Grossesse tardive : quels risques de tomber enceinte après 40 ans ?

femme qui vit une grossesse tardive

Vous venez d’apprendre la bonne nouvelle ! Félicitations, bébé devrait arriver d’ici quelques mois. Cette annonce vous procure de la joie, mais également de la crainte. Vous êtes âgée de plus de 40 ans et cette grossesse tardive vous inquiète un peu. Pas de panique, cet article devrait vous éclairer sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une grossesse tardive ?

La grossesse tardive fait référence à une grossesse qui survient chez une femme après l’âge de 40 ans. De plus en plus de femmes choisissent de devenir mères plus tard. Certaines privilégient leurs études et leur vie professionnelle avant d’envisager d’avoir un enfant. D’autres préfèrent profiter de leur jeunesse pour voyager et découvrir le monde. À chacune ses envies et ses préférences !

Tomber enceinte à plus de 40 ans est une décision personnelle. Bien qu’il existe des risques plus importants, de nombreuses femmes vivent des grossesses tardives sans complications majeures. Rassurez-vous !

Si vous envisagez une grossesse tardive, discutez-en avec votre professionnel de santé. Il pourra vous informer et vous permettre de prendre une décision éclairée. Chaque grossesse est unique, et l’âge ne devrait pas être le seul facteur déterminant. Avec les soins appropriés et l’attention nécessaire, il est possible de vivre une grossesse tardive en toute sécurité.

Quels sont les risques d’une grossesse tardive ?

Les grossesses arrivant après l’âge de 40 ans sont considérées comme plus à risque. Ces femmes sont, par conséquent, plus surveillées durant la durée de leur grossesse. Découvrez les risques de tomber enceinte sur le tard.

1 | Une fertilité réduite

Passé 40 ans, les femmes doivent faire face à une diminution de la fertilité. C’est l’un des défis majeurs de la grossesse tardive. La réserve ovarienne diminue progressivement, ce qui peut rendre la conception plus difficile et augmenter le risque d’infertilité.

2 | Possibilités de complications obstétricales

Les femmes enceintes après 40 ans sont plus susceptibles de développer des complications telles que l’hypertension artérielle, le diabète gestationnel, les prééclampsies et les naissances prématurées. Ces problèmes peuvent nécessiter une surveillance étroite et des soins médicaux supplémentaires.

3 | Risque génétique accru

Une grossesse tardive peut potentiellement entraîner un risque plus important pour le bébé. Tomber enceinte à plus de 40 ans augmente les probabilités d’anomalies génétiques, telles que la trisomie 21 (syndrome de Down). Ces femmes sont souvent encouragées à réaliser des tests prénataux plus avancés pour évaluer le risque de ces anomalies chez le fœtus.

4| Augmentation des complications pendant le travail et l’accouchement

Les femmes enceintes, âgées de plus de 40 ans, ont plus de risques de subir une intervention médicale pendant le travail, tels qu’une césarienne. Différents facteurs peuvent entraîner ce type d’interventions : un travail prolongé, une progression lente ou des complications maternelles peuvent nécessiter.

5 | Impact sur la santé maternelle

Une grossesse tardive peut également augmenter le risque de problèmes de santé pour la mère, tels que l’hypertension, les maladies cardiovasculaires et les complications post-partum. Il est donc crucial que les femmes enceintes de plus de 40 ans bénéficient d’un suivi médical plus régulier et plus poussé.

Et vous, avez-vous vécu une grossesse tardive ? Racontez-nous votre expérience.

Article posté le 6 juillet 2023 et mis à jour le 6 juillet 2023 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Elodie

Maman de deux enfants, Elodie a rejoint l'équipe dernièrement pour partager sa vision d'une parentalité aussi bienveillante que souriante. Discrète, sensible et à l'écoute, elle accorde beaucoup d'attention aux autres, et notamment aux enfants. Soucieuse de vous offrir des articles précis, elle consacre du temps et de l'énergie à trouver les mots justes, ceux qui vous parleront naturellement. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En appuyant sur le bouton « Laisser un commentaire », vous consentez à ce que votre nom et les informations que vous inscrivez dans le champ « commentaire » soient publiées sur le site Je Suis Papa. Votre e-mail ne sera pas publié, il sera uniquement communiqué aux services concernés et habilités par SUPERFULL afin vous recontacter en cas de message litigieux. Cette donnée sera supprimée dès que nos services auront validé votre message.
Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données, retirer votre consentement au traitement de vos données à tout moment, vous opposer au traitement de vos données et vous disposez d’un droit à la portabilité de vos données.
Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.
Vous pouvez exercer l’ensemble de vos droits à l’aide du lien suivant Gestion des droits ou en écrivant à dpo[a]agencergpd.eu.
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.