Je recherche

Comment préparer son périnée avant l’accouchement ?

Par Olivier - Mis à jour le 31 janvier 2024
Une femme enceinte est assise sur un ballon et est en train de préparer son périnée avant l'accouchement de son bébé, elle est aidée par son médecin

Le périnée, peu connu, est souvent mal préparé avant une naissance. Pourtant, de la prévention simple peut vous éviter des ennuis tels que déchirure ou épisiotomie. Voici nos conseils pour bien vivre l’arrivée de votre bébé.

Sommaire

Qu’est-ce que le périnée ?

On l’appelle aussi plancher pelvien, présent chez la femme et l’homme. Le périnée est un ensemble de muscles et ligaments formant un « hamac” entre le pubis et le coccyx. Il soutient la vessie, l’utérus et le colon. Le périnée joue un rôle dans le contrôle des urines et des selles, dans les rapports sexuels et dans la posture du corps, comme par exemple le mal de dos ou la respiration.

Pourquoi est-il nécessaire de préparer son périnée à un accouchement ?

Pendant l’accouchement, un mauvais positionnement de la tête du bébé, l’utilisation de forceps ou de ventouse ou un travail trop rapide, peuvent endommager votre périnée ou décider l’équipe médicale à effectuer une épisiotomie (incision des muscles du périnée). Mais ce n’est pas une fatalité !

 4 façons de préparer son périnée à un accouchement

Découvrez ci-dessous quelques pistes pour que votre périnée ne soit source que de plaisir à l’avenir !

1 | Massez avec une huile adaptée

Avec un ou deux doigts dans le vagin, décrivez un massage en « U » en descendant vers le bas, les côtés puis l’anus, environ 4 semaines avant l’accouchement. Pensez aussi au massage extérieur de la vulve et de la peau entre l’anus et le vagin. Plus le terme approche, plus les tissus sont souples !

2 | Réalisez des contractions décontractions des sphincters des urines et des selles

Cela irrigue et nourrit la zone en étant allongée ou assise (mais pas aux toilettes). Et si la santé vous le permet, profitez des rapports sexuels. Un très bon moyen de garder son périnée en forme.

3 | Faites un bilan chez une sage-femme ou kinésithérapeute spécialisé

Vous saurez où vous en êtes et aurez des exercices adaptés. On pourra vous prescrire un épi-no, ballonnet permettant de s’entraîner à la dilatation des muscles et éviter l’épisiotomie.

4 | Renseignez vous sur Bernadette de Gasquet

Célèbre gynécologue, elle a révolutionné la prise en charge des femmes avant et après l’accouchement. Vous saurez tout sur les bons abdominaux, les postures d’accouchement épargnant le périnée, les exercices de respiration etc.

FAQ : réponses aux questions les plus fréquentes sur le périnée avant l’accouchement

Nous répondons aux questions les plus posées par les parents sur la préparation du périnée avant l’accouchement.

Enceinte, j’ai des fuites urinaires, est-ce grave ?

C’est surtout anormal. Cela note un dysfonctionnement pouvant être pris en charge en amont de l’accouchement, afin d’avoir moins de problème après. Contactez une sage-femme ou un kinésithérapeute spécialisé dans la rééducation périnéale.

J’accouche par césarienne, ai-je besoin de rééducation ?

Peut-être ! Il faudra effectuer un bilan post-accouchement pour le savoir. Le poids du bébé et les hormones peuvent suffire à affaiblir le périnée.

Partagez l'article
Un utilisateur navigue sur le profil Facebook de 'Je suis papa' avec son téléphone mobile

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés