Comment sait-on quand son enfant entre dans la préadolescence ?

mere-et-sa-fille

S’il y a bien une chose qui nous échappe, c’est le temps. Votre adorable bébé s’est mystérieusement transformé en petite fille ou petit garçon affirmé. Et il faut l’avouer, cet enfant a un caractère bien trempé ! Pour autant, est-ce déjà l’heure de la pré adolescence ? En tant que parents, découvrez les signes qui ne trompent pas…

5 signes qui montrent que votre enfant devient un ado

Nul ne peut échapper aux tumultes de l’adolescence. Cette période particulière de la vie est faite de multiples bouleversements physiques et psychiques. Transition de l’enfance à l’âge adulte, elle est indispensable pour se construire comme pour trouver sa place au sein de la société.

Généralement entre 9 et 12 ans, les enfants entrent, plus ou moins précocement, dans ce qu’on appelle la préadolescence. Votre bambin est-il d’ores et déjà un mini ado en herbe ? Voici quelques indices.

1 | Observez les changements physiologiques

L’un des premiers signes est tout simplement d’ordre physique. Il s’agit bien sûr du début de la puberté ! Dès la préadolescence, le corps des filles comme des garçons commence tout doucement à changer. Poitrine naissante, premières règles, développement de la pilosité, changement de voix… voici autant de modifications corporelles annonçant que votre enfant sera bientôt un véritable adolescent.

2 | Remarquez les comportements d’opposition

Qui dit entrée dans l’adolescence dit également besoin de s’affirmer. En effet, les préadolescents cherchent à se distinguer de leurs parents pour devenir des personnes à part entière. Ils n’hésitent donc pas à revendiquer des goûts et des idées radicalement différentes de celles de papa et maman. Parfois même, ils aiment jouer la carte de la provocation ; une manière maladroite de valider leur identité.

3 | Repérez les demandes d’autonomie

Grandir, c’est aussi, et avant tout, être capable de se débrouiller seul. Plus que jamais, votre bout de chou refuse votre aide. Il devient également de plus en plus discret concernant sa vie personnelle. Il lui est nécessaire de faire ses propres expériences, loin du regard compatissant des adultes. Cultiver son jardin secret est une façon de découvrir le monde et gagner confiance en ses capacités.

4 | Constatez l’éloignement physique

Si autrefois vous pouviez le couvrir de papouilles, de bisous et de câlins, le préadolescent est désormais beaucoup plus pudique. Il se sent soudainement mal à l’aise face aux contacts physiques et aux grandes démonstrations d’amour. Pour autant, pas de panique. Votre petit ado a juste besoin d’apprivoiser tranquillement ce corps en pleine transformation ! Les élans affectifs reviendront avec le temps.

5 | Percevez le besoin d’appartenance

Ce n’est pas un secret, les jeunes tiennent beaucoup à appartenir à un groupe. Selon les sciences sociales, ils cherchent fréquemment le soutien de leurs pairs. Ce qui nécessite d’adopter les codes du collectif auquel ils aspirent. Marques de vêtements, musiques à la mode, stars des réseaux sociaux… ils ne manquent pas de références, souvent véhiculées par les camarades de classe.

Et vous, êtes-vous en pleine phase de préadolescence avec votre enfant ? Si oui, comment gérez-vous cette période sensible ?

Article posté le 30 décembre 2021 et mis à jour le 12 juillet 2022 dans Questions de parents, Développement de l'enfant, Eveil et développement

Par Maelys

Maman d'un (objectivement adorable) petit bout de chou de 3 ans, Maelys prend plaisir à partager autour de l'univers de la petite enfance. En chemin vers une parentalité plus consciente, elle n'hésite pas à faire table rase des préjugés, mais c'est toujours avec beaucoup de bienveillance qu'elle vous prodigue ses petits conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En appuyant sur le bouton « Laisser un commentaire », vous consentez à ce que votre nom et les informations que vous inscrivez dans le champ « commentaire » soient publiées sur le site Je Suis Papa. Votre e-mail ne sera pas publié, il sera uniquement communiqué aux services concernés et habilités par SUPERFULL afin vous recontacter en cas de message litigieux. Cette donnée sera supprimée dès que nos services auront validé votre message.
Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données, retirer votre consentement au traitement de vos données à tout moment, vous opposer au traitement de vos données et vous disposez d’un droit à la portabilité de vos données.
Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.
Vous pouvez exercer l’ensemble de vos droits à l’aide du lien suivant Gestion des droits ou en écrivant à adresse dpo@agencergpd.eu.
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.