychoup’ veut tellement aller à l’école que nous nous étions interrogés il y a quelques mois sur la possibilité qu’elle fasse sa rentrée à deux ans. Je vous en parlais ici à l’époque.

Après bien des hésitations, nous y avions renoncé. Aucun n’établissement digne de ce nom ne souhaitait la recevoir, nous ne la jugions pas encore tout à fait prête et les avis que nous avions recueillis à ce propos étaient très mitigés.

Mais voilà, force est de constater que sa détermination ne s’est pas évanouie dans les limbes de ses désillusions. Bien au contraire. Elle s’est renforcée.

Alors quand super maman a annoncé hier à Mychoup’ qu’elle allait bientôt aller « à la halte garderie », ses yeux se sont mis à briller d’un bonheur incandescent : « c’est la petite école maman ?« 

Oui. Mychoup’ va aller à la « petite école ». Comme une sorte d’école avant l’école. Une ou deux fois par semaine, elle quittera le cocon douillet que lui offre super nounou depuis sa naissance pour se confronter à une autre réalité. Comme on part à l’aventure à la découverte d’un autre monde.

Cette « petite école » comme elle l’appelle, c’est une crèche multi-accueil. Rien de bien extravagant. Mais pour elle, c’est le nirvana. L’occasion de rencontrer d’autres enfants de son âge, de découvrir un autre cadre avec d’autres règles, de participer à de nouvelles activités. Bref, de s’ouvrir aux autres, avant le grand saut. Celui qui la mènera en septembre dans sa cour des grands. En petite section de maternelle.

Et vous ? Vos enfants expriment-ils l’envie d’aller à l’école ? Commet les avez-vous préparé à leur première rentrée ?

Photo Credit: horizontal.integration via Compfight cc

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 29 janvier 2014 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


33 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Emma June
    le

    MisterBB ne parle que de ça!! Tout le temps…Si on va se promener et qu’on a le malheur voir une école, c’est la fin!
    On lui a dit « Pipi et caca dans les toilettes pour aller à l’école car la maîtresse ne peut pas changer les couches » mais bizarrement, même s’il nous le répète aussi souvent que « je veux aller à l’école moi », ça marche toujours pas jusque là :-/

    Répondre
  2. Rachel - Rayures et pois
    le

    Eliot va à la crèche 3 ou 4 jours par semaine depuis 1 an selon mon degrès de boulot (je bosse à la maison) du coup j’ai l’impression qu’il ne comprend pas bien la différence avec l’école. Nous lui avons pris des livres sur la maternelle à la bib et il ne faisait que dire « c’est la quèche » [trad : c’est la crèche »]. Il aura 2 ans et demi et septembre et du coup je m’interroge, on l’y met on le laisse à la crèche ? je ne sais pas trop…

    Répondre
  3. Pomdepin
    le

    C’est différent ici, il faut avoir 4 ans révolu au premier septembre pour rentrer à l’école primaire, pas de maternelle! Alors on est souvent prêt!

    Répondre
  4. Anaïs
    le

    Mon petit doudou est encore beaucoup trop petit pour nous parler de l’école, il a 14 mois. En septembre prochain, on va le mettre 1 jour par semaine à la halte garderie pour que pendant 1 année il découvre un peu le rythme de l’école et des nouvelles règles.

    Répondre
  5. Valea
    le

    Bonjour, je n’ai qu’une chose a dire : laisser le temps au temps! Je vois trop d’enfant qui vont à l’école à 2 ans et qui ont été précipiter dans l’apprentissage de la propreté et qui du coup n’ont pas eu le temps de se consacrer a d’autres choses qui les intéressaient plus à ce moment la. Je pense que chaque parent a ses raisons de vouloir mettre son enfant à l’école mais un enfant qui demande a y aller ne veut pas dire qu’il est prêt pour ça. L’idée de transiter par la crèche en sortant de chez nounou est une bonne alternative. N’oublions pas que l’école les enfants vont y passer de longues années a devoir se glisser dans un moule ……ce n’est que mon avis mais un enfant de 2 ans est bien différent d’un enfant de 3 ans et tant que l’école ne s’adaptera pas ( faute de moyen) et bien je pense que la crèche ou nounou a plus de sens, car a 2 ans même si on est grand pour plein de chose on est encore aussi un bébé qui a besoin de câlin, de réconfort et de temps pour faire les choses……

    Répondre
    • Olivier
      le

      Tout à fait, c’est d’ailleurs aussi ce que disent de nombreux professionnels de l’éducation. A moins de trouver une école (exemplaire) prête à les accueillir dans d’excellents conditions, mieux vaut patienter un peu. Et passer par des étapes transitoires comme la crèche, la halte garderie…

      Répondre
  6. Julia
    le

    Ici, les fenêtres donnent sur la cour d’école, et son tobogan et ses petites balançoires… alors, meme si vu d’en haut ça ressemble fortement à la crèche, l’école ça fait rêver!! on en parle aussi tous les jours.
    et on a aussi le « y a pas la tétine à l’école! » mais c’est pas pour ça qu’elle la laisse de côté.
    mais je pense qu’à 2 ans et demi passés maintenant, elle est prête! la séparation avec les copains de la crèche qu’elle connait depuis ses 2 mois va être difficile par contre! pour maman aussi…

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pour ma part, j’ai peur qu’elle place beaucoup d’espoirs dans l’école et qu’elle soit déçue le moment venue… mais bon, de toute façon, elle n’y coupera pas !

      Répondre
  7. Emilie
    le

    Mon fils étant à la crèche, c’est un peu la petite école.
    Donc il ne fait pas trop la différence. Il a visité sa future école (rentrée en septembre comme Mychoup’) mais pas de réaction.

    Répondre
  8. Clairou
    le

    La sangsue adore aller à l école!!!
    Elle y est rentrée à 2 ans et demi, la propreté n était pas tout à fait acquise et ce n’était pas grave!!
    Elle est entrée en toute petite section de maternelle, qui laisse les enfants à leur rythme.
    Elle est très contente d y aller même si au début ça a été difficile de se séparer, mais une fois maman partie tout allait bien, et je la retrouvais tout sourire le soir.

    Répondre
  9. MORVAN
    le

    Pour mon aînée c’était une joie inouïe de rejoindre l’école… Elle est depuis captivée par ses maîtresses successives… Certains enfants curieux ont besoin de la source d’abondance d’informations que représente l’instit et de l’interaction avec les autres élèves.
    Le plus dur est d’attendre pour eux pas l’apprentissage de la propreté enfin pour ma fille.
    Elle va adorer son futur mois de septembre !

    Répondre
  10. Doudou
    le

    C’est « marrant » ça ^^
    Et le jour de la rentrée elle pleurera comme tous les autres enfants… :p
    Je vous redirais ça dans 1 à 1,5 ans je pense 😉

    Répondre
  11. Made moiselle
    le

    Pour mon premier, j’ai attendu qu’il soit prêt et il le fut à 4 ans en intégrant la moyenne section directement. Il est aujourd’hui en CP comme tout les autres enfants de son âge.

    Pour ma fille, à force de voir son frère partir à l’école et en parler à la maison à son retour, elle a fait sa rentrée en Octobre, à 2 ans et 4 mois, retardé par les vaccins obligatoires pour la n’école etc ..

    Si votre Choup demande c’est génial je trouve ! Profitons en ça risque de ne pas durer cette amour de l’école malheureusement 😉

    Répondre
  12. Cloe D.
    le

    Mon fils est allé à la halte-garderie dès ses 6 mois et il a toujours adoré et a toujours hâte d’y aller. Il devait faire sa rentrée en pré-maternelle en septembre 2013 mais ils ne l’ont pas accepté car il n’était pas propre (à tout juste 2 ans ça me paraît normal mais bon). Du coup je l’ai remis à la halte. Mais ce sera sa dernière année car en septembre 2014 il devra commencer la petite section. J’espère qu’il sera propre à ce moment-là car pour l’instant, il n’y a eu aucun progrès 🙁

    Répondre
  13. Valérie
    le

    À 18 mois, doudou a découvert un endroit magique. Des touts petits (presque) comme elle, s’entassent dans une allée pour rencontrer dans un lieu inconnu. C’est l’école! Depuis elle ne pensera qu’à ça. Jusqu’au jour de l’inscription. La pauvre, elle n’avait pas compris que c’étsit

    Répondre
  14. selky
    le

    Mon ptiQ de deuzans 1/2 languit aussi, on y amène/récupère sa sœur ensemble et il y resterait volontiers !! Mais pareil en attendant septembre : il va à la crèche deux matinées par semaine pour s' »habituer » !
    Pour lui c’était tout nouveau car c’est moi qui le garde, mais il a pris plaisir à jouer avec les « popains » !!
    Que ça passe vite !!!

    Répondre
  15. Egyptia
    le

    J’avais peur que mon fils soit trop petit quand il a fait sa rentrée en septembre, il n’avait que 2 ans et demi parce qu’il est né en fin d’année et il était encore très bébé. Je lui disais qu’il allait beaucoup s’amuser avec d’autres enfants à l’école mais je crois qu’il ne comprenait pas trop. Il parlait mais avait beaucoup de mal à se faire comprendre en dehors du cercle familial, et il ne comprenait pas encore toujours ce qu’on lui disait alors suivre les consignes de la maîtresse… Mais je m’étais inquiétée pour rien, il est très social (pourtant il n’a jamais fréquenté de crèche ou de nounou) et a tout de suite adoré aller jouer avec les autres enfants. L’école lui a fait faire un bond de géant niveau langage et communication, c’est génial.
    Faut faire confiance à nos petites bouilles, ils sont souvent plus prêts qu’on ne le croit 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est chouette de voir son enfant s’épanouir ailleurs qu’au sein de sa famille, de le voir se confronter à d’autres réalités et en revenir renforcé. 🙂

      Répondre