Sexualité pendant la grossesse : vérités et fausses idées

grossesse-sexualite-verites-idees-fausses

Pour de nombreux couples, la grossesse est synonyme de bouleversements en termes de sexualité. Peur de faire mal au bébé, scrupules moraux, baisse de libido… la vie de couple et les plaisirs de la chair sont parfois soumis à rude épreuve durant la grossesse. Et bien souvent, c’est à cause de fausses idées qui circulent ! Alors, sexualité et grossesse font-elles bon ménage ? On démêle pour vous le vrai du faux.

Sexualité et grossesse : mythes et vérités

Voici 5 idées qui circulent concernant la sexualité pendant la grossesse. Je suis papa vous explique pourquoi ces affirmations sont vraies ou fausses.

1 | Faire l’amour durant la grossesse peut faire mal au bébé

C’est l’idée la plus récurrente qui circule. Et pourtant, c’est totalement faux. L’utérus est fort heureusement bien trop haut. Bébé y est bien à l’abri, à l’intérieur du sac amniotique et séparé du vagin par le bouchon muqueux. Le papa n’a donc aucun risque de lui faire mal pendant l’acte sexuel.

2 | Grossesse rime avec baisse de la libido

Vrai et faux. Chez certaines femmes, les hormones de grossesse auront tendance à fatiguer le corps, notamment au cours du premier trimestre. Chez d’autres, cela ne changera rien à leur vie sexuelle. Chaque couple vit la grossesse à sa manière, et le désir peut bien entendu évoluer au fil des mois. Chez la femme, il pourra faire son grand retour au cours du deuxième trimestre.

Ensuite, il pourra de nouveau chuter au troisième trimestre, période au cours de laquelle la future maman pourra être gênée par la taille de son ventre de plus en plus volumineux. Chez l’homme, la libido peut également être en baisse au cours de la grossesse. Le futur papa peut avoir le besoin de prendre une certaine distance face à cette femme désormais enceinte. La présence du fœtus peut également venir bloquer le fantasme et couper court à son élan de désir.

3 | Lors du rapport sexuel, le plaisir est moins intense

Faux. Le plaisir est aussi important durant la grossesse qu’en temps normal. Certaines femmes affirment même avoir plus de plaisir. Plus à l’écoute de leur corps, elles prennent davantage de plaisir au cours du second trimestre, lorsque le ventre n’est pas encore trop gros et que les petits désagréments du premier trimestre ont enfin disparu. De plus, les hormones de grossesse provoquent un engorgement vasculaire sanguin au niveau du vagin. Les femmes ressentent ainsi plus de sensations.

4 | Faire l’amour en fin de grossesse peut déclencher ou accélérer le travail

Les professionnels sont partagés sur la question. Certains affirment que le rapport sexuel peut aider au ramollissement du col de l’utérus et préparer ainsi le travail, quand d’autres pensent au contraire que le sexe en fin de grossesse n’aura aucune incidence sur le déclenchement de l’accouchement. Il est vrai que l’orgasme déclenche des décharges hormonales qui peuvent provoquer des contractions. Mais, cela ne veut pas dire que le travail est engagé pour autant.

5 | Faire l’amour durant la grossesse est bon pour l’enfant

Rien n’a été prouvé à ce sujet, mais si nous partons du principe qu’une relation épanouissante est synonyme de bien-être pour la future maman, il est fort à parier que cela aura un impact positif sur bébé. Il ne faut pas oublier qu’au moment de l’orgasme, l’ocytocine se dégage dans le corps. Il s’agit de l’hormone de l’attachement qui favorise le lien avec le futur enfant.

La sexualité durant la grossesse provoque de nombreuses interrogations et craintes chez les jeunes parents. Et pourtant, sauf avis contraire du médecin, tous les voyants sont généralement au vert. Vous auriez donc tort de vous priver.

Et vous, comment s’est passée votre sexualité durant votre grossesse ?

Article posté le 22 décembre 2021 et mis à jour le 22 décembre 2021 dans Questions de parents, Grossesse et naissance

Par Priscilla

Maman de deux petits garçons, Priscilla n’a pas hésité longtemps à abandonner sa “vie d’avant” pour pouvoir se consacrer davantage à ses deux petits bouts. Discrète et empathique, elle rédige des articles clairs et pleins de bienveillance, destinés aux jeunes parents. Objectif : les aider dans leur quotidien (parfois chaotique, il faut bien le reconnaître) à travers des astuces, des conseils, et du vécu (beaucoup de vécu), en toute simplicité ! Passionnée de voyages, de bons petits plats et de plaisirs simples de la vie, elle aime se ressourcer auprès de sa famille. Sa devise :  apprécier ce que l’on a en attendant d’avoir ce que l’on veut !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vos données personnelles sont destinées à SUPERFULL pour la durée nécessaire au traitement de votre commentaire. Conformément au RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, et d’effacement des données vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et à la limitation de leur traitement. Vous disposez également de la possibilité de retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données pour les finalités mentionnées ci-dessus. Vous pouvez exercer vos droits en suivant le lien ci-contre : Gestion des droits