Je recherche

Mais pourquoi nos enfants parlent fort ?

Par Olivier - Mis à jour le 29 janvier 2024
un garçon avec un hygiaphone. Pourquoi nos enfants parlent fort

Depuis que vos enfants maîtrisent leurs cordes vocales, vous frôlez régulièrement le rappel à la loi pour tapage. Les bouchons d’oreilles, que vous n’utilisiez que pour échapper aux tressaillements vocaux de leurs chanteurs préférés, ont désormais pris racines dans vos orifices auditifs. Et vous en venez à apprécier le bruit des avions lorsqu’il couvre les braillements incessants de votre descendance au survol de votre maison.

Sommaire

Bref, la situation est telle que vous envisagez d’installer votre canapé au milieu du dance-floor d’un club prisé, pour enfin profiter d’une soirée de tranquillité. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seuls. Mais pourquoi nos enfants parlent fort ?

Pourquoi nos enfants hurlent

Quand nos enfants parlent fort, c’est, parait-il, pour se faire entendre. Comme si nous ne leur accordions déjà pas assez d’attention, de 8h, 7h, 6h du matin à la tombée de la nuit.

Il faudrait donc leur répondre avec la sérénité d’un moine bouddhiste au milieu d’une course de dragsters. En leur suggérant que non, le flot de décibels qu’ils vous crachent au visage ne leur permettra pas d’obtenir plus rapidement ce Kinder qu’ils convoitent en bavant.

Après tout, il est peut-être temps de leur apprendre que, dans la vraie vie, ils n’obtiendront rien d’autres que des baffes à hurler sur les gens de cette façon.

Ce qu’en disent les spécialistes

D’après les spécialistes, nombre de nos enfants hurlent également par imitation. Pas parce que leurs familles ont été élevées chez les sauvages. Mais plutôt parce qu’elles ont pris l’habitude de vivre dans le bruit. Il conviendrait donc de baisser le volume général, avant qu’il ne devienne insupportable pour tout le monde.

En clair, quand maman regarde Question pour un champion à tue-tête, et que papa revit les meilleurs moments du match de la veille sur sa tablette en écrasant la touche de volume, faut pas s’étonner si bébé se met à mugir.

Dernière option : le problème auditif. Un bouchon de cérumen coincé, une otite mal soignée, les raisons potentielles sont multiples. Une consultation chez le pédiatre devrait vous mettre sur la bonne voie. Elle vous permettra de diagnostiquer un éventuel trouble, préalable à un retour au calme béni des dieux, dès qu’il sera traité.

Sinon, y’a bien l’amputation. De vos oreilles ou de sa langue. Mais sachez que l’opération est irréversible, et susceptible de vous conduire en psychiatrie ou en garde à vue.

Partagez l'article
Un utilisateur navigue sur le profil Facebook de 'Je suis papa' avec son téléphone mobile

Les meilleurs comparatifs

Voir tous les comparatifs

Vos tests de produits préférés