Quel mode de garde d’enfant choisir ?

mode-garde-enfant-choisir

Bébé est encore bien au chaud dans le ventre de sa maman. Vous avez envie de profiter de ces derniers instants pour vous reposer ou peaufiner la décoration de sa chambre. Mais vous devez malgré tout penser à la suite et notamment au mode de garde une fois le congé parental terminé.

Votre enfant fait son entrée à l’école maternelle. Vous souhaitez lui épargner la garderie du soir pour ne pas surcharger ses journées. Mais impossible pour vous d’aller le chercher. Vous devez trouver une nounou qui s’occupera de lui en attendant votre retour.

Que ce soit dans l’une ou l’autre des situations, cette phase de recherche de mode de garde d’enfant est rarement une partie de plaisir pour les parents. Entre le nombre limité de places dans les crèches collectives, les entretiens à passer avec les assistantes maternelles ou les nounous, les dossiers à remplir et les déclarations diverses à effectuer, ça relève souvent du parcours du combattant.

Nounou, crèche, assistante maternelle, nounou… il existe de nombreux modes de garde collectifs ou individuels. Chacun dispose d’avantages et d’inconvénients. Le plus important est de trouver celui adapté à vos besoins et à vos envies.

3 astuces pour trouver votre mode de garde d’enfant

Vous ne savez pas comment choisir votre mode de garde d’enfants et surtout lequel choisir ? Voici 3 astuces vous permettant d’y voir plus clair et de choisir celui qui vous convient le mieux.

1 | Choisissez entre la garde collective et la garde individuelle

Que préférez-vous pour votre bébé ? Un mode de garde en petit comité avec un côté cocooning ou un mode de garde privilégiant la sociabilisation. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ! Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le plus important est de choisir celui se rapprochant le plus de vos envies et de vos aspirations.

Il existe 3 modes de garde individuels différents :

  • L’assistante maternelle : votre enfant est gardé au domicile d’un professionnel agréé par le département de la protection maternelle et infantile. Ces professionnels gardent généralement entre 2 et 4 enfants quotidiennement.
  • La garde à domicile : votre enfant est gardé chez vous par une personne que vous recrutez seul ou via l’intermédiaire d’une agence de garde d’enfant à domicile. Ces entreprises vous aident à trouver la perle rare.
  • La garde à domicile partagée : deux familles recrutent une même nounou pour leurs enfants. Cette personne garde les enfants dans l’un des domiciles ou dans les deux, en alternance.

Il existe 4 modes de garde collectifs différents :

  • La crèche collective : Des puéricultrices et auxiliaires de puériculture s’occupent de votre enfant. Les groupes comptent généralement entre 5 et 8 enfants (selon âge et autonomie). Les crèches accueillent entre 20 et 100 enfants en fonction de leur capacité d’accueil (la moyenne étant à 50).
  • La crèche familiale : votre enfant est accueilli chez une assistante maternelle appartenant à un réseau encadré par des puéricultrices. Votre enfant est régulièrement intégré à des activités réalisées en crèche collective.
  • La crèche parentale : Cette structure fonctionne avec des parents organisés en association. Chaque adhérent participe et s’occupe des enfants en moyenne 1 journée par semaine.
  • La halte-garderie : cette solution est réservée aux parents ne travaillant pas ou exerçant une activité à temps partiel. Votre enfant peut y aller 3 demi-journées par semaine maximum.

2 | Connaissez votre budget alloué à la garde d’enfant

Certains modes de garde d’enfant sont plus chers que les autres. Néanmoins, selon votre choix vous pouvez prétendre à des aides.

Sous certaines conditions et selon votre mode de garde d’enfant, vous bénéficiez du complément de libre choix de mode de garde de la Paje (prestation d’accueil du jeune enfant). Cette somme prend en charge une partie de la rémunération de votre assistante maternelle ou de votre garde à domicile. Faites votre demande auprès de la CAF ou de la MSA.

Vous pouvez également prétendre à des aides départementales ou régionales en fonction de la ville où vous vivez. Renseignez-vous !

Autre information importante, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses effectuées pour faire garder votre enfant. Cette aide n’est pas négligeable !

En règle générale, l’assistante maternelle coûte plus cher que la crèche collective. Les crèches conventionnées reçoivent des aides de la CAF permettant aux parents de bénéficier de tarifs préférentiels calculés selon les ressources des familles.

3 | Évaluez le nombre d’heures de garde par semaine

Si vous travaillez à temps plein, oubliez la halte-garderie où le nombre d’heures de garde est limité. Si vous travaillez en heures décalées ou de nuit, la tâche s’avère plus compliquée. Il existe quelques structures pouvant accueillir votre enfant la nuit ou très tôt le matin. Malheureusement, il en existe peu et vous les trouverez la plupart du temps dans les grandes villes. Vous devrez donc obligatoirement vous tourner vers une assistante maternelle ou une garde à domicile.

Et vous, comment avez-vous choisi votre mode de garde d’enfant ?

Article posté le 24 novembre 2021 et mis à jour le 25 novembre 2021 dans Questions de parents, Garde d'enfant

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits