Mais pourquoi nos enfants parlent-ils si fort ?

6 Mar 2014

Mais pourquoi nos enfants parlent fort ?

Depuis que vos enfants maîtrisent leurs cordes vocales, vous frôlez régulièrement le rappel à la loi pour tapage. Les bouchons d’oreilles, que vous n’utilisiez que pour échapper aux tressaillements vocaux de leurs chanteurs préférés, ont désormais pris racines dans vos orifices auditifs. Et vous en venez à apprécier le bruit des avions lorsqu’il couvre les braillements incessants de votre descendance au survol de votre maison.

Bref, la situation est telle que vous envisagez d’installer votre canapé au milieu du dance-floor d’un club prisé, pour enfin profiter d’une soirée de tranquillité.

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seuls.

Pourquoi nos enfants hurlent

Quand nos enfants s’égosillent, c’est, parait-il, pour se faire entendre. Comme si nous ne leur accordions déjà pas assez d’attention, de 8h, 7h, 6h du matin à la tombée de la nuit.

Il faudrait donc leur répondre avec la sérénité d’un moine bouddhiste au milieu d’une course de dragsters.  En leur suggérant que non, le flot de décibels qu’ils vous crachent au visage ne leur permettra pas d’obtenir plus rapidement ce Kinder qu’ils convoitent en bavant.

Après tout, il est peut-être temps de leur apprendre que, dans la vraie vie, ils n’obtiendront rien d’autres que des baffes à hurler sur les gens de cette façon.

D’après les spécialistes, nombre de nos enfants hurlent également par imitation. Pas parce que leurs familles ont été élevées chez les sauvages, mais plutôt parce qu’elles ont pris l’habitude de vivre dans le bruit. Il conviendrait donc de baisser le volume général, avant qu’il ne devienne insupportable pour tout le monde.

En clair, quand maman regarde Question pour un champion à tue-tête, et que papa revit les meilleurs moments du match de la veille sur sa tablette en écrasant la touche de volume, faut pas s’étonner si bébé se met à mugir.

Dernière option : le problème auditif. Un bouchon de cérumen coincé, une otite mal soignée, les raisons potentielles sont multiples. Une consultation chez le pédiatre devrait vous mettre sur la bonne voie, en vous permettant de diagnostiquer un éventuel trouble, préalable à un retour au calme béni des dieux, dès qu’il sera traité.

Sinon, y’a bien l’amputation. De vos oreilles ou de sa langue. Mais sachez que l’opération est irréversible, et susceptible de vous conduire en psychiatrie ou en garde à vue.

Et vous ? Avez-vous remarqué que vos enfants parlent fort ? Comment l’expliquez-vous ? Comment vous y prenez-vous pour faire baisser le volume ?

D’autres articles ?

Photo Credit: Max Mayorov

25 réponses to “Mais pourquoi nos enfants parlent-ils si fort ?”

  1. mattyllde 6 mars 2014 at 13 h 18 min #

    Je n’ai aucune idée du pourquoi du comment mais une lueur d’espoir: ça c’est arrêté chez le mien vers 7 ans. (Je sais c’est long). Je suis aussi instit et chez mes CE1 il n’y en a qu’une qui hurle mais là je sais pourquoi. Mes CP…. ça dépend lesquels.

    • Olivier 6 mars 2014 at 15 h 10 min #

      7 ans… mais c’est interminable. Mes tympans ne tiendront pas jusque-là 🙂

  2. Clairou 6 mars 2014 at 13 h 28 min #

    Oulala oui!!!!!!!!!!

    Mais bizarrement c est après lui avoir enlevé le bouchon qu elle a commencé à parler fort…
    Enfin parler non en ce moment elle chante…
    Pour faire baisser, je lui dit calmement sans lever la voix et ça marche juste après mais pas 5min après….

    Sinon elle me fait répéter assez souvent mais ça je sais d où ça vient!!! Tellement absorbée parcequ elle fait, qu elle entend que la fin et forcément elle me dit  » hein??? »

    • Olivier 6 mars 2014 at 15 h 11 min #

      « Hein ? »… avec un ton benêt et le nez retroussé, non ? Je connais ça aussi !

      • Clairou 6 mars 2014 at 20 h 57 min #

        C est ça! Elle ne prend même pas la peine de me regarder….

  3. Doudou 6 mars 2014 at 15 h 48 min #

    Chez nous, à bientôt 8 mois, elle crie et chante… j’ai beau parler, je vois aucun effet.
    Ah oui, le bib ou a la tétine quand le mal de crâne arrive fonctionne assez souvent :/
    Mais arrivé à un moment, va falloir arrêter de faire ça…
    Je vais acheter des boules-qu… hum.

    • Olivier 7 mars 2014 at 8 h 52 min #

      8 mois… t’es pas sorti de l’auberge ! 🙂

  4. oth67 6 mars 2014 at 17 h 17 min #

    Pour pouvoir discuter avec les mamis et les papis !

  5. Cloe D. 8 mars 2014 at 4 h 00 min #

    Il chante tout le temps en ce moment, même en pleine rue à tue-tête (un peu gênant parfois)… L’aîné de 11 ans parle tout seul et fort aussi… Y a des gens comme ça, même des adultes qui parlent très, très fort, et faut souvent leur répéter qu’à 1 mètre on les entend très bien, même si on est à moitié sourds…

    • Olivier 11 mars 2014 at 11 h 54 min #

      Oui effectivement. Du coup, si les parents parlent forts, pas la peine de s’étonner si les enfants font pareil !

  6. Anne so 8 mars 2014 at 15 h 55 min #

    Ma fille cadette parle horriblement fort ! c’est épuisant ! Je me suis dit qu’elle devait avoir un bouchon ou un autre problème d’audition. La solution, mon sauveur : l’ORL.
    Après un petit examen fait par le médecin, le verdict tombe : »tout va bien Madame, elle entend parfaitement bien votre fille ». « Mais pourquoi parle-t-elle aussi fort alors ? ». Je n’ai tjrs pas trouvé la solution pour baisser le volume…. Étrangement, en classe, elle parle très doucement 😉

    • Olivier 11 mars 2014 at 11 h 56 min #

      Soit tu vis à côté d’un aéroport, soit ta fille a besoin de se faire remarquer ! 🙂

  7. Magali 10 mars 2014 at 15 h 31 min #

    Mon fils a commencé à parler fort quand il est entré à l’école. Je pense que c’est dû à la collectivité. Ils sont nombreux, font tous beaucoup de bruit et se mettent à parler fort pour se faire entendre de leur copains. Et une fois à la maison ils gardent le même niveau sonore…

    • Olivier 11 mars 2014 at 11 h 57 min #

      effectivement, on peut supposer que l’environnement bruyant de l’école favorise ça. Le problème, c’est qu’il continue à la maison… croise les doigts pour qu’il apprenne à modérer en fonction du contexte !

  8. Confidences de maman 18 mars 2014 at 10 h 20 min #

    C’est clair, les enfants ne parlent pas ils hurlent (enfin en tout cas pour les miens !) mais pourquoi ? mystère !

  9. agrippine 3 avril 2014 at 11 h 00 min #

    si dans un moment d’egarement je suis zen, je leur répond le plus bas possible.. en général, le mimétisme fait son œuvre..sauf le soir à 21h30 quand Deuz me crie « C’EST TOIII MAMAAAANNN ? TU FAIS QUOIIIIII » alors que son frere dort au dessus de lui !! là ca ne marche pas.. 😉

    • Olivier 3 avril 2014 at 13 h 03 min #

      C’est le côté « je suis seul au monde alors je peux crier » de nos enfants 🙂

  10. liloual37 14 décembre 2015 at 14 h 16 min #

    La mienne a 5 ans, ca s’est calmé un peu mais des qu’elle nous raconte quelque chose qui la passionne (dernièrement le spectacle de noel qu’elle a vu avec l’ecole) le volume sonore monte inexorablement dans les aigus… je pense que c’est parce qu’elle est super contente 🙂

    • Olivier 15 décembre 2015 at 13 h 18 min #

      Contente, excitée de partager un truc… oui, c’est valable pour la plupart des mômes (et parfois des adultes) 🙂

  11. Sc 19 avril 2018 at 8 h 52 min #

    Bonjour à tous
    Effectivement le mien prix aussi je pense que c’est dû aussi aux bruits de l’école.
    Sinon quand il crie trop j’en rigole à ce moment ça dédramatise et lui aussi rigole et ça calme comme quand on retire la casserole de lait du feu.

Trackbacks and Pingbacks

  1. Faut-il laisser son enfant monter le toboggan à l’envers ? - Blog Je suis papa ! - 29 décembre 2015

    […] articles sur la parentalité ? Lisez Siège auto : la norme I-Size, c’est quoi ?, Mais pourquoi nos enfants parlent-ils si fort ?, Une fessée et au dodo !… tous les articles sur la parentalité sont […]

  2. 20 bonnes raisons de détester les enfants des autres - Blog Je suis papa ! - 11 janvier 2016

    […] 2| Ils ne parlent pas, ils hurlent. […]

  3. 25 questions qu'on se pose sur nos enfants - Blog Je suis papa ! - 17 juin 2016

    […] 21 / Pourquoi nos enfants parlent-ils si fort ? (là aussi, j’ai un début de théorie) […]

Envoyez une réponse