Pourquoi les papas doivent changer les couches de bébés

29 Oct 2018

les papas doivent changer les couches de bébé

Dans l’inconscient collectif, l’homme joue à coucou/caché avec son lardon pendant que la femme prépare la popote. L’homme apprend à sa progéniture à marcher alors que la femme lui change ses couches. Chacun a sa place.

Fermement ancré dans les années 50, ce modèle parental est – réjouissons-en nous – largement critiqué ces dernières années. Parce que les hommes sont de plus en plus nombreux à vouloir prendre à bras le corps leur condition de père, autant que les mères veulent vivre leur vie de femmes.

Soyons clairs : il faudra de nombreuses années avant qu’un nouveau modèle parental émerge de l’expression des aspirations de cette nouvelle génération de parents. En attendant, rien n’empêche nos nouveaux pères de s’approprier des tâches autrefois dévolues aux mamans, pour contribuer à changer nos représentations collectives.

Papa : 7 bonnes raisons de changer les couches de bébé

Et si les papas changeaient les couches de bébé ? Aussi anodine soit-elle, cette tâche quotidienne est très représentative des stéréotypes qui collent à la famille.

1 | Ne pas laisser aux mamans la place de parent par défaut

Si votre enfant dépasse le mètre, vous cumulez probablement suffisamment d’expérience pour savoir que votre rang de papa ne vous confère qu’une position de second dans l’ordre des choses parentales. Chez le pédiatre ou à l’école, votre femme est l’interlocutrice de référence. Gardienne du bien-être de votre bambin, grande prêtresse du prendre soin, elle est l’élue. Et pour espérer conquérir la place du leader, il faut commencer tout en bas de l’échelle, par changer les couches de Choupinet. Pas le choix.

2 | Améliorer votre capacité en apnée

Vous qui aviez abandonné la natation en CM2, voilà une bonne occasion d’exploser vos records en apnée. En prenant du galon, vous découvrirez qu’il y a couche et couche. Celle qui se change la fleur au fusil et celle qui nécessite des semaines d’entrainement. Bref, inspirez… bloquez !

3 | Construire un lien unique avec bébé

On ne le dira jamais assez : c’est dans les moments du quotidien les plus anodins  qu’on construit les liens les plus forts. Et aussi farfelu cela puisse paraître, le temps du change fait partie de ces parenthèses enchantées pendant lesquelles se tissent les prémices d’une relation intime solide, pour le meilleur et pour le pire.

4 | Développer votre résistance aux odeurs

Disons-le franchement, la corvée de couches fera de vous un gaillard au nez robuste. Insensible aux effluves les plus désagréables. Après quelques semaines, vous montrerez des capacités à investir et nettoyer une zone de guerre en quelques minutes. Et ça, ça vaut de l’or.

5 | Faire parler les cons

On reconnait le con à sa capacité à surfer sur les stéréotypes les plus éculés. Lorsque le con vous verra changer la couche de votre descendance, attendez-vous à le voir s’extasier benoîtement devant ce qu’il interprétera comme un comportement aussi transgressif que déviant. On est rock’n’roll ou on ne l’est pas.

 6 | Par esprit de contradiction

Dans l’imaginaire collectif, papa joue pendant que maman prend soin de bébé. Oui mais voilà, vous avez l’esprit disruptif. Putain, on est en 2018, merde à la fin !

7 | Parce que vous êtes père maintenant

Le jour où la sage-femme vous a collé un lardon de 3 kg dans les pattes, vous avez immédiatement pesé la charge que le destin vous assignait. Nouvellement père, vous tenez l’avenir du monde dans vos bras. Et pas question de laisser qui que ce soit vous dicter la conduite à tenir. Alors, go !

Prêt pour le grand saut ? Il ne vous reste plus qu’à choisir votre marque de couches écologiques.

Et vous ? Comment gère-t-on la question des couches à la maison ?  Le change est-il symbolique de notre représentation du modèle parental selon vous ?

D’autres articles ?

Crédit photo : Shutterstock

4 réponses to “Pourquoi les papas doivent changer les couches de bébés”

  1. LuciledeGuinzan 30 octobre 2018 at 15 h 03 min #

    Ahaha merci d’opter pour un ton léger pour ce sujet… pas anodin ! Ici il était évident que le papa changerait aussi les couches, et pas parce que je l’exigeais : lui-même n’aurait pas voulu qu’on le « prive » de ça, si je peux dire ça comme ça ^^

    • Olivier 30 octobre 2018 at 16 h 20 min #

      L’émancipation des pères passe par les couches, qu’on se le dise ! 🙂

  2. Jolis poussins 8 novembre 2018 at 22 h 49 min #

    Les premiers jour c’était un peu « le défi » lancé à papa, puis finalement aujourd’hui il en change presque autant que moi. Petit + pour l’entrainement à l’apnée, ça marche aussi pour les mamans 😉

    • Olivier 9 novembre 2018 at 10 h 14 min #

      Pour les pères, c’est un défi. Pour les mères, c’est inné. Et pourtant, on subit tous les mêmes désagréments. Nos représentations sont bizarres parfois… 🙂

Envoyez une réponse