7 bonnes questions à se poser avant d’offrir un animal de compagnie à bébé

7 Mai 2015

un animal de compagnie pour votre enfant

Quand on a des enfants, la question de l’adoption d’un animal de compagnie finit toujours par se poser.

Après des mois passés à supporter les suppliques larmoyantes de votre minion, vous voilà donc à deux doigts de céder. Pourtant, accueillir un chien, un chat ou même un hamster n’est pas une décision qui se prend à la légère. Parce qu’elle vous engage sur la durée, et implique de réorganiser la vie familiale en fonction de ce nouvel arrivant.

A quoi penser avant d’offrir un animal de compagnie à bébé ? Le tour du sujet en 7 questions.

1| Quel animal de compagnie choisir pour bébé ?

Un chien et un chat combleront probablement d’amour votre enfant en devenant de véritables compagnons de tous les instants. Mais ces animaux demandent aussi beaucoup d’attention. A l’autre bout de la chaîne, vous pouvez donc opter pour un poisson rouge. Il calmera bébé le temps de ses méditations contemplatives face à son bocal. Entre les deux, vous pouvez opter pour un hamster. De quoi permettre à votre enfant de découvrir la vie aux côtés d’un animal de compagnie, sans la dose d’affection que peuvent offrir un chien ou un chat.

2| Bébé risque-t-il des problèmes de santé ?

Attention aux allergies ! Si bébé éternue et a le nez qui coule à chaque fois qu’il croise un animal, c’est peut-être parce qu’il est allergique aux poils. Du coup, avant d’adopter ce chat que vous avez repéré, invitez bébé à passer du temps avec celui de son cousin, histoire de vérifier qu’il n’y est pas sensible. Si vous découvrez son allergie trop tard, vous pourrez aussi le désensibiliser, mais la démarche est longue. Plus largement, pensez à vermifuger, vacciner,  et faire suivre votre animal de compagnie par un vétérinaire pour éviter d’éventuelles transmissions de maladies.

3| Comment sécuriser la rencontre entre bébé et un animal de compagnie ?

N’oubliez jamais qu’un animal de compagnie peut constituer un danger pour votre bébé. Restez donc toujours vigilant pour qu’une relation sécurisée se tisse. Les animaux sont sensibles aux odeurs. Laissez-les renifler bébé pour faire connaissance avec lui, en restant à proximité. Et n’hésitez pas à intervenir s’ils se montrent hostiles envers votre enfant. Ne laissez jamais un animal dormir dans la chambre de bébé, il pourrait l’étouffer. Enfin, restez toujours à l’écoute de la personnalité de votre animal de compagnie, qui peut s’avérer curieux comme jaloux. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

4| Quels sont les avantages d’accueillir un animal de compagnie pour bébé ?

Si vous avez vécu avec un animal de compagnie lorsque vous étiez enfant, vous savez tout ce que ces bêtes à poils peuvent apporter : une infinie tendresse, des moments de jeux inoubliables, une compagnie fidèle, des moments d’intimité uniques, de la confiance en soi, un apprentissage du respect des animaux. Et n’oubliez pas d’acheter des jeux pour les moments de solitude, comme un arbre à chat, une balle, une corde à nœud, histoire que vos animaux s’occupent quand votre lardon est à l’école…

5| Qui s’occupe des animaux de compagnie à la maison ?

Votre môme réclame un animal de compagnie ? Il va falloir fixer les règles dès le début, sous peine de devoir vous coltiner l’ensemble des tâches les plus barbantes dans les mois à venir. Votre enfant veut absolument un animal de compagnie ? Apprenez-lui à changer la litière du chat, à nettoyer la cage, l’aquarium ou la niche pour chien, à promener Médor pour qu’il fasse ses besoins, à remplir les gamelles d’eau et de croquettes… Bref, responsabilisez-le en restant bien conscient qu’il ne pourra pas tout faire, et que vous devrez en prendre une (grosse) partie à votre charge.

6| Quelles autres précautions prendre ?

Si vous envisagez d’accueillir un chien, il peut être utile de le dresser, au moins pour qu’il réponde aux ordres de base. Si vous préférez un chat, habituez-le au traitement que lui réservera votre enfant : tirer lui doucement la queue ou les oreilles, caressez-le sans ménagement et récompensez-le de subir sans broncher ce traitement auquel il n’est pas encore habitué. Enfin, quel que soit l’animal de compagnie choisi, marquez bien le territoire de chacun. Les jouets de bébé restent à bébé, ceux des animaux restent aux animaux.

7| Et la mort ?

A un moment où à un autre, la question du décès de votre animal de compagnie va se poser. Cet épisode tragique pour votre enfant constituera probablement son premier contact avec la mort. C’est l’occasion d’en parler avec lui, sans minimiser son chagrin, ni écourter son deuil. Ne jetez pas son poisson dans les toilettes ou à la poubelle, il pourrait mal le prendre. Au contraire, accompagnez-le pour qu’il exprime sa douleur, quitte à organiser une petite cérémonie d’adieu selon ses besoins, jusqu’à ce qu’il apprenne à tourner la page.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire : 6 bonnes raisons d’adopter un animal de compagnie pour son enfant.

Et vous ? Vos enfants vous ont-ils réclamé un animal ? Comment avez-vous réagi ? Quelles sont les questions essentielles à se poser avant d’adopter un animal de compagnie pour bébé ?

D’autres articles ? 

Crédit photo : Elena Shumilova

18 réponses to “7 bonnes questions à se poser avant d’offrir un animal de compagnie à bébé”

  1. clairou la plote 7 mai 2015 at 19 h 05 min #

    nous avions 2 chiens avant que la sangsue arrive, tout s’est bien passé!
    la grosse Ermione jouait doucement quand c’était la sangsue qui avait le jouet, le gros je ne veux pas qu’elle joue avec…
    Il a un caractère difficile et venant de la spa on ne sait pas toute son histoire, il peut être brusque donc pas touche!

    Et le petit dernier Milo le lapin est la « récompense » de la fée Tototte pour avoir lâché la tétine! (OOOOOUUUUUIIIIIIIII ça a marché!!!!!!!!!!!!)
    J’ai toujours eu des animaux donc c’est normal pour moi, la sangsue participe, elle leur donne à manger, l’eau et le foin.
    Elle brosse son lapin aussi parcqu’en fait c’est un lapin croisé avec chewbacca…. LOL!!

    Mes parents ont récemment fait piquer notre chien de 15 ans qui vieillissait mal… J’ai donc expliqué et parlé avec elle de ça…

    • Olivier 11 mai 2015 at 9 h 07 min #

      Yeah, un lapin contre une tototte ! Tu féliciteras ta sangsue pour le pas de géant qu’elle vient de faire… 🙂

  2. Robin 7 mai 2015 at 23 h 20 min #

    Bon article! Pour info, les histoires des chats qui étouffent les bébés en se couchant dessus ne sont qu’une légende urbaine.

    • stieuma 8 mai 2015 at 23 h 36 min #

      c’est vrai, notre chat s’est toujours couché à coté du bébé, jamais sur lui.

      • Olivier 11 mai 2015 at 9 h 08 min #

        Je garde quand même en tête mon chat, qui venait se coucher sur mon visage le matin, probablement pour me réveiller. Cela dit, je n’étais pas bébé.
        Bref, dans le doute, mieux vaut faire attention quand même.

        • Robin 11 mai 2015 at 10 h 31 min #

          Exactement! Pour être certain que le chat ne viendra pas dans le berceau, on peut utiliser l’astuce du papier aluminium déposé dans le berceau quand le bébé n’y est pas. 🙂

  3. 01Claire 8 mai 2015 at 10 h 23 min #

    Bon alors on a pas fait comme ça….
    On a commencé par le chien. Est ce qu’on supporte les aboiements à n’importe quelle heure du jour et de la nuit? Effectuer 2 balades quotidiennes par jour qu’il vente, pleuve ou neige? Ramasser les cacas tout mous bien puants? Oui, bon on est fin prêt pour avoir Bébé
    Et ma fois la cohabitation marche bien avec papa-maman-p’tit mignon-chienne, l’histoire ne dit pas comment va-t-on réagir à la mort de la chienne? on verra…surement en prenant un autre

    • Olivier 11 mai 2015 at 9 h 09 min #

      Croise les doigts pou te poser cette question le plus tard possible !

  4. Caro 8 mai 2015 at 21 h 44 min #

    Suis-je apte à prendre cette responsabilité? Non et je l’assume.
    Moi, je trouve les animaux bien plus contraignants qu’un enfant. Et j’ai un monstre de trois ans 🙂 Les balades obligatoires, les vacances aménagées en fonction des animaux, leur surveillance, la responsabilité de l’accompagner dans sa mort … Quel horreur ! Réfléchissez bien. Un chat, un petit chien, c’est 15-20 ans. Un gros chien, 10-12 ans.

    • Olivier 11 mai 2015 at 9 h 10 min #

      L’important, c’est de bien mesurer ce qu’on est capable (ou non) de faire. En l’occurrence, c’est aussi très bien de se dire qu’on ne sera pas capable… mieux vaut s’en rendre compte avant qu’après !

  5. stieuma 8 mai 2015 at 23 h 34 min #

    Chat et chien à la maison avant que TiBijou arrive parmi nous, notre seule crainte était par rapport aux allergies. Mais il n’y a eu aucun souci. Bon, il a de la chance que nos animaux soient très très sympa : il prend le chien pour un poney, lui tire les oreilles et la queue, tire les moustaches du chat ou le malaxe comme un boulanger avec sa pâte à pain ! il n’a jamais eu un coup de griffe ou de croc… Mais il est le seul à pouvoir leur faire ça…

    • Olivier 11 mai 2015 at 9 h 11 min #

      La plupart des animaux sont d’une extrême bienveillance avec les enfants, c’est assez incroyable à voir.

  6. Notsil 10 mai 2015 at 9 h 30 min #

    Nous avions 2 chats avant la naissance de la crevette, ils se sont apprivoisés au fil du temps.
    Ca reste de la surveillance, car un coup de griffe est vite arrivé ; autant si c’est un petit coup de patte « attention tu vas trop loin » sur le pied on va laisser faire, autant si le visage de l’enfant est trop proche on intervient. Dans tous les cas, ce n’est pas à l’animal de faire tout le travail d’adaptation, il faut aussi responsabiliser l’enfant, par l’exemple, en lui expliquant que cet être vivant doit être respecté, et qu’il est hors de question de le frapper ou de lui tirer les poils.

    • Olivier 11 mai 2015 at 9 h 12 min #

      Tu as raison : s’il faut éduquer les animaux, il faut aussi responsabiliser les enfants. Ca fait partie de l’apprentissage…

  7. Clarice 7 octobre 2015 at 18 h 00 min #

    Merci d’avoir partagé ces 7 questions à se poser avant d’offrir un animal de compagnie à bébé. Je voudrais adopter un chiot, mais je ne sais pas si ma fille aimerait en avoir un. J’adore votre suggestion de se demander comment sécuriser la rencontre entre bébé et un animal de compagnie. La rencontre est tellement importante si on veut qu’un bébé et un animal s’entendre bien.

Trackbacks and Pingbacks

  1. 6 bonnes raisons d’adopter un animal de compagnie pour son enfant (même si ça fait chier) - Blog Je suis papa ! - 27 septembre 2016

    […] ça peut coûter un bras. Et les questions à se poser avant d’en adopter un sont nombreuses, comme j’ai pu en parler précédemment ici. Mais il faut également reconnaître que l’expérience présente de vraies opportunités pour le […]

  2. TOP 7 Bac à sable en bois pour enfant - Blog Je suis papa ! - 27 avril 2018

    […] 7 bonnes questions à se poser avant d’offrir un animal de compagnie à bébé […]

Envoyez une réponse