Comment calmer l’angoisse de la séparation chez bébé ?

angoisse-separation-bebe

Bébé traverse la délicate période d’angoisse de la séparation ? Pas de panique, entre 6 et 18 mois, c’est tout à fait normal ! C’est à cet âge qu’il prend conscience de son existence en tant qu’individu. Il peut alors développer une peur de l’abandon vis-à-vis de ses parents. Avouez qu’il y a de quoi se mettre à pleurer ! Il vous faudra donc faire preuve de compassion, de pédagogie et de patience pour l’accompagner en douceur dans cette grande étape de la vie.

7 conseils pour apaiser bébé en cas d’angoisse de séparation

Découvrez tout de suite nos 7 astuces pour aider votre enfant à traverser au mieux la période d’anxiété de séparation.

1 | Montrez-vous serein et confiant

Vous aussi êtes angoissé à l’idée de vous séparer de votre enfant ? C’est une réaction tout à fait normale et instinctive. Cependant, veillez à ne pas le montrer à votre bout de chou, car le stress est très contagieux. Vous sentir zen rassurera votre tout-petit.

2 | Habituez-le progressivement à la nouveauté

Que ce soit lors du premier jour de crèche ou la première fois chez papy et mamie, il est logique que votre bébé ait peur de la nouveauté. Prenez donc le temps de l’habituer en restant auprès de lui pour faire les présentations et dédramatiser la situation.

3 | Jouez à caché-coucou avec votre bébé

Si votre enfant pleure dès qu’il ne vous voit plus, c’est parce qu’il n’a pas encore conscience que vous existez toujours. Le jeu du coucou caché lui apprendra la « permanence de l’objet ». C’est l’activité idéale pour qu’il accepte mieux la séparation. Avec un peu de chance, vous aurez même droit à de grands sourires et des éclats de rire !

4 | Laissez-lui un doudou en votre absence

Quoi de mieux pour rassurer votre enfant qu’un jouet familier ? Laissez-lui son doudou préféré lors des séparations. Cela le réconfortera et lui permettra de gérer ses émotions comme un grand.

5 | Prévenez votre bébé de votre départ

Évitez de partir lorsque bébé dort ou joue sans faire attention à vous. La prise de conscience de votre absence peut être anxiogène pour lui. Expliquez-lui que vous allez le laisser seul quelque temps. Même s’il ne comprend pas toutes vos paroles, entendre votre voix le rassurera forcément.

6 | Ne faites pas durer le moment du départ

Annoncer votre départ oui, le faire durer 20 minutes non. Ne rendez pas ce moment plus dramatique que nécessaire. Au contraire, votre enfant doit être tranquillisé par votre sérénité (même feinte). Expliquez-lui quand vous reviendrez, après un dodo par exemple, pour finir de le rassurer complètement.

7 | Respectez les émotions de votre enfant

Ne grondez surtout pas votre bébé lorsqu’il exprime son angoisse de la séparation. Elle est essentielle à son développement. De même, s’il ne veut plus faire de câlins à sa tata qu’il adorait la veille, ne le forcez pas non plus.

Et vous, comment parvenez-vous à calmer l’angoisse de la séparation chez bébé ?

Article posté le 24 décembre 2021 et mis à jour le 24 décembre 2021 dans Questions de parents, Développement de l'enfant, Eveil et développement

Par Lola

Élue meilleure tata du monde par un jury très exigeant (et pour le moins restreint), Lola prend son rôle très au sérieux ! Si elle répond toujours présente pour faire des blagues et apprendre des bêtises aux plus jeunes, elle est aussi particulièrement sensible à la thématique de la parentalité bienveillante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits