Je recherche

Faut-il offrir un cadeau à votre aîné à la naissance du petit dernier ?

Par Priscilla - Mis à jour le 30 janvier 2024
Une maman offre un cadeau aîné à son premier enfant à l'arrivée de son second

Le jour J approche et la famille va bientôt s’agrandir. Vous avez hâte de voir votre petit trésor, mais vous appréhendez un peu la réaction de votre aîné. Va-t-il être content d’avoir un petit frère ou une petite sœur ? Un sentiment de jalousie va-t-il s’installer ?

Sommaire

Pour que la naissance de bébé soit bien vécue par votre aîné, vous avez pensé à lui offrir un cadeau. Mais, est-ce vraiment une bonne idée ? Faut-il offrir un cadeau à l’aîné lors d’une naissance ? On fait le point.

Offrir un cadeau à l’aîné pour la naissance de bébé : les avis divergent

Dès la naissance du petit frère ou de la petite sœur, de nombreux couples optent pour cette idée. Offrir un cadeau à l’aîné est un moyen de lui dire qu’on ne l’oublie pas, que bébé pense déjà à lui, et de gratifier surtout son nouveau rôle d’aîné. C’est aussi un moyen de célébrer la nouvelle fratrie.

Les parents partent aussi du principe qu’à la naissance, le nouveau-né recevra de nombreux cadeaux. Offrir un présent au plus grand est donc le moyen de rétablir un certain équilibre, et de lui montrer qu’il n’est pas laissé de côté. Ce sont en effet de bonnes raisons, mais offrir un cadeau à l’aîné pour la naissance de bébé pourrait aussi véhiculer un message erroné.

Certains spécialistes le pensent réellement. Au lieu de rassurer l’enfant, cela pourrait créer l’effet inverse et susciter de la peur chez lui. Vous projetez en quelque sorte vos craintes et vos émotions sur votre enfant, en pensant qu’il aura le sentiment de ne plus être aimé, alors qu’il ne voit peut-être pas les choses sous cet angle. De plus, si votre aîné voit d’un mauvais œil l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, un cadeau ne changera rien à ce sentiment.

Comment accompagner l’aîné après la naissance ?

Offrir un cadeau pour la naissance de bébé n’est donc pas forcément une bonne idée, mais une chose est sûre, l’arrivée d’un nouveau membre a tendance à secouer de nombreux aînés, de manière positive ou négative. Certains prendront à cœur leur nouveau rôle et seront fiers d’être les plus grands. D’autres auront tendance à régresser et à « faire de nouveau les bébés ».

Alors, pour accompagner au mieux votre aîné dans cette phase compliquée, voici quelques conseils à appliquer :

  • Faites participer l’aîné au lieu de le gâter : vous pouvez lui demander d’amener une couche lors du change, par exemple, lui montrer comment on donne le bain, etc. Le but est de l’aider à trouver sa place progressivement.
  • Valorisez l’aîné quand c’est possible.
  • Continuez à lui démontrer votre amour, rassurez-le quand c’est nécessaire.
  • Consacrez-lui du temps rien que pour lui. Un nourrisson accapare vite les parents. Il est important de dédier à votre aîné des instants privilégiés.
  • Respectez ses émotions avec compréhension, même s’il s’agit de jalousie. Il est normal également que votre enfant éprouve des sentiments contradictoires. Encouragez-le à mettre des mots sur ses émotions pour éviter tout comportement agressif.
  • Acceptez qu’il régresse et ne le grondez pas, mais faites preuve de patience.
  • Motivez-le en lui indiquant que bébé va vite grandir et qu’il aura alors un vrai compagnon de jeu.
Partagez l'article

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés