Courbe de poids : comment connaître le poids idéal de mon enfant ?

courbe-poids-bebe

Surveiller régulièrement la croissance des enfants est essentiel pour s’assurer qu’ils sont en bonne santé. Sous-poids ou surpoids, la corpulence des bouts de chou préoccupe de nombreux parents. Découvrez comment connaître le poids idéal de votre enfant et suivre sa courbe de poids !

7 conseils pour connaître le poids idéal de votre enfant et suivre sa courbe de poids

Voici les méthodes à connaître pour surveiller le poids de votre bambin.

1 | Découvrez pourquoi la courbe de poids d’un nourrisson forme un « V »

À la naissance, les bébés pèsent entre 2,8 et 4 kg pour une taille généralement comprise entre 48 et 52 cm. Il est normal que les tout-petits perdent du poids durant les premiers jours avant d’en reprendre. Ces quelques centaines de grammes perdus formeront un « V » sur la courbe de poids du bébé.

2 | Surveillez la prise de poids régulière de bébé

Lors de sa première année, bébé doit grossir chaque mois. 100, 200 ou 500 gr, il n’y a pas de règle fixe, mais l’important est que votre nourrisson prenne du poids. En moyenne, bébé va prendre une trentaine de grammes par jour. Il devrait donc doubler son poids de naissance vers l’âge de cinq mois, puis le tripler à un an. À l’âge d’un an, un bébé pèse en moyenne 10 kg.

3 | Reportez-vous aux courbes de poids et de croissance dans le carnet de santé

Afin d’estimer si votre enfant a un poids idéal pour son âge, les pédiatres recommandent de se fier aux courbes de croissance du carnet de santé. Elles donnent une fourchette de poids et de taille selon l’âge de l’enfant. C’est ce qu’on appelle les percentiles. Par exemple, si votre bambin est au 65e percentile pour le poids, cela veut dire que sur un groupe de 100 enfants du même âge, 35 seront plus lourds que lui.

4 | Calculez l’IMC pour connaître le poids idéal de votre enfant

L’Indice de Masse Corporelle (IMC) est un outil qui permet de connaître le poids idéal de son enfant. L’IMC évalue la corpulence d’un enfant en divisant son poids par sa taille au carré. C’est le seul indicateur reconnu par l’OMS pour détecter un surpoids, une obésité ou une maigreur chez l’enfant et l’adolescent.

L’IMC augmente rapidement dans la première année de vie, puis diminue jusqu’à l’âge de 6 ans. L’enfant peut alors connaître un rebond d’adiposité, lorsque la courbe repart à la hausse. Attention, plus ce rebond est précoce, plus le risque de surpoids à l’âge adulte est élevé.

L’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) recommande de calculer l’IMC des enfants au moins une fois par an. Vous trouverez en ligne de nombreux outils gratuits pour calculer l’IMC.

5 | Différenciez le rapport poids/taille des garçons et des filles

La croissance des garçons et des filles évolue de façon similaire jusqu’à la puberté. Cela diffère ensuite en raison des hormones et de la prise de muscles. En général, les pédiatres considèrent qu’un adolescent devrait peser :

  • sa taille moins 10 unités pour les filles (par exemple 40 kg environ pour 1,50 m)
  • sa taille pour son poids pour les garçons (par exemple 50 kg environ pour 1,50 m)

Si le poids dépasse de 10 à 15 kg cette estimation, il y a un risque de surpoids.

6 | Misez sur l’équilibre alimentaire pour éviter l’obésité chez l’enfant

Pour éviter l’obésité, il est essentiel que toute la famille adopte les bons comportements alimentaires. Des repas équilibrés et des goûters sains permettent aux enfants de bien grandir et d’être en pleine santé !

7 | Consultez un professionnel de santé

Vous avez l’impression que votre bambin est en sous-poids ou en surpoids ? Alors, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé. Votre médecin traitant ou votre pédiatre pourra évaluer l’état de santé de votre enfant.

FAQ : les questions les plus posées par les parents sur la courbe de poids de leur enfant

Nous répondons aux questions les plus couramment posées par les parents qui souhaitent connaître le poids idéal de leur enfant.

Quel poids à quel âge ?

Les professionnels de santé ont défini l’évolution du poids des enfants ainsi :

  • À la naissance, un bébé pèse entre 2,8 kg et 4 kg.
  • À l’âge d’un an, un bébé pèse environ 10 kg.
  • Entre 2 et 5 ans, le poids de l’enfant augmente d’environ 2 kg par an.
  • À partir de 5 ans, l’enfant prend environ 2,4 kg par an jusqu’à la puberté.
  • À l’adolescence, comptez : taille moins 10 unités pour les filles et taille pour le poids pour les garçons.

Comment lire une courbe de poids ?

Pour bien lire une courbe de poids, référez-vous aux indications données dans le carnet de santé de votre enfant. L’interprétation des courbes se base sur l’analyse de la taille, du poids et de l’IMC. Elle tient également compte du stade pubertaire et de la taille des parents.

Un enfant avec une croissance normale est censé rester dans la zone claire de la courbe de poids. Le trait continu correspond à la médiane, c’est-à-dire le poids pour lequel la moitié des enfants est au-dessus et la moitié au-dessous.

Et vous, suivez-vous la courbe de poids de votre enfant ?

Article posté le 9 juin 2022 et mis à jour le 28 juin 2022 dans Questions de parents, Hygiène et santé, Maux de bébé

Par Lola

Élue meilleure tata du monde par un jury très exigeant (et pour le moins restreint), Lola prend son rôle très au sérieux ! Si elle répond toujours présente pour faire des blagues et apprendre des bêtises aux plus jeunes, elle est aussi particulièrement sensible à la thématique de la parentalité bienveillante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits