15 trucs que je fais désormais depuis que j’ai un enfant

15 trucs que je fais depuis que j'ai un enfant

Hier, je vous racontais tous ces trucs auxquels j’ai renoncé, la mort dans l’âme, depuis que j’ai un enfant. Si vous ne l’avez pas lu, vous pourrez vous rafraîchir la mémoire ici.

Pourtant, à bien y réfléchir, la vie de parents constituent aussi une excellente occasion de se redécouvrir et de réinventer le monde.

En donnant la vie, je ne pensais pas que bébé commencerait par me faire la leçon, bien malgré elle. Comme si, avoir un enfant revenait à accepter de changer.

Une chose est sûre, depuis que j’ai un enfant, il y a plein de trucs auxquels j’ai renoncé, mais il y a surtout toutes ces nouvelles choses que je fais désormais avec un bonheur non dissimulé. La preuve en 15 exemples.

TOP 1 | Regarder la vie à hauteur d’enfant, et adorer ça.

TOP 2 | Manger des légumes, des légumes et encore des légumes.

TOP 3 | Faire n’importe quoi, comme un gosse.

TOP 4 | Accepter de vieillir et trouver ça cool.

TOP 5 | Vivre pour moi, en oubliant le regard des autres.

TOP 6 | Construire le lendemain, imaginer le futur.

TOP 7 | Apprendre à changer, pour elle(s).

TOP 8 | Redécouvrir l’enthousiasme pour les petites choses, fuir les gens aigris.

TOP 9 | Jouer aux Playmobils, leur imaginer une vie de déglingos.

TOP 10 | Trouver l’inspiration là où je ne la cherchais pas.

TOP 11 | Reprendre en main ma santé.

TOP 12 | Chanter faux à tue-tête, et danser comme un manche à balai.

TOP 13 | Transmettre ce qui me tient à cœur.

TOP 14 | Comprendre le sens du mot « parents ».

TOP 15 | Devenir ce que je suis, pas ce que j’aimerais être, ni ce que les autres voudraient que je sois.

Et vous ? Vos enfants vous ont-ils fait changer ? Que faites-vous désormais que vous ne faisiez pas avant ?

Photo Credit: downing.amanda

Abonnez vous à la newsletter

Recevez les derniers articles et des bons plans dans votre boîte mail

Pourquoi s'abonner ?
Article posté le 20 mai 2015 dans Humour et humeur

Par Olivier

Papa d'une petite fille belle comme le jour, Olivier est aussi le fondateur de Je suis papa en 2011. Même si sa photo de profil ne le montre pas, sa paternité lui a fait perdre tous ses cheveux, mais pas le moral. C'est déjà ça ! Convaincu que les enfants sont l'avenir du monde, il milite pour faire entrer Peppa Pig à l'Elysée. Un poil lunatique, il retrouve en général le sourire autour d'un bon verre de vin. 


18 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Emma June
    le

    Autant je ne me suis pas reconnue dans les « 15 trucs que je ne fais plus » autant là, oui, c’est aussi ce qui s’est produit chez moi tout ça, ce changement, cette envie d’être une version de moi-même améliorée lol.
    Bref, 15 trucs positifs je valide!

    Répondre
    • Olivier
      le

      J’aime bien l’idée de l’article aux deux versants. après tout, il y a bien une vie avant et après. Et la rupture est parfois rude. Mais quel bonheur 🙂

      Répondre
  2. Doudou
    le

    Oui, y a du changement quand on a un enfant… changement de vie, de comportement…
    Les légumes, y en a plus, mais pas encore assez… (mais j’ai du mal :p )
    Jouer, être à hauteur d’enfant, se reprendre en main côté santé… je m’y reconnais dans ta liste…
    #associationdepapa 😉

    Répondre
  3. Sylvie
    le

    Oui vous avez bien raison. La vie parentale change assez de choses sans qu’on s’en aperçoivent parfois.
    Le plus important c’est d’accepter ce que l’on est et d’assumer ses responsabilités.

    Au plaisir…

    Répondre
  4. stieuma
    le

    Jouer à « chat » en riant comme des foufous, ouvrir les bras et recevoir une mini-tornade en mal de calin 😀

    Répondre
  5. bad mother
    le

    Un enfant nous change la vie =)
    Jamais j’aurai pu imaginer que ma fille de 18 mois me ferait avoir autant de fou rire. La spontanéité des enfants est absolument magique

    Répondre
  6. Audrey
    le

    Les enfants sont sincères,francs, joyeux, insouciants etc… mes enfants m’ont permis de me retrouver , on peut se perdre dans cette vie d’adulte. Mes enfants (15 et 7 ans) m’ont aide a ne pas oublier qu’on est tous des enfants mais avec une connaissance et prise de conscience d’adulte.
    En gros, je m’éclate avec eux, dans ma vie mais je n’oublie pas de remplir mes papiers 🙂
    on pourrait appeler ca « l’insouciance responsable »
    Hihihi

    Répondre
      • Audrey
        le

        😉
        Oui… j’aime beaucoup des termes supposés liés aux enfants avec des termes supposés liés aux adultes.
        Un peu comme les cadeaux décalés, les mots sont des cadeaux a nous de bien nous en servir (ou du moins tenter de bien nous en servir!)…
        bonne continuation

        Répondre