Nom de naissance pour bébé : lequel donner à son enfant ?

nom-famille-bebe

Lorsqu’un bébé vient au monde, les parents ont la tâche difficile de lui choisir un prénom. Mais, savez-vous qu’il est également possible de choisir le nom de naissance d’un enfant ? En effet, même si depuis toujours la tradition veut que l’enfant prenne le nom paternel, les choses sont différentes aujourd’hui. Alors, quel nom donner à son enfant ? On vous explique.

Quel nom de famille peut-on donner à bébé ?

Avant, la question ne se posait pas. Un enfant prenait automatiquement le nom du papa à la naissance. Mais, depuis le 1er janvier 2005, en matière de nom de famille lors d’une naissance, vous avez désormais trois possibilités :

  • transmettre le nom du père uniquement ;
  • transmettre celui de la mère ;
  • donner les noms accolés, dans l’ordre de votre choix.

Mais attention, en cas d’absence de déclaration de choix des parents, c’est celui du père qui sera encore transmis de manière automatique.

La prééminence paternelle est donc toujours maintenue, sauf si le couple est non marié, et que le père ne reconnaît pas l’enfant à la naissance. Dans ce cas, il portera le nom de sa mère. S’il y a reconnaissance tardive, alors les parents pourront changer le nom de l’enfant d’un commun accord en le remplaçant par celui du père ou en accolant les deux noms.

Les multiples possibilités du nom composé

Peut-on donner deux noms à bébé, à savoir celui du père et celui de la mère ? La réponse est oui, mais il y a tout de même quelques règles de principe à respecter. Ainsi, si les parents portent chacun un seul nom, à savoir Lebas pour le papa et Lemaire pour la maman, par exemple, l’enfant pourra alors porter le nom de Lebas Lemaire ou Lemaire Lebas.

Si l’un des deux parents porte déjà un nom composé, la règle est la même. L’enfant pourra porter le nom du papa accolé à celui de la maman, même si ce dernier est composé. Si les deux parents portent tous deux un nom de famille composé, alors ils ne pourront donner à leur enfant qu’un seul de leurs patronymes.

Sachez cependant que les noms composés et séparés par un tiret (avant 2005) sont indissociables et comptent pour un seul nom.

Nom de naissance pour bébé : des règles à respecter pour la déclaration conjointe

Pour faire valoir votre choix, vous devez à tout prix effectuer une déclaration conjointe en remplissant le formulaire Cerfa n° 15286 où vous indiquerez votre préférence. Ce choix doit être fait dans les 5 jours suivant la naissance de l’enfant. La démarche est gratuite, mais le choix est irrévocable.

La déclaration doit être signée par les deux parents, à la même date, et remise à l’officier de l’état civil avec la déclaration de naissance. Enfin, sachez que le nom de famille choisi pour l’aîné vaudra pour tout le reste de la fratrie. Les démarches ne sont donc à effectuer que pour le premier enfant.

Et vous, quel nom de naissance avez-vous choisi pour votre bébé ?

Article posté le 4 mai 2022 et mis à jour le 4 mai 2022 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits