L’intelligence émotionnelle : comment aider mon enfant à gérer ses émotions ?

intelligence-emotionnelle-gerer-emotion-enfant

Le cerveau d’un enfant est en plein développement. Il n’a donc pas la même capacité que celui d’un adulte à appréhender la frustration. Si bien que de nombreux parents se retrouvent quotidiennement confrontés aux tempêtes émotionnelles.

Comment accompagner les tout-petits dans ces instants de vulnérabilité ? Voici quelques conseils pour aider votre bout de chou à mieux gérer ses émotions.

4 astuces pour favoriser la gestion émotionnelle

Il suffit parfois d’un simple détail pour tout faire chavirer : une fermeture qui peine à se fermer, le refus d’un jouet tant convoité, l’heure du départ qui a sonné… Avec votre bambin, un rien peut tourner au vinaigre !

Trop souvent retranchées au rang de “caprices”, les dernières études en neurosciences nous apprennent que ces crises ne sont en réalité que l’expression d’un trop-plein d’émotions que l’enfant ne peut maîtriser.

Il existe heureusement différentes manières de mieux-vivre ces phases difficiles et de favoriser l’intelligence émotionnelle des tout-petits…

1 | Autorisez l’expression des émotions

Contrairement aux idées reçues, les émotions ne sont pas des éléments indésirables. Elles sont même indispensables à l’équilibre physique et psychique. Apprendre à les accueillir est l’une des bases du développement personnel, mais également le premier pas vers une meilleure relation à soi et aux autres.

Comme le dirait Isabelle Filliozat, psychothérapeute : “respecter les émotions d’un enfant, c’est lui permettre de sentir qui il est, de prendre conscience de lui-même ici et maintenant”. Lorsque l’enfant vit une émotion désagréable, on peut donc verbaliser, non seulement son droit à l’exprimer, mais aussi sa légitimité à exister.

2 | Nommez les émotions ressenties

De même, les jeunes enfants ne comprennent pas toujours ce qui les traverse. Ils savent qu’ils se sentent mal, sans forcément pouvoir mettre de mots sur cet état. En tant qu’adultes, notre rôle est aussi de les aider à identifier leurs émotions. Pour cela, il suffit de se mettre à la hauteur du tout-petit en prenant soin de nommer la situation et l’émotion qui en découle.

Cette attitude permet non seulement à l’enfant de mieux comprendre ce qui se passe en lui, d’enrichir son vocabulaire, mais aussi de se sentir reconnu dans ses ressentis. Dans le domaine de la psychologie, on estime que la reconnaissance sincère d’une émotion suffit à en réduire l’intensité.

3 | Sollicitez ses capacités d’empathie

Les enfants apprennent principalement par imitation. Ils retiennent beaucoup plus les actes concrets que les grandes leçons de morale. Il est donc avant tout important d’incarner les valeurs que vous souhaitez enseigner à votre bout de chou ! En faisant lui-même preuve d’empathie, l’adulte cultive naturellement cette faculté chez le tout-petit.

Par ailleurs, appréhender les tempêtes émotionnelles avec le cœur plus qu’avec le cerveau permet de réagir avec intelligence et bienveillance. Laurence Dudek, psychothérapeute, rappelle que : “l’enfant fait du mieux qu’il peut en fonction de ce qu’il a appris à faire ou n’a pas appris à faire autrement.”

4 | Utilisez des outils ludiques divers et variés

Au quotidien, la gestion émotionnelle se travaille également au travers de multiples supports. Il existe notamment de nombreux livres qui abordent la question des émotions, tels que l’ouvrage d’Anna Llenas nommé “La couleur des émotions”, ainsi qu’un large panel de jeux et d’activités.

Ces outils permettent à l’enfant d’appréhender petit à petit les différentes émotions qui existent et de savoir comment les désamorcer dans la vie réelle. Il est aussi possible de faire preuve de créativité, en imaginant par exemple une boîte à colère ou une roue des émotions… Autant de moyens ludiques et amusants pour cheminer vers l’intelligence émotionnelle.

Et vous ? Comment aidez-vous votre enfant à gérer ses émotions ?

Article posté le 9 décembre 2021 et mis à jour le 9 décembre 2021 dans Questions de parents, Développement de l'enfant, Eveil et développement

Par Maelys

Maman d'un (objectivement adorable) petit bout de chou de 3 ans, Maelys prend plaisir à partager autour de l'univers de la petite enfance. En chemin vers une parentalité plus consciente, elle n'hésite pas à faire table rase des préjugés, mais c'est toujours avec beaucoup de bienveillance qu'elle vous prodigue ses petits conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits