TOP 6 des fiertés de papa

Top 6 des fiertés de papa envers son enfant

19 mois à ses côtés, 19 mois à la voir grandir, à l’accompagner, à répondre à ses questions, la rassurer, lui montrer, lui apprendre, lui donner le gout de la vie.

Déjà 19 mois. Et Mychoup’ n’est plus un bébé. C’est une petite fille qui se tient droite en face de moi. Et j’en suis fier !

TOP 1 | fiertés de papa : sa joie de vivre

Mychoup’ aime la vie. C’est l’une de mes plus grandes fiertés. Espiègle, elle la croque à pleines dents et la savoure avec passion. Elle est heureuse et ça se voit ! Du coup, je voudrais que ça ne s’arrête jamais.

TOP 2 | fiertés de papa : sa sociabilité

Depuis toujours, Mychoup’ aime les gens. Dans la rue, il n’est pas rare de la voir courir vers un enfant, avec la ferme intention de lui offrir un bisou. Elle distribue les sourires avec générosité. Et, elle n’est jamais avare de câlin pour ses proches.

TOP 3 | fiertés de papa : son caractère

Attention, caractère de cochon. Quand elle a quelqu’un dans le nez, ça se termine rapidement en séance de bourre-pif. La puissance de ses colères n’a rien à envier aux meilleurs sound-system. Et sa réputation de mauvaise foi la précède. Mais voilà, j’aime ça.

TOP 4 | fiertés de papa : ses premiers pas

Sans doute la plus banale des fiertés. Mais faut bien reconnaitre que ça marque : elle se lève, avance un pied, s’appuie sur sa jambe, ramène la suivante… et c’est parti. Elle-même a du mal à y croire. Ca y est, bébé marche. Incroyable !

TOP 5 | fiertés de papa : son humour

Elle adore rigoler. Et comme son papa, les trucs les plus absurdes la font mourir de rire. Un sourire se dessine alors sur son visage, elle plisse les yeux, renfrogne son nez, rignoche… et finit par se tordre de rire franchement, en se tapant la tête contre le sol ! J’adore.

TOP 6 | fiertés de papa : sa soif de découverte

Découvrir, apprendre, enregistrer, comprendre… sa tête est petite, ses neurones jeunes, mais ça tourne déjà à la vitesse de l’éclair là-dedans. Elle imite, parcourt des livres, observe avec attention, expérimente, recommence dans un cercle sans fin. Concentrée, combative mais pas vraiment patiente !

Et vous ? Qu’est-ce qui vous rend fier(e) d’être papa, maman ?

Crédit photo : Monkey mash button

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 22 janvier 2013 dans Tranches de vie

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


27 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. missrelie
    le

    c’est un article fondant!!
    yann a presque le meme age que ta louloute du coup je compare,.. il est drole lui aussi mais avare de bisous (il n’embrasse que le chat va savoir..) et ma plus grande fierté c’est cette osmose entre mes trois enfants, cette complicité folle qui les unie!!
    merci pour cet article bonne semaine
    bises

    Répondre
    • Olivier
      le

      Mychoup’ est enfant unique. Du coup, la complicité fraternelle, c’est pas un truc qu’on pratique. Ca doit être chouette à voir 😉

      Répondre
  2. Valérie WonderMômes
    le

    Moi faudrait que je fasse un top 18 de fierté de maman…article très très touchant qui me rappelle beaucoup ma WonderGirl à peine plus jeune que ta fille 😉

    Répondre
    • Olivier
      le

      On vit une période incroyable en ce moment. Sa personnalité se dessine, elle change vitesse grand v, elle apprend tous les jours, elle s’affirme… C’est très chouette à vivre 😉

      Répondre
      • Valérie WonderMômes
        le

        C’est pareil chez moi, on sent qu’elle est à un tournant, le bébé s’efface et la petite fille pointe son nez, une petite fille qui parle déjà de Kitty et de Drillon (cendrillon) lol

        Répondre
  3. Netaddicta
    le

    Une de mes plus grandes fierté : la vitesse à laquelle elle apprend le langage et decouvrir qu’elle connaît de nouveaux mots chaque jour. L’autre jour on lisait une histoire avec une abeille et elle m’a dit « abeille maman, a pique » un petit moment de plaisir de realiser qu’elle savait ca!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Oui, je plussoie. C’est trop fort de découvrir qu’elle revient à la maison après une journée passée à l’extérieur avec de nouveaux mots ! Incroyable ! Ca tourne dans leur tête de minipousses 😉

      Répondre
  4. Amélie Epicétout
    le

    J’aime pas, j’adore! c’est tellement bon d’être fier d’eux, de les voir évoluer. Moi à chaque nouveau mot qu’elle prononce je tombe des nues et j’ai cette bouffée d’amour et de fierté qui m’envahit. C’est chouette de les voir grandir même si en ce moment ça va vite, beaucoup trop vite.

    Répondre
    • Olivier
      le

      oui, je ne me rendais pas compte à quel point les bébés évoluent vite. 19 mois et Mychoup’ est déjà une petite fille. Ma peur : que les souvenirs du quotidien s’effacent peu à peu. Heureusement, le blog est là pour laisser quelques traces…

      Répondre
  5. MarlouChou
    le

    J’adhère…je suis pareil. Je suis ébahie pour un rien (enfin ce n’est pas « un rien » puisque c’est mon bébé qui le fait 😉 )…P’tit loup vient juste de prendre ses 17 mois…et depuis hier je suis fière qu’il mange seul à la petite cuillère…aaaah quel bonheur quand même ces p’tites choses. Si petits et pourtant ils occupent une place énOOOOOOrme dans nos coeurs tout ramollo depuis leur arrivée! Pas vrai?!

    Répondre
  6. working mum
    le

    tout puisqu’elle est parfaite haaaa en ce moment elle dit « merci », ça me fait craquer et met aussi son bébé (poupée) au lit en disant « au dodo » de sa petite voix qu’on découvre…. à chaque jour une fierté :-)) profitons en!!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Ah le « merci »…! Après des mois de travail, elle le dit enfin chez nous aussi. Les gens sont sciés d’ailleurs quand elle les regarde avec son petit air espiègle et qu’elle lance « Ercii! »

      Répondre
  7. Clairou
    le

    Hihi!!!

    J adore!!!
    Mais chuuuuttt faudrait pas que tout le monde le sache!!
    Je me suis émerveillée de toutes ses premières fois et elles ne sont pas encore terminées!!

    La dernière en date le jeu du perroquet qui m a fait prendre conscience que les gros mots sont dès maintenant à bannir! Ce « casse les pouilles » qui m a fait sourire à la limite du rire mais pas devant elle hein!

    Répondre
    • Olivier
      le

      Pas facile de garder son sérieux dans toutes les occasions où cela serait pourtant nécessaire. C’est trop marrant de voir à quel point il s’imprègne rapidement de nos faits et gestes !

      Répondre
  8. Netaddicta
    le

    Ah oui les « meci,padon,plai » me font craquer aussi, et hier le must, pucinette pas encore 20 mois m’a dit avant d’aller au dodo « e taime maman »

    Répondre
  9. Cleophis
    le

    Ma fierté, c’est de la voir évoluer et progresser de jour en jour. En ce moment, c’est le langage, c’est fou comme les progrès sont fulgurants. Tous les jours, elle arrive à m’étonner par les capacités qu’elle acquiert et dont on la croyait incapable.

    Répondre
  10. Emma June
    le

    Tu as piqué mon Top6 ou quoi?! J’ai rien à rajouter (alors pourquoi ce com? lol). Bref, pour tout ça, je suis contente de m’être lancée dans cette aventure de Maman 🙂

    Répondre
    • Olivier
      le

      C’est vrai que ces petits bonheurs du quotidien sont inestimables et font aussi relativiser les difficultés qu’on peut parfois rencontrer en tant que jeunes parents !

      Répondre
  11. LaFeeDuLac
    le

    J’adore voir qu’ils savent être gentil et attentionnés entre eux ou avec les autres, mais qu’ils sachent ne pas se laisser faire quand on les ennuie!

    Répondre
    • Olivier
      le

      De vrais petits êtres pensants, convaincus et déterminés ! C’est incroyable de voir leur personnalité se construire sous nos yeux 😉

      Répondre
  12. Sonia colasse
    le

    Merci Olivier de cet article passionnant et plein d’amour. Pour répondre à la question : je suis très fière de mon petit Enzo, bientôt quatre ans. Il est bilingue, nous vivions en Californie, il parle donc anglais mais, aussi français, je suis fière de son humeur joyeuse, toujours le sourire aux lèvres et comme toi, je suis fière aussi de sa facilitée d’aller vers autrui. Le fait, d’autant voyager, de découvrir d’autres horizons, lui donne cette harmonie d’être en présence des gens de cette terre. J’adore mon fils qui me donne l’énergie, et m’inspire au quotidien pour écrire de nouvelles histoires. C’est un petit garçon étonnant et très surprenant avec une très forte personnalité, un taureau avec deux cornes, fonçant mais, très câlin, plein d’amour et de tendresse. Gentil et serviable. Au petit soin avec ces camarades. J’aime cet enfant qui sait me dire merci et avec politesse et respect comme un s’il te plait et ceci depuis qu’il a eu ces deux ans. C’est un enfant de l’amour et je pense sincèrement que tous les enfants de l’amour on cette facilitée à vous émouvoir. Merci pour vos mots si touchant qui me vont droit au coeur.

    Répondre