Je recherche

10 trucs pour survivre à une femme enceinte

Par Olivier - Mis à jour le 31 janvier 2024
une femme enceinte dans un champ. Comment survivre à une femme enceinte face à ses réactions

Vous le savez si vous avez déjà un enfant. Une femme enceinte, c’est un peu comme un volcan sur le point de se réveiller, une cocotte-minute prête à exploser, un baril de poudre sur un brasier ardent.

Sommaire

Le seul avantage, c’est qu’elle ne peut plus courir pour vous mettre la rouste que vous méritez probablement, parce que vous ne vous occupez pas d’elle avec autant d’égard qu’elle le juge nécessaire. Et, autant le dire tout de suite aux néophytes, ce petit miracle de la vie dure 9 mois. Soit environ 275 jours de pur bonheur hormonal, week-end inclus. Bref, on vous explique comment survivre à une femme enceinte.

Conseils pour survivre à une femme enceinte

Chers futurs papas, on comprend tout à fait que, dans ce contexte, vous cherchiez avant tout à survivre. Raison pour laquelle nous avons décidé de vous venir en aide. Non, ne nous remerciez pas, la solidarité parentale, c’est aussi ça.

1 | Remplissez le frigo

Une femme enceinte, c’est un peu comme un Gremlins après le coucher du soleil. Si le frigo est vide au moment où votre belle s’en approche, la colère de Zeus risque de s’abattre sur vos frêles épaules. Demandez donc à votre belle de dresser la liste de ces préférences culinaires et assurez-vous de ne jamais en manquer. Au risque de vous retrouver à deux heures du matin, la gueule enfariné, à chercher des yaourts Activia vanille dans une station-service Avia à l’autre bout de la ville.

2 | Contredisez-la le moins possible

Vous le savez : contredire une femme revient potentiellement à s’exposer à des heures et des heures de palabres, de négociations et d’explications en tous genres. Alors une femme enceinte, je ne vous en parle même pas. Pour éviter les discussions à n’en plus finir, faites des efforts. Après tout, si elle a envie de refaire la déco du salon, vous vous en foutez. Répondez-lui un truc du genre : « Super idée ma chérie, je te fais totalement confiance, tu as tellement bon goût ! Mais attention, ne te fatigue pas trop quand même. Je ne voudrais pas que tu prennes des risques inconsidérés… et blablabla et blablabla. » Facile de survivre à une femme enceinte, non ?

3 | Ne regardez jamais les fesses d’une autre

Avant, votre belle tolérait que vous reluquiez discrètement les fesses des inconnues croisées dans la rue. Mais maintenant qu’elle est enceinte, vos exercices de gymnastique oculaires ne la font plus rire du tout. Normal, elle a pris 20 kilos et ne se sent plus franchement en état de rivaliser avec ces connasses jeunes demoiselles qui vous sourient à chaque coin de rue. Pour éviter la mandale qui vous pend au nez, abstenez-vous et répétez-lui régulièrement que vous kiffez ses formes généreuses de femmes enceintes. So sexy !

4 | Soignez votre humour

Vous aviez l’habitude de vous moquer d’elle gentiment ? De la titiller pour la faire réagir ? De vous chamailler joyeusement ? Tirez un trait là-dessus. En acceptant d’héberger temporairement un polichinelle, votre femme a  perdu une partie de son sens de l’humour et de son esprit d’autodérision. A fleur de peau, elle risque fort de trouver vos blagues déplacées et particulièrement désagréables. D’abord décontenancé, vous comprendrez vite que les  hormones sont à l’origine de ses crises de susceptibilité, et vous finirez par mettre de l’eau dans vos vannes.

5 | Ne déplacez pas la télécommande

Je ne vais pas vous faire un dessin : votre femme se jette sur le canapé, s’enfonce paisiblement, pose sa main à droite, jette sa main à gauche… et ne trouve pas la télécommande. Oui oui, celle que vous avez rangé près de la télé juste avant de partir au boulot. Bref, elle finit par vous haïr de la contraindre à se relever et va entretenir sa colère pendant 8 heures, jusqu’à votre retour du bureau. Du coup, je vous conseille d’aller faire un tour dans un de ces afterworks qui fleurissent en ce moment, pour ne revenir à la maison que lorsqu’elle sera couchée.

6 | Achetez des boule-quies

Depuis que votre femme est enceinte, vous avez la désagréable impression de passer vos nuits à côté d’un cachalot asthmatique. Allongée sur le dos, elle ronfle avec un enthousiasme qui vous dépasse. Comme vous êtes compréhensif et bien élevé, vous décidez de ne pas lui infliger ces coups de pieds rageurs que vous lui octroyiez d’habitude au niveau des tibias. Et vous optez sagement pour une paire de boule-quies. Notez que cet investissement s’avèrera largement rentable puisque vous pourrez le mettre à nouveau à profit à la naissance de votre rejeton.

7 | Ne videz jamais le pot de Nutella

Oh malheureux, mais que vous apprêtiez-vous à faire ? Sachez qu’on ne vide jamais totalement le pot de Nutella d’une femme enceinte sous peine de subir une avoinée dont vous vous souviendrez longtemps. Si vous allez devoir mettre de côté vos envies de chocolat pendant 9 mois, souvenez-vous néanmoins que vous êtes désormais le seul à pouvoir vider la cave. Cool, non ?

8 | Prenez des cours de bricolage

Chez le médecin, le verdict est tombé. Votre femme va devoir passer les semaines qui la séparent de la délivrance cloitrée à la maison. Et au bout de 2 jours, elle s’ennuie déjà à mourir. Du coup, elle décide de refaire la déco du salon (voir aussi point 2). Malheureusement, elle n’est capable de rien, à part donner des ordres à son esclave du moment, vous en l’occurrence. Profitez-en pour prendre des cours de bricolage et renouveler votre carte de fidélité chez Leroy-Merlin.

9 | Dites-lui avec des fleurs

Si comme moi vous oubliez trop souvent de vous arrêter chez le fleuriste en sortant du boulot, c’est le moment de changer. Oui, une femme enceinte a besoin d’amour. Et non, le farfadet que vous lui avez planté dans le ventre n’est pas une preuve suffisante de la passion irrévocable que vous entretenez pour elle. Tant que vous y êtes, profitez-en pour lui offrir un petit week-end romantique sur l’Ile de Ré, et hop l’affaire est dans le sac !

10 | Montrez-vous intéressé

Une femme enceinte aime plus que tout que son homme se montre intéressé, voire impliqué. Du coup, n’oubliez pas de poser régulièrement votre main sur son joli ventre rond, à poser votre oreille pour écouter ses gargouillis les mouvements de bébé, à la plaindre ou à l’encourager régulièrement… Et restez sérieux lorsqu’elle vous parle de son reflux gastrique.

Partagez l'article
Un utilisateur navigue sur le profil Facebook de 'Je suis papa' avec son téléphone mobile

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés