Pourquoi bébé refuse de dormir dans sa chambre ?

bebe-refuse-dormir-dans-sa-chambre

Alors que votre enfant semblait accepter sa chambre et surtout son lit, voilà qu’il refuse d’y dormir désormais. Malheur ! Que se passe-t-il ? Comment interpréter et comprendre cette phase ?

Rassurez-vous, nous sommes tous concernés. On vous explique ci-dessous le pourquoi du comment. Et on vous donnera même quelques astuces pour que votre loulou retrouve, à nouveau, l’envie d’aller dans son lit.

Pourquoi bébé ne veut-il pas dormir dans son lit ?

Le sommeil de votre bébé est une question difficile. Alors que vous avez fait le choix de le laisser dans sa propre chambre et dans son lit, il est essentiel de comprendre pourquoi votre enfant pleure dans son lit.

Et si lui ou elle dispose uniquement de ses pleurs et de ses cris pour s’exprimer, il est primordial de saisir leurs nuances.

Les pleurs et les cris de votre bébé peuvent avoir des origines diverses :

  • L’angoisse de la séparation : si, en règle générale, vous êtes deux à dormir, bébé se retrouve seul dans sa chambre. Bébé angoisse et pleure lorsqu’il est séparé de ses parents.
  • Il est malade ou ne se sent pas bien : cela peut provenir d’une douleur digestive, d’une poussée dentaire ou d’une selle qui lui irrite les fesses, les raisons sont multiples si bébé n’est pas au mieux.
  • Il fait des cauchemars ou fait des terreurs nocturnes : cela survient surtout autour de 0 à 9 mois où votre bébé ne fait pas la différence entre réalité et rêve. Dès qu’il se réveille d’un cauchemar, il se sent alors angoissé.
  • Il ne se sent pas en sécurité : un bruit ou un objet peut l’angoisser ou l’empêcher de s’endormir. Un événement dans la journée peut aussi l’avoir marqué, il a alors besoin d’évoquer son stress et de vous raconter ce qui s’est passé.

5 astuces pour que bébé dorme dans sa chambre ?

Avant toute chose, quel que soit le motif qui empêche votre bébé de dormir seul dans sa chambre, vous devez être présent pour lui, car votre enfant a besoin de vous.

Ensuite, même s’il est difficile de mettre le doigt sur ce qui l’empêche de dormir, vous pouvez mettre un maximum de chances pour le mettre en confiance. Cela va l’aider à se réapproprier son lit. Voici quelques astuces pratiques :

1 | Adoptez une routine du dodo 

Cela rassure et instaure un rythme sur lequel votre bébé va pouvoir se caler. Cette routine doit évidemment se terminer par le coucher du bébé dans son lit.

2 | Faites preuve de patience et avancer petit à petit 

Même si ces moments sont difficiles pour vous en tant que parents, ils le sont tout autant pour votre enfant (surtout qu’il ne peut pas s’exprimer verbalement).

3 | Rassurez votre enfant encore et encore

Avec des mots, des caresses, des chuchotements. Il doit sentir que vous êtes près de lui et que rien ne lui arrivera de mal pendant la nuit.

4 | Laissez une veilleuse allumée dans la chambre de votre enfant

Certains enfants aiment avoir un filet de lumière dans leur chambre. Cela les rassure, surtout s’ils ont peur du noir.

5 | Faites attention aux détails 

Chambre entre 18 et 20°, choisir un matelas adapté à son âge et à son poids, veiller à ne pas avoir d’objets et de peluches qui entravent ses mouvements.

Pour que votre bébé accepte de s’endormir dans sa chambre, il doit être en confiance. Alors, il pourra apprivoiser son environnement et se l’approprier. Rassurez-vous, même si cela semble un tantinet long, ce n’est qu’un passage momentané.

Et vous, votre enfant refuse-t-il de dormir dans sa chambre ?

Article posté le 4 janvier 2022 et mis à jour le 4 janvier 2022 dans Questions de parents, Problèmes de sommeil, Sommeil

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits