Prénom de bébé : 10 astuces pour trouver l’inspiration

prénom de bébé

Le prénom de bébé… c’est souvent la première chose à laquelle on pense quand on s’imagine parents. Mais une fois le compte à rebours lancé, il faut passer aux actes et trouver le bon. Celui qui accompagnera bébé pendant toute sa vie, qui reflètera sa personnalité et donnera à entendre un peu de ce qu’il est.

Ici, nous avons passé de longues heures à palabrer, négocier voire à s’engueuler avant de trouver le prénom de Mychoup’. Il en fallait un qui révèle son espièglerie, et son unicité. Nous avons dressé de longues listes avant de prendre une décision finale. Comme une illumination réfléchie !

Comment trouver le prénom de bébé ?

Comment trouver le prénom de bébé idéal ? Le TOP 10 suivant présente quelques astuces pour vous aider à mettre en route la moulinette de votre imagination ! Bonne chance ! Et si vous êtes pressés, regardez plutôt la vidéo ci-dessous, qui présente les 4 principaux conseils !

Prénom de bébé : misez sur l’originalité, mais pas trop

N’oubliez pas qu’un prénom reflète l’identité de la personne qui l’arbore. Ado, c’est toujours chiant d’être 5 à porter le même en classe, pile au moment où l’on revendique sa singularité. Pour trouver celui de votre enfant, fuyez donc le top 20 des prénoms et cherchez-en un original, sans y aller trop fort.

Prénom de bébé : fouillez le web

Le web regorge d’outils pour vous aider à trouver l’inspiration ! Quel prénom propose par exemple un moteur de recherche assez efficace. Le site Son prénom répertorie quant à lui 10 000 prénoms en y associant leur signification et leur côte. Enfin, prénomstats vous permet d’en savoir plus sur la notoriété des prénoms que vous envisagez de donner à votre bambin grâce à des statistiques annuelles.

Prénom de bébé : puisez dans votre histoire familiale

Le rétro revient à la mode, c’est l’occasion de faire plaisir à votre arrière-grand-père Emile, Léon, Charles ou Victor.  Puisez dans votre histoire familiale, même lointaine peut vous permettre de dénicher quelques pépites oubliées ! Mais la frontière entre le rétro et le ringard est parfois fine. Attention à ne pas la franchir !

Prénom de bébé : jouez la carte de la mondialisation

Nous sommes tous citoyens d’une même terre. Dans un espace mondialisé, il serait dommage de limiter ses recherches aux prénoms bien de chez nous ! Et pourquoi ne pas choisir un prénom typique du pays dans lequel vous avez conçu votre enfant ? Souvenez-vous, c’était lors de la première folle nuit d’amour de votre voyage de noce à l’autre bout du monde ?

Prénom de bébé : attention aux sonorités

Certaines lettres de l’alphabet sont réputées agressives, rudes, ou froides alors que d’autres évoquent la douceur, la sensualité ou la volupté. Certaines syllabes sont dures à prononcer alors que d’autres coulent de source. La sonorité du prénom est déterminante dans l’image que l’on se fait de la personne qui le porte. Testez vos choix à voix haute avant de prendre une décision que vous pourriez regretter.

Prénom de bébé : tenez compte de votre nom de famille

Jean Bon, Nick Tamer ou Martin Gale… par pitié, évitez les jeux de mots ! Vos enfants vous en voudront toute leur vie ! Attention : au-delà des blagues de potaches, si certains prénoms sonnent joliment, leur association à un nom de famille peut également vite tourner à la catastrophe : manque d’harmonie, prononciation difficile, longueur excessive…

Prénom de bébé : attention aux marques

A ce jeu-là, Renault est passé spécialiste du hold-up de prénoms désormais inutilisables : Mégane, Clio et maintenant Zoé. Mais la marque de voiture n’est pas la seule. Vous n’allez quand même pas appeler votre enfant Sony, Mercedes, Chanel, Prada ou Yahoo (véridique… au Mexique). N’oubliez-pas que les enfants sont très moqueurs entre eux !

Prénom de bébé : inventez le vôtre

C’est un exercice risqué mais pourquoi pas ! La création de prénom est un exercice de plus en plus répandu. Vous pouvez par exemple changer une lettre à un prénom existant, joindre les syllabes de deux prénoms existants ou de faire totalement appelle à votre imagination. Faites quand même attention : une idée lumineuse un jour peut paraître complètement grotesque le lendemain.

Prénom de bébé : le diminutif ?

Dans la cour d’école, votre enfant appréciera être appelé par son diminutif. C’est une marque d’affection ! Toujours utile pour renforcer l’estime de soi. D’autant que le site Au Féminin révèle qu’une étude  a montré que « les enfants dont le prénom prédisposait à un diminutif étaient souvent plus invités à des anniversaires ». Cool, non ?

Prénom de bébé : et les initiales ?

Associées, les initiales d’un prénom et d’un nom peuvent parfois sonner bizarrement. C’est le cas d’un de mes amis, journaliste de son état. Aujourd’hui, il en a marre de voir tous ses articles signés d’un joli P.Q. ! Moralité : faites aussi attention aux initiales si vous ne voulez pas que votre enfant demande à changer de prénom à sa majorité.

Pour poursuivre votre recherche, je vous invite aussi à consulter les livres suivants :

Et vous ? Comment avez-vous trouvé le prénom de votre enfant ? Avez-vous d’autres astuces à partager ?

D’autres articles ? 

Crédit photo : Mister Hyun,

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 9 janvier 2013 dans Questions de parents

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


96 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Flying-mama
    le

    Tu aurai pu rajouter que concernant l’orthographe à choix multiple des prénoms, l’enfant, durant toute sa scolarité, sera tenu d’épeler son prénom en se présentant, sous peine de le voir mal orthographié! Exemple, Bonjour, je m’appelle Cloé, sans H… Très bon article, je partage!!!

    Répondre
  2. la mère cane
    le

    J’ai un premier prénom assez original mais mon second prénom est hyper banal. Merci mes parents car ça me permet de passez de l’originalité à la banalité quand j’en ai envie. Facile de passer inaperçue ou de ne pas se faire traquer sur le net quand on a le choix 🙂
    Alors prénom original ouiii, mais laissez aussi le choix au gamins, donnez leur une porte de sortie (au cas ou ^^)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Bon compromis en effet ! D’autant que le risque avec un prénom trop original, c’est qu’il devienne rapidement ringard… et là, c’est la cata !

      Répondre
  3. Valérie WonderMômes
    le

    Les prénoms des WonderMômes sont classiques, l’un est même rare…On cherchait avant tout un prénom hors top 20 car comme tu le disais si bien, s’appeler du même prénom que x enfants dans la classe c’est embêtant, surtout quand en plus, on a un nom de famille comme le nôtre, très courant en France.
    Quand j’étais petite je disais que mon fils aîné porterait ce prénom, Chéri étant d’accord, on a juste dû attendre que je sois enceinte 😉 Pour le prénom du 2ème, c’était le coup de coeur de Chéri, il n’aimait pas mon coup de coeur, j’ai fini par céder car ce prénom avait au niveau étymologie une forte signification pour moi. Le prénom de la 3ème : j’adorais déjà sa version masculine quand j’étais petite. Et Chéri adorait uniquement la version féminine. Coup de coeur au final pour chacun de nous quand on a fait nos listes de nos côtés 😉 Bon, j’ai fini mon roman lol

    Répondre
  4. Suzanne Helen
    le

    J’ajouterais aussi comme inspiration : les bouquins!

    On est tous plus ou moins fans de tel ou tel roman, ce peut être un bon moyen de retrouver des prénoms auxquels on n’aurait pas pensé.

    Astuce aussi : la bible !!!
    Au-delà de la religion, c’est un bouquin qui regorge de prénoms divers et variés et surtout transgénérationnels !

    (je crois que la Genèse commence par une généalogie en + !)

    Répondre
  5. maman elfe
    le

    Moi j’ai piqué dans la littérature…elfique, bien sûr!
    Elle a un prénom original, peu répandu mais pas inexistant. Et un second prénom issu de la littérature médiévale que je chéris.
    Et dieu sait que tout va lui va très, très bien;-)

    Répondre
  6. Karya
    le

    Pichoune a le prénom que le papa voulait depuis toujours. On n’était même pas encore ensemble quand nous en avions discuté … Orthographe à la con – pour une fille d’instit c’est pas terrible 😉 mais contre toute attente elle sait l’écrire depuis un moment. N’aime pas son diminutif, pour le moment. Pour Choupinou, cela tranche : vieux prénom ou prénom de vieux, au choix. Nous avons surtout fait très attention aux éventuels jeux de mots – je sais de quoi je parle – mais à part ça on a surtout essayé de se mettre d’accord et pour Choupinou c’était un grand débat 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Les jeux de mots… c’est ce qu’il y a de pire dans les cours de récré !
      Et effectivement, trouver des idées, c’est une chose. Se mettre d’accord en est une autre 😉

      Répondre
  7. mam'zelle A
    le

    Pour mes deux bouilles c’est moi qui ai proposé les prénoms à M’Sieur S qui a approuvé.
    Pour mam’Zelle J j’hésitais entre deux prénoms, mais M’Sieur S a préféré Jade (moi j’hésitait par rapport à Jonnhy et sa fille…)
    Pour mam’Zelle M je lui ai proposé dès qu’on a su que c’était une fille, il a aimé et on en est resté là.
    On a aussi évoqué un autre prénom, bien plus original (à savoir que l’originalité pour m’Sieur S c’est un exploit) mais n’en ayant plus reparlé on l’a mis de côté…
    Si troisième bébé il y a et si c’est une fille, le prénom est déjà tout trouvé !!!
    Par contre si c’est un garçon ca va être prise de tête !!!

    Répondre
    • mam'zelle A
      le

      D’ailleurs l’effet être 5 dans la même classe à porter le même prénom j’ai connu, bien ch*ant !!!
      On a des copains qui eux au contraire ont appelé leur fils E. (un prénom au top 3 depuis plusieurs années…) car elle avait un prénom plutôt rare et elle ne voulait pas ça pour son fils.

      Répondre
    • Olivier
      le

      Ben Jade… c’est un peu original quand même. Bon ok, c’est pas le nirvana de la créativité mais c’est suffisamment singulier, non 😉

      Répondre
  8. Liewen
    le

    Mon chéri voulait juste un prénom ni trop commun, ni trop rare et qui lui plaise 🙂

    Pour le coup, c’est moi qui ai fait ma difficile : je voulais un prénom de fille de 2 syllabes maximum (elle porte nos deux noms de famille), qui ne finisse ni en -a, ni en -ie, ni en -ine (ce qui nous a enlevé environ 90% des prénoms féminins existants ^^) car j’adoooore les prénoms de fille qui se terminent par une consonne.
    Je souhaitais également que ça commence par une lettre que j’aime bien, comme le C, le L, le M, le A, … et que ça diphtongue si possible.
    Enfin, je voulais un prénom à la fois peu commun (sans être ridicule) mais qui possède un « patrimoine historique », car quand j’étais petite j’ai passé des heures à rêver sur le destin de personnages historiques portant mon prénom.
    Il fallait enfin que le prénom soit international… ou au moins qui se prononce facilement dans les principales langues européennes.

    Et on a trouvé ! Dès que je suis (re)tombée sur ce prénom ibérique, rare en France (et pas très commun là-bas non plus, d’ailleurs, c’est d’ailleurs un prénom qui m’avait tapé dans l’oreille lors de mon séjour là-bas) et aux jolies sonorités, ça a été une évidence. J’ai continué à faire mes listes excel, parce que j’adore faire des listes excel, mais c’était déjà plié !

    Sinon, le deuxième prénom de la demoiselle est geekissime puisqu’elle porte le prénom d’une princesse intergalactique… ^^

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oh putain, mais avec toutes tes contraintes et tes exceptions, c’est un tableau croisé dynamique qu’il faut faire sous Excell pour trouver le bon prénom 😉
      Ah, Leïla, la princesse de mes fantasmes d’ado 😉 (pardon, je m’égare)

      Répondre
  9. Cleophis
    le

    Nous avions tous les deux des idées de prénoms fille et de prénoms garçon mais aucun qui plaisaient aux deux, c’était le flou complet. Nous étions juste d’accord sur quelques points: pas de prénom du top 10, pas d’invention, à consonnance française et en 2 syllabes (notre nom de famille est déjà composé).
    Un jour que nous regardions les JO de Vancouver (début 2010 pour situer), ils diffusaient une épreuve de snowboard féminin et on regardait les prénoms quand tout d’un coup, l’un d’eux nous a interpellé. On s’est regardé, on s’est dit que c’était mignon et c’était adopté ! Toutes les échographies indiquaient que j’attendais une fille mais dans le doute, je voulais avoir un prénom de garçon sous la main. Je ne sais plus comment ce prénom est venu à nous, c’est celui d’un personnage de la littérature, et comme le personnage est plutôt sympathique, ça ne me gênait pas que les enfants le chambrent là-dessus (car ça arrivera forcément, c’est un personnage très connu).
    A l’accouchement, il s’agissait bien d’une fille et nous avons mis le second prénom dans un coin de notre tête. Deux ans plus tard, je suis tombée enceinte d’un garçon et nous nous sommes replongés dans les prénoms. Comme la première fois, nous n’étions jamais d’accord, disons surtout qu’aucun prénom ne nous plaisait ! Sauf celui que nous avions choisi pour ma fille. Nous avons regardé les JO de Londres sans succès (on trouve son inspiration où on peut !), consulté la liste des 100 prénoms de garçons, noté 5 d’entre eux puis… choisit le seul et unique prénom qui nous plaisait depuis 2 ans !

    Répondre
  10. Emilie
    le

    Chez nous grosse prise de tête pour le 1er loupiot mais le jour J on n’hésitait plus qu’entre 3 prénoms. Quand on a su qu’on allait avoir un 2ème garçon on s’est dit que la chasse au prénom allait encore être galère… Gagné ! Il est né sans avoir de prénom, on était trop hésitant. Comme tu l’as dit, c’est une sacré responsabilité ! On a décidé après quelques heures de sommeil (il est né la nuit). Maintenant on aime beaucoup les prénoms de nos p’tits hommes. J’avoue que si on a un 3ème, ce serait bien une fille parce que le prénom est tout trouvé, depuis des années !

    Répondre
  11. Nat et ses Oursons
    le

    Ici ça a été long et difficile pour mon grand, la seule chose dont on était sûrs c’est qu’on ne voulait pas de prénom « rétro », ni trop « franco-français tradi »…..Mais sinon l’ours n’était jamais d’accord avec mes nombreuses suggestions, jusqu’au jour où on est tombés sur un prénom russe « Loukian », et on a eu un coup de foudre!
    J’avoue que je ne suis pas mécontente que ce soit un prénom rare, parce que j’ai passé toute ma scolarité (soit de 5 à 25 ans en gros) avec au moins 1 ou 2 autres Nathalie dans ma classe, et même si ça ne m’a jamais vraiment affectée (gràce à mon (sale) fort caractère, c’était parfois pénible….
    Mais surtout, au-delà de la sonorité (enfin notre sonorité, je ne sais pas comment ça se prononce en russe LOL), on a bien aimé la signification: d’après le site ça veut dire « lumière »….

    Pour ma chipie on a eu nettement moins de mal, on avait une liste de prénoms sur lesquels on était d’accord, mais fallait faire un choix…On a choisi (j’ai gagné gnark gnark) Lily, pour le coté espiègle, court, mignon mais pas bébé, et bien sûr le côté « anglais » (d’où ce choix d’orthographe, parce qu’on le voit sous plein plein de formes différentes)…. L’inspiration de ce prénom est venue de plein de trucs: la chanson U-turn Lili, la chanteuse Lily Allen (je voyais très bien ma future fille en chipie comme elle…..Me suis pas trompée je crois XD), la mère de Harry Potter (oui oui!!!XD), etc.

    Voilà pour nous!!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      « Nathalie », c’est un peu comme « Olivier ». tu en trouve toujours un autre dans ta classe pour te faire de l’ombre ! C’est agaçant 😉
      Au moins, avec Loukian, pas de problème. Original. Très doux. Et Lily… ben j’adore 😉

      Répondre
  12. Julia
    le

    Intéressant cet article! c’est vrai que c’est un sujet qui nous occupe longuement pendant la grossesse!
    Et c’est marrant de voir que dans les commentaires, peu de personnes ne donnent finalement les prénoms choisis! Chasse gardée?!
    Moi je suis curieuse du prénom de Mychoup’ notamment…! mais d’autres aussi (Liewen, mamanelfe, wondermomes…) le saura t on un jour?!
    Allez quoi! dites nous…!
    En ce qui nous concerne, c’était assez facile pour une fille. On était d’accord sur les grandes lignes : pas trop tordu, mais pas trop donné non plus, pas trop long, et on avait déterminé les consonnances qui nous convenaient. Le prénom de fille était déterminé assez tot et nous n’avons pas changé. Par contre, impossible pour nous de trouver un prénom de garçon! Heureusement nous avons eu une fille!! ouf!! on cherche encore un prénom de garçon aujourd’hui… peut être pour un deuxième mais aussi parce qu’on n’aime pas sécher comme ça devant un problème!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ici, on avait chacun nos listes. On les a croisé et ça a donné naissance au prénom de Mychoup’. Je ne veux pas t’en dire plus car j’ai fait la promesse de ne pas dévoiler cette part de notre intimité sur le blog. Tu le sauras si on se croise un jour 😉
      Sache en tout cas qu’il s’agit d’un prénom composé peu commun. Il n’a été donné que 3 ou 4 fois durant l’année de naissance de Mychoup’. Il est pourtant construit avec des prénoms très répandus.

      Répondre
  13. Carine Mamjoza
    le

    Bonjour!
    Je suis fille d’instit, et tous les ans ma mère s’arrachait les cheveux devant les 3 ou 4 Christophe, puis Sébastien, puis Julien, puis Kévin qui peuplaient sa classe chaque année. Je m’étais juré de ne jamais donner des prénoms courants à mes garçons. Ni d’orthographe farfelue. Ni un prénom trop franco-français imprononçable à l’étranger.
    Mon premier garçon porte un prénom désuet (mais pas ringard!), international, riche en histoire et fort en caractère : Joseph. Pour son petit frère, nous cherchions dans la même veine, et notre choix s’est porté sur Zacharie. Deux prénoms dont ils sont très fiers!

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est vrai que ces deux prénoms parlent probablement à au moins la moitié de la planète.
      Zac’… moi, ça me rappelle « sauvé par le gong » (une vieille série pour ados que j’adorais) mais c’est une autre histoire 😉

      Répondre
  14. Agnès
    le

    Pour les initiales, je me souviens d’un « P.D. » qui en a bien bavé dans mon école primaire (et probablement pendant tout le reste de sa scolarité). Et il faut bien penser à lire les initiales dans les 2 sens, d’ailleurs, parce que « D.P. » n’a rien de choquant (et pour les prénoms composés, penser aux initiales avec et sans le second prénom…)

    Répondre
    • Olivier
      le

      Aïe… effectivement, c’est un peu dur pour un enfant (et pour n’importe qui d’ailleurs) de se faire traiter de P.D; à longueur de journée pour une histoire d’initiales. De quoi en vouloir à ses parents !

      Répondre
  15. Clairou
    le

    Mon dieu qu on a pu être confronté à cette phrase  » un prénom c est pour la vie » ou le  » vous êtes surs…. »

    Comme beaucoup de parents nous voulions un prénom original, qu on allait pas croiser au bout de la rue quoi!!

    Alors on s est retourné le cerveau!! Lui voulait Iris, moi je voulais michèle…. Ok on zappe!!!
    Et puis un jour en regardant mon magazine de la santé préféré j entend Setti…. Je regarde mon cher et tendre et je lui Sétti c est joli non??? Affirmatif!!
    Ok je cherche sur le net tout ce que je peux trouver sur ce prénom Séthi le pharaon père de Ramsès II. Et ma voisine me dit a oui comme la princesse égyptienne! Elle est spécialiste de l Egypte quand meme!! Donc rassurés on opte!! Bon ok il y a un site de recherche de vie ET que s appelle Seti aussi mais ca tombe bien papa adore!!
    Orthographe simple, douce prononciation, pas d intéraction avec le nom de famille, peu de jeux de mots possible à part tiser et Sety pas mignonou autre : Séty est adopté!!
    Pas de solution de repli pour elle… Son 2 nd prénom c est la contraction des prenoms des 2 grands méres….

    Et pour le choix du graçon, on est partit sur les films!! Et on était d accord sur Emmett!! Non non rien à voir avec twilight!! Mais plus avec retour vers le futur!! Mdr vieux prénom un peu dur je l avoue mais mignon!

    Répondre
  16. hanae combines
    le

    Coucou! Nous on voulait un prénom original avec une consonance étrangère car son nom de famille fait tres francais. Mais voilà qu’une amie venant nous voir réalise quelques instants après avoir entendu le prénom qu’elle connait une amie qui a appelé sa fille comme ca mais surtout qu’elles ont aussi le meme nom de famille! Bon ben on repassera pour l’originalité…

    Répondre
  17. Cat à Strophes
    le

    Tu aurais du écrire ton article quelques mois plus tôt cela m’aurait peut-être évité un article intitulé « mon bébé es né sans prénom » lol
    Seul bémol sur le prénom courant, lady Strophes (9 ans) s’appelle Emma, prénom au top n°1 du palmares depuis 10 ans je crois et nous n’en croisons jamais… dans son école elle est la seule, et dans l’école précédente suelement une petite fille plus agée portait aussi ce prénom. Il faut dire que je vis en Bretagne et qu’à mon avis le top des prénoms doit changer en fonction des régions, ici on croise des Océane et Marine à la pelle, des Gaëlle, Sterenn, Maëlle et Maïwenn à tour de bras 😉 prénoms originaux pour certains autres ^^

    Répondre
    • Olivier
      le

      Même si ce prénom est très répandu, j’aime beaucoup Emma. C’est un prénom très sensuel, doux, avec une part de mystère et une classe discrète.
      Pour la Bretagne, tu as oublié les Pierrick, Soizig et consorts… ils sont bizarres ces bretons 😉

      Répondre
  18. Carriandre
    le

    Pour ma part, ce fut assez simple… marre des hésitations qui laissaient encore quelques prénoms listés à l’arrivée de chaque loupiot, du coup j’ai accolé à chaque fois les deux prénoms du haut de la liste. Diplômée ès prénoms composés 😉

    Répondre
  19. Docnmama
    le

    Nous sommes actuellement en plein dedans.
    Depuis que je suis avec mon mari (à l’époque mon futur mari), avant même projet de mariage ou de bébé, à chaque film qu’on regardait, chaque prénom qu’on entendait, on se retournait parfois l’un vers l’autre en se questionnant… Ca ne nous a pas forcément aidés.
    Depuis que je suis enceinte, on a acheté un gros livre de prénoms… On a fait des listes, on a rayés certains pour les reprendre ensuite, cata… On a juste le second prénom, facile, c’est Pascal, ça aurait été Pascale pour une fille… Mon papa, et la tante de mon homme, qui l’a élevé.
    Le premier prénom, on ne voulait pas un composé. Pas de jeu de mots possible, pas de difficulté avec le nom de famille (qui en soi prête déjà aux moqueries, mais plutôt gentilles, et doit être épelé à chaque fois), pas d’orthographe bizarre pour pas qu’il passe sa vie à l’épeler. Pas de prénom fabriqué, ou « à la mode » (dans le sens où il n’existe vraiment que depuis quelques années), pas trop étranger (mon mari est métisse, il souffre du racisme des autres, il veut que son fils ait un prénom sans confusion d’origine), pas qui vient d’un film. Un VRAI prénom. … et idéalement pas non plus dans le top.
    Ben on peut pas tout avoir, on a encore 3 prénoms en lice, tous dans le top 20, Et je vous les dis, mais faut pas les répéter : on s’est arrêté sur Arthur, Louis et Clément. Pour moi, exactement dans le sens inverse, d’ailleurs, petit faible pour Clément (tout doux) puis Louis, puis Arthur (que je trouve un peu rude à la prononciation.

    Nous avons choisi de ne pas choisir, d’attendre de voir sa bouille pour nous décider. Nous avons essayé de lui demander à travers le bidon, mais soit il se fiche notre tête, soit « je comprends pas la question »… 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      Excellent, merci de ton témoignage qui résume bien les questionnements à l’approche de l’arrivée de bébé. Les prénoms que vous avez choisi sont quelque part à la « mode »… Ils sont anciens et reviennent au goût du jour en ce moment ! En tout cas, ils sont très mignons tous les trois 😉

      Répondre
      • Cleophis
        le

        Je rebondis là-dessus et sur l’importance que Docnmama accorde à l’orthographe du prénom, elle ne veut pas que son fils passe son temps à l’épeler. Le prénom de notre fille est classique et se termine par -ie. A l’époque, nous avions dit en rigolant que c’était la mode des y à toutes les sauces et qu’on avait qu’à l’écrire comme ça mais ça nous semblait vraiment ridicule. Cette année à la crèche, j’ai croisé une petite fille qui porte le même prénom que ma fille, la maman et moi avons souris de voir notre goût commun pour les prénoms et c’est en regardant l’étiquette du vestiaire que je me suis aperçue qu’ils l’écrivaient avec un Y ! Finalement, il y en a qui ont osé. :p

        Répondre
        • Olivier
          le

          Même question chez nous. On s’est posé la question du « y », puis du « ie » et finalement on a choisi de terminer le prénom par « i »… 🙂
          Et bizarrement, je sens que mychoup’ va l’épeler souvent son prénom, même s’il est extrêmement simple, bien que composé !

          Répondre
  20. Gérard
    le

    Merci pour les astuces, je ne pensais pas au diminutif, ni aux initiales. Pour ma part un prénom c’est pour la vie, donc je vais surement donner un prénom officiel qui ne sera pas forcément original et me rattraper avec plusieurs prénoms à mon goût 😉

    Répondre
  21. Estelle
    le

    Pour ma part je pense qu’il est dommage de donner à son enfant un prénom du Top 20.. même si certains sont très beaux !
    Pas facile en revanche de ne pas tomber dans un effet de mode. Nous sommes influencés plus que l’on croit par les modes et les tendances.
    Faites un tour sur le site http://www.jolisprenoms.fr : vous y trouverez des centaines de prénoms anciens – classiques ou rares ! Une vraie mine d’or pour les amateurs de prénoms « chics » !

    Répondre
  22. Maman Mammouth
    le

    Chez nous ça a été plutôt facile, on s’est vite mis d’accord! Il fallait un prénom simple et court (car notre nom de famille est composé), facile à prononcé pour Papa et sa famille portugaise. On s’est accordé sur Tom!

    Ayant travaillé dans les milieux scolaires, attention aux prénoms trop originaux, difficiles à prononcer ou à écrire, car les enfants en pâtissent!
    Il y a parfois des prénoms vraiment vraiment étranges et les pauvres petits bouts n’arrivent jamais à les écrire correctement! ^^

    Répondre
  23. Maman Expat
    le

    Vivant en Hongrie, avec un papa hongrois, le choix s’annonçait compliqué. Et bien,finalement, ça a été très simple. On voulait un prénom international qui s’orthographie de la même manière dans les deux langues. Dans une liste de 5 prénoms, le choix a été vite fait 😀
    Cela dit, j’avais quand même une exigence, je voulais un prénom long, car j’ai dû renoncer au prénom composé. J’ai moi même un prénom composé et je voulais ça pour ma fille, mais pas de chance ça n’existe pas en Hongrie 🙁

    Ah oui, j’oubliais, le prénom : Alexandra ! Pas très original, mais ça lui va bien ! Merci pour cet article !

    Répondre
  24. DIM - Did it myself
    le

    Il y a une chose que j’ai appris à ne pas faire, c’est de regarder la signification des prénoms. Prénom issus du latin qui veut dire : guerre, force, bataille, pouvoir …
    Pour notre premier adorable petit monstre nous avons bien veillé aux sonorités avec le nom de famille (qui permet beaucoup de jeux de mots avec certains prénoms).
    Nous avons regardé les diminutifs et veillé à ce qu’il ne soit pas dans le top 20 de notre région.
    On voulait aussi un prénom qui soit de notre culture (je ne me voyait pas choisir un prénom chinois étant belge et chouchérichou aussi). Du coup on a pu barrer pleins de prénoms espagnols de la liste avec un petit regret pour éviter les : ah tiens vous êtes espagnols ?
    En fait à 3 mois de grossesse j’ai fait une liste et chouchérichou à barré ceux qui ne lui plaisait pas.
    Pour adorable petit monstre 2 j’avais fait une liste que j’ai très vite perdue. On a du se décider pendant l’accouchement. Alors on n’a pas trop réfléchi à tous les points que tu sites. Par contre après coup on nous a fait remarqué que les deux prénoms contiennent les mêmes lettres (à une près). Vous l’avez fait exprès, c’est sûr ! C’est sûr ! Entre deux contractions j’ai bien réfléchi.
    Au final je suis ravie de nos choix (j’espère que les enfants aussi).

    Répondre
    • Olivier
      le

      Comme toi, on a fait très attention aux trois critères que tu cites, et qui nous paraissent (à nous en tout cas), les plus importants !

      Répondre
  25. PapaG33k
    le

    Bonjour,

    Je vais bientôt être papa. Merci pour ce blog 🙂
    Etant un peu geek sur les bords j’ai codé un petit outils permettant de sélectionner un prénom pour bébé parmi l’immensité des choix possibles.

    Fruit d’une réflexion avec ma compagne.

    Ca s’appelle Namyboo : http://namyboo.com
    Si vous voulez y faire un tour, et si ca peut dépanner certains ca serait génial.

    PS : C’est entièrement bénévole et gratuit, j’ai fait ça pour le plaisir d’être papa et de rechercher un prénom pour bébé.

    Répondre
          • loulou
            le

            J’aurais peut-être du appeller ma fille de 7 semaines comme ça ! Même si il est impossible de la coucher avant 23h30 – 00h00 (Elle me fait du 00h-09h00 et aujourd’hui 01h30 – 11h00 !)

          • Olivier
            le

            Oh my god, une noctambule ! A son âge, ça promet 😉
            Plus sérieusement, t’inquiète pas, c’est normal. Ca va se réguler avec le temps…

          • loulou
            le

            J’espère car la nounou ça sera à 07h30!! (mais l’avantage est qu’elle ne se réveille pas la nuit:P)

          • Olivier
            le

            A 7 semaines, c’est déjà énorme. Petit à petit, tu vas apprendre à décrypter les moments propices pour qu’elle s’endorme plus tôt. L’important, c’est de ne pas louper ces phases, sinon tu risque d’être obligée d’attendre le prochain train. Et tu verras que le recalage va se faire tout naturellement 😉
            Elle fait une sieste en fin d’aprem ?

          • loulou
            le

            Non pas de sieste en fin d’aprem plutot en début… j’espère arriver à decrypter en tout cas..

  26. Claire
    le

    Les prénoms à « 5 par classe », de nos jours, c’est juste une question de pas-de-bol.

    Dans les années 70, le 1er prénom du top flirtait avec les 25 000 naissances. Voire 40 000 au début des années 60.
    En 2007, c’est 65000 naissances pour le n°1 des prénoms de filles, 7500 pour le n°1 garçon.
    Concrètement, dans une classe, y’a très très rarement plus de deux personnes avec le même prénom. Et encore, c’est pas le même prénom qui revient à deux fois par classe : même avec le prénom le plus courant possible, on ne se retrouve qu’une année de temps en temps avec quelqu’un du même prénom.

    En revanche, il y a plein de prénoms qui se ressemblent : louise, Camille, Emma ou Chloé ont beau être dans le top 10, je les trouve moins « mode » et j’ai moins l’impression de les entendre partout que les multiple Maëlys / Maëlle / Maé / Maëlane / Maëline / Maélie, etc (alors que la plupart de ces prénoms, en soi, sont plutôt rares), ou les déclinaisons de (E)Lo(u)an(n)e, Lou(a)na, Lé(a)ne, Li(a)na et consorts.

    Au niveau de la popularité, le site prenoms.com propose des classements par département… ben oui, c’est ballot de renoncer à un coup de cœur en se disant « non, trop commun, tant pis », pour un prénom qui fait du score au niveau national mais reste rare dans la contrée où on vit !

    Je suis du coup très curieuse en ce qui concerne le prénom de mychoup, mais je comprends tout à fait que papa blogueur veuille préserver un peu l’intimité de sa muse.

    Répondre
    • Olivier
      le

      Wouah, merci de ces précisions statistiques. Effectivement, je ne te donnerai pas le prénom de Mychoup’ pour conserver un peu de mystère… mais, d’après l’Insee, seules 120 personnes le portaient en France en 2012. Rare et précieux 🙂

      Répondre
  27. l0uanne
    le

    Alors prenez moi pour une folle, mais je peux pas m’empêcher de penser que le prénom joue un petit rôle sur la personnalité donc déjà hors de question de lui donner le prénom de quelqu’un que je n’apprécie pas, même si j’adore le prénom.

    Après travaillant avec des jeunes enfants, j’ai vu défilé des prénoms plus tordus les uns que les autres, mais d’autres au contraire très jolie, donc petit avantage par rapport à ça c’est que j’étais déjà dans le bain des tendances…

    Ensuite je voulais quelque chose qui sonne doux car elle porte le nom de son papa qui comporte un « r » dans son nom donc je voulais pas que dans le prénom il y est de « br » « cr » et j’en passe, je voulais quelque chose d’un peu original mais pas d’excentrique non plus, et son papa voulait un prénom ou il y est pas de jeux de mot possible (ce qui est bien c’est qu’on est PAS DU TOUT chiants comme parents lol)

    Bref, au final on l’a appelé Sophia. 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      J’en connais une qui adorerait s’appeler Sophia, ou Elsa… bref, tout ce qui évoque les princesses 🙂
      Doux et chaleureux comme prénom !

      Répondre