Comment déterminer les dates d’un congé maternité ?

date-conge-maternité

En France, toutes les femmes enceintes peuvent profiter d’un congé maternité. Parce que les dernières semaines de grossesse sont les plus fatigantes, le congé maternité permet à la maman de bénéficier d’un repos capital et de quitter l’entreprise quelque temps avant l’accouchement. Mais, combien de temps dure le congé maternité ? Quand commence-t-il et quand se termine-t-il ? On vous aide à déterminer les dates de votre congé maternité.

Comment calculer mes dates de congé maternité ?

Voilà la question que toutes les femmes enceintes se posent dès l’effervescence de l’annonce de la grossesse passée. Pour connaître les dates de congé maternité, c’est assez simple, d’autant plus qu’il existe sur le Net de nombreux simulateurs qui vous permettent de calculer cette date en deux temps trois mouvements.

Mais, voici ce que vous devez savoir. En France, la durée du congé maternité est fixée par le Code de la sécurité sociale et le Code du travail. Cette durée dépend de trois paramètres essentiels : le nombre d’enfants à charge, le nombre d’enfants à venir et la date présumée d’accouchement. Ainsi, si vous êtes enceinte de votre premier enfant et que vous devez accoucher le 1er octobre 2022, votre congé maternité débutera le 20 août 2022 pour se terminer le 9 décembre 2022.

Quand commence le congé maternité ?

Comme indiqué précédemment, tout va dépendre de votre situation.

Cas numéro 1 : il s’agit d’une grossesse simple

Si vous attendez votre premier ou votre second enfant, alors vous avez droit à 16 semaines de congé au total dont 6 semaines avant la naissance de bébé.

Si vous avez déjà au moins deux enfants à votre charge, alors la durée du congé maternité est portée à 26 semaines avec un congé prénatal de 8 semaines.

Cas numéro 2 : il s’agit d’une grossesse multiple

Si vous êtes enceinte de jumeaux, de triplés ou plus, alors la durée du congé maternité est allongée. Vous bénéficiez de :

  • 34 semaines dans le cas de jumeaux, dont 12 semaines avant l’accouchement ;
  • 46 semaines dans le cas de triplés dont 24 semaines avant l’accouchement. 

Bon à savoir : Si vous accouchez prématurément, la durée du congé prénatal non prise est reportée à la fin de votre congé postnatal. L’allongement dépend du nombre de jours d’avance de bébé. Sachez également que si vous accouchez plus tard que prévu, le congé prénatal est prolongé, mais le congé postnatal reste identique.

Quand se termine le congé maternité ?

Pour vous permettre de pouponner et de profiter de bébé, vous avez droit à un certain nombre de semaines après sa naissance, après quoi, le congé maternité prend fin.

Cas numéro 1 : il s’agit d’une grossesse simple

Si vous attendez votre premier ou votre second enfant, alors vous avez droit à 10 semaines après l’accouchement pour pouponner.

Si vous avez déjà au moins deux enfants à votre charge, alors la durée du congé postnatal est portée à 18 semaines.

Cas numéro 2 : il s’agit d’une grossesse multiple

Si vous êtes enceinte de jumeaux, de triplés ou plus, alors la durée du congé postnatal est fixée à 22 semaines. 

Bon à savoir : un congé maladie peut être prescrit à la suite du congé postnatal dans les cas de suites de couches compliquées ou de baby blues sévère.

Moduler le congé maternité, c’est possible

Vous pouvez moduler votre congé maternité de différentes façons.

1 | Avancez le congé prénatal

Le professionnel de santé chargé de votre suivi de grossesse peut décider d’avancer votre congé maternité uniquement si vous êtes enceinte d’un troisième enfant (deux semaines avant la date prévue), ou s’il s’agit d’une grossesse multiple (quatre semaines avant la date prévue).

Mais attention, ces semaines ajoutées seront décomptées de votre congé postnatal. Un congé pathologique peut également être prescrit et venir s’ajouter à votre congé prénatal si votre état de grossesse le nécessite.

2 | Décalez le congé prénatal

Si vous vous sentez en pleine forme, vous pouvez décaler votre congé maternité dans la limite de trois semaines, avec l’accord du professionnel de santé chargé de votre suivi grossesse. Ces semaines seront alors ajoutées au congé postnatal pour mieux profiter de bébé après son arrivée.

3 | Écourtez le congé postnatal

Si vous le voulez, vous pouvez également décider de reprendre le travail plus tôt. Dans ce cas, vous devez obligatoirement respecter un repos obligatoire de six semaines après l’accouchement, après quoi il vous sera possible de reprendre le chemin du bureau.

Et vous, comment avez-vous géré votre congé maternité ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires.

Article posté le 17 juin 2022 et mis à jour le 28 juin 2022 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits